Qalb Tounes appelle Elyes Fakhfakh à s'ouvrir à toutes les forces vives et partis politiques sans exclusion    Tunisie – 9alb Tounes déplore la façon de conduire des pourparlers par Kaïs Saïed    El Zamalek accepte de jouer la Supercoupe face à l'Espérance à Doha    Décès de Hédi Baccouche, Tahya Tounes présente ses condoléances    En vidéo : Mourad Bouzidi présente la nouvelle édition des Volants d'Or    Erdogan annonce que la Somalie a demandé à la Turquie d'effectuer des forages sur le gaz sur ses côtes    Chelsea – Arsenal : Sur quelle chaîne voir le match ?    En vidéo : Les stades, berceuses des révolutions...Dr Khatali nous explique    Elyes Fakhfakh rencontre Othman Jerandi    Exportation d'agrumes : Démarrage de la saison des oranges maltaises    Pollution à Gabès : Une ceinture verte autour des usines du GCT    Classement des clubs 2019 : L'Espérance de Tunis occupe la 19ème place mondiale    Open Startup Tunisia : L'équipe « ARTAQI » remporte la 4ème édition    A partir de lundi prochain : Démarrage de la vente des abonnements scolaires et universitaires    Aéroport Tunis Carthage et au Port de la Goulette : Application bientôt du dédouanement anticipé    Les plaidoiries d'El Hamra, le nouveau rdv mensuel au Théâtre El Hamra :Inscrivez-vous!    Culture : Nouveaux responsables à la tête de 3 manifestations d'envergure    Tunisie: Composition du gouvernement, les réserves du Courant démocratique sur la participation de certains partis    Volley-ball – Championnat de Tunisie : Un choc attendu entre le CS Sfaxien et l'Espérance de Tunis    Samir Gharbi: Davos ou pas Davos    Faïez Sarraj a mis en garde contre la gravité de la situation en Libye après la suspension par Haftar de la production du pétrole brut    Un nouvel exploit pour Ons Jabeur    Tunisie : [audio] Zouhaier Maghzaoui révèle la position du Mouvement du peuple concernant la désignation d'Elyes Fakhfekh    L'envoyé spécial de l'ONU contre l'envoi des casques bleus en Libye    TUNIVISIONS récompensée lors de la Semaine des films de résistance et de libération    Attijari bank et Tecnocasa signent une convention de partenariat exclusive    CITROËN TUNISIE : NUMERO 1 DES VENTES SUR 5 ANS    Hakim Ben Hammouda remercie tous ceux qui lui ont témoigné leur confiance    La pièce de théâtre « Loups solitaires » : Cri d'une société dans une réalité sourde    Hakim Ben Hammouda réagit après la désignation d'Elyes Fakhfakh    « Aswat Nisaa » appelle l'UGTT à empêcher la grève du syndicat de l'enseignement secondaire relative à une affaire de harcèlement    Tunisie – Météo : Vent très fort atteignant 100 km/h    Qui est Elyes Fakhfakh, chargé de former le prochain gouvernement    Et si Elyes Fakhfakh échouait ?    HIDAYET AYADI et SGHARTOON; 3ème prix à Amsterdam lors de la "Next Women Founders Competition" 2019 !!!!!    Tunisie : Qui est Elyes Fakhekh, le nouveau chef du gouvernement ?    Cinéma    DEZ TOKHTOF « دز تخطف » : Un nouveau film produit par la jeune et dynamique Radio SAWT Menzel Bourguiba    Opération de nettoyage autour du Mausolée el-Fleri à la Médina de Tunis    Le visa pour les Etats-Unis désormais plus difficile pour les femmes enceintes    Test de vol habité : Mission accomplie pour la fusée SpaceX    Les films de la Résistance et de la Libération du 20 au 26 janvier 2020 à la cité de la culture (Programme)    CAN de handball 2020 : Les choses sérieuses commencent avec Tunisie-Maroc    Conflit en Méditerranée: L'UE met en garde la Turquie contre ses forages illégaux à Chypre    La Conférence de Berlin sur la Libye a-t-elle été finalement pour rien ?    A vos carnets ! L'agricultrice urbaine Mouna Triki vous attend le 30 janvier à la Maison de France    Cérémonie de la mise de la première pierre de la construction des locaux de Future Lab Tunisia au sein du collège Ibn Khaldoun à Manouba    Conférence de Berlin : Ni la Tunisie et ni le Maroc n'y participent !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie Il est temps de sortir de l'ornière
Publié dans L'expert le 16 - 01 - 2014

Trois ans après le soulèvement, les acteurs de la transition politique tardent à traduire en actes, quand ils ne les ont pas bafouées les revendications de « Liberté, Dignité et Egalité» portées haut et fort par les Tunisien-ne-s pendant la révolution. Quelques extraits du rapport du le Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme.
La transition va sans aucun doute connaître des développements essentiels pour l'avenir de la Tunisie en 2014. Les autorités tunisiennes et la classe politique doivent impérativement garantir la protection des libertés et l'universalité des droits humains et en particulier les principes d'égalité et de non discrimination.
La lutte contre l'impunité et la justice sociale sont deux autres chantiers tout aussi cruciaux pour notamment rétablir la paix sociale.
Les organisations signataires appellent ainsi les acteurs politiques tunisiens à prendre leurs responsabilités et à mettre en œuvre urgemment un certain nombre de recommandations émises à plusieurs reprises.
Lutter contre l'impunité
Lutter contre la violence politique, diligenter et mener à terme des enquêtes indépendantes et impartiales sur les actes de violence et les assassinats politiques et entamer des poursuites à l'encontre des responsables identifiés ;
Lutter contre la violence policière et garantir que toutes les allégations de torture et de traitements cruels, inhumains ou dégradants fassent l'objet d'enquêtes et de poursuites judiciaires ;
Réformer le secteur de la sécurité et du ministère de l'intérieur ;
Garantir une justice transitionnelle respectueuse des standards internationaux pertinents et veiller notamment à ce que les auteurs des crimes du passé aient à rendre compte devant une justice impartiale, équitable et indépendante et que les victimes aient droit à réparation.
Garantir l'accès aux archives dans le cadre du processus de justice transitionnelle.
Mettre fin à la répression judiciaire des libertés d'expression et d'opinion
Assurer la protection des libertés d'association et d'expression et mettre fin aux pratiques qui sont susceptibles d'entraver ces libertés, notamment par la voie de poursuites judiciaires ;
Mettre en œuvre effectivement les décrets d'application de la loi sur les médias (décrets 116 et 115) et mettre fin aux harcèlements judiciaires des journalistes sur la base du code pénal.
Garantir l'indépendance de la justice
Réformer le système judiciaire en accord avec les standards internationaux, notamment en ce qui concerne l'indépendance de la justice.
Amender le Statut général des forces de sécurité intérieur afin que les crimes commis et à fortiori les violations les plus graves des droits humains, ne soient pas jugés devant des tribunaux militaires mais des juridictions de droit commun.
Promouvoir les droits économiques sociaux et culturels :
Mise en œuvre des DESC et ratification du protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC).
Force est de constater que le débat économique en Tunisie post-révolution n'a pas à ce jour apporté de réponse aux défis ouverts par la période de transition y compris la quête pour un développement juste et inclusif. D'importantes revendications pour une justice économique, sociale et culturelle ont été exprimées par de pans entiers de la population pendant le soulèvement et au cours de ces trois dernières années. Les discussions sur la loi de finances complémentaire pour l'année 2013 et le budget de l'Etat pour la nouvelle année 2014 ont permis de recentrer le débat public sur ces questions économiques.
Rapport du le Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.