Activités présidentielles : Kaïs Saïed remet au nouvel ambassadeur plénipotentiaire de Tunisie à Nairobi ses lettres de créance    Crises maritimes : Quel impact sur le commerce mondial ?    Bâtiment | Construction écologique : Une révolution dans le marché immobilier    Etude sur les chaînes de valeur oléicole et céréalière : La gestion des risques en priorité    Conseil des ministres des Affaires étrangères-OCI : Se réunir pour trouver une solution à la souffrance du peuple palestinien    Pourquoi | Les leçons d'une défaite    Beit al-Hikma à Carthage abrite un colloque sur le thème 'Musique et neurosciences'    Bizerte: Perturbation temporaire du trafic portuaire    Daily brief national du 05 mars 2024: Kaïs Saïed reçoit les lettres de créance des ambassadeurs non-résidents    L'UE accorde une aide financière de 150 millions d'euros à la Tunisie    Quel positionnement stratégique de la Tunisie ? Ghassen Salamé, d'anciens chefs de la diplomatie en Libye et en Mauritanie et des experts tunisiens en débat dès ce mardi    Hommage aux militaires de l'opération antiterroriste de Kasserine    Le Play-off commence aujourd'hui – EST-ST (17h00 à Rades) : Un palier à franchir !    Coupe de la CAF – Le CA ne verra pas les quarts : Retour à la dure réalité...    MEMOIRE : Mohieddine DHEHAIBI    Partenariat Tuniso-britannique : Des bourses d'études à l'Université OXFORD au profit des étudiants et enseignants tunisiens    Que se passe-t-il dans nos écoles ?    INM: Les quantités de pluies enregistrées en millimètres durant les dernières 24H    SNJT : Rassemblement de soutien au journaliste Khalifa Guesmi    Inès Ben Othman, réalisatrice du documentaire « Mouvma », à La Presse : «Notre rôle de cinéaste est d'observer et de mettre en relief les aléas de la vie»    Meriem Sassi placée en garde à vue : explications de son avocat    Médenine : deux migrants finissent à l'hôpital après une rixe à l'arme blanche    Ahmed Soula : les nouveaux prix de l'eau potable concernent près de 1,8 million de foyers    Météo : Vent fort et légère hausse des températures    Météo de ce mardi    Musique en ligne – UE : Apple condamné à une amende de 1,8 milliard d'euros pour abus de position dominante    Jeff Bezos reprend le titre d'homme le plus riche du monde devant Elon Musk    Top10 des dépenses militaires en 2022 : Les Etats-Unis en tête    La Chine vise une croissance de 5% pour 2024 et augmente son budget de défense de 7,2%    OMS : Les enfants meurent de faim dans les hôpitaux de Gaza    Gaza : Le système incapable de parer au plus urgent    Sept supporters de l'Espérance sportive de Tunis mis en examen    Report de la grève des agents de l'office de la marine marchande et des ports    Urgent : Le pont de Bizerte heurté par un navire    Organisation de coopération islamique : Nabil Ammar dirige la délégation tunisienne    Hand – Play-offs Elite : EST 34-26 ESS et CA 42-30 SCM, résultats et classement complet après la J1 (vidéos)    Ons Jabeur toujours 6ème mondiale    Confirmation de l'expulsion de l'imam Tunisien Mahjoub Mahjoubi    L'exposition permanente "Mémoire de générations" propose 300 œuvres inédites de 1894 à 2004    Ligue des champions | L'EST se qualifie aux quarts de finale : Une montée en puissance !    Agressions sionistes : 16 enfants Palestiniens meurent de malnutrition à Ghaza    Le Président Saïed : « Prochainement, une réunion tripartite à Tunis entre la Tunisie, l'Algérie et la Libye »    «Multifacette», exposition de Ahmed Zelfani à la galerie TGM: A vivre sur plusieurs temps    Kairouan: Démarrage des travaux de réhabilitation de "Beb Jedid" [Vidéo]    Sidi Bou Saïd inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco ?    Ons Jabeur fait son retour sur les courts    Civilisation numide dans l'antiquité : Découverte de la Tunisie numide à travers Dougga, Kesra, Makthar...    Amours dans le monde arabe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rêves d'émail et d'émerveillement
Arts plastiques Les œuvres de Habib Blel à Dar Sébastien
Publié dans Le Temps le 08 - 07 - 2012

Dès l'entrée au Centre Culturel international de Hammamet, une grande fresque murale en émail recouvre une muraille autrefois sans vie.
Cette fresque acquise par l'Etat a trainé longtemps dans les archives faute d'espace pouvant la contenir. « Heureusement, aujourd'hui, elle vient de trouver un bon emplacement à sa juste mesure » nous déclare la femme du peintre feu Habib Blel, disparu le 16 mars 2002. En effet, cette sculpture est un beau monument visuel qui attire l'attention des visiteurs du Centre qui accueille depuis le 1er juillet une exposition des œuvres de ce peintre intitulée « Rêves d'émail».

Une exposition à titre posthume qui nous fait découvrir les différentes possibilités qu'offre l'émail. Habib Blel, qui est devenu maitre en la matière, n'était pas du tout destiné à ses débuts à devenir artiste peintre. Ingénieur en génie civil, il découvre la technique de l'émail tout à fait par hasard au cours d'un séjour de convalescence en Suisse. C'est souvent de la sorte que commence l'amour de l'art, lors d'un événement douloureux qui survient à un moment de la vie de quelqu'un. Alors, on se met à remettre tout en question.

C'est ainsi que de retour en Tunisie, il essaie d'utiliser cette technique sur le cuivre, l'argent et l'or. Le résultat est époustouflant, alors il décide d'en faire sa principale activité d'autant plus que sa participation à la Biennale d'Osaka en 1993 lui vaut une récompense. Plus d'une trentaine d'années, il entretient une relation très proche et amicale avec ce matériau auquel il donne toute son imagination et sa créativité. Habib Blel s'est donc spécialisé dans le travail de l'émail pour devenir l'artiste incontournable dans cette discipline.

Des centaines d'œuvres de différents formats et genres forment l'essentiel de son œuvre qu'il expose souvent dans sa propre galerie. Les émaux exposés à Dar Sébastien à Hammamet provoquent la curiosité des visiteurs parce qu'elles invitent au rêve et au voyage. Un imaginaire riche et inventif transposé sur des espaces divers. Les thématiques se déclinent en plusieurs genres du portrait de Charlot, de danseuse classique aux figures mythiques immortalisées sur le support en passant par le thème classique de la médina. Les formes et les couleurs prennent une dimension irréelle et onirique produit de l'action du feu sur le cuivre. Le four et la poudre avec lesquels l'artiste a travaillé durant toute sa vie sont également exposés.

Tel un dresseur de fauves, Habib Blel réussit à dompter ce matériau résistant grâce à sa maitrise de l'art du feu en introduisant parfois une touche humoristique à ses œuvres d'une grande subtilité et une harmonie agréable. Cela est sans doute dû à son étonnement face à la vie qui recèle tant de richesse au niveau des tons de couleurs et des formes prodigieuses. Audacieuse reste sa démarche qui perpétue un art né au 6ème siècle avant JC avec les Egyptiens, puis les Byzantins qui ont mis les bases de l'émaillerie et enfin les Chinois et les Japonais qui ont excellé dans cet art et l'ont transmis à l'Europe et au reste du monde.

L'exposition est ouverte au public qui cherche à s'émerveiller au contact d'un art ô combien précieux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.