Nabil Karoui sur Express FM : Ce gouvernement est le gouvernement du président, c'est lui qui l'a choisi…Fakhfakh est donc un Premier ministre !    ‘'ROMPRE AVEC L'IMPUNITE DU PASSE'' la lettre d'Amnesty International à Fakhfakh    Handball | Nationale A — Play-off (5e journée) : Le leader sur du velours    Mini-football | Championnat national : La Marsa-Mornag, choc de la journée    CA : Sahli en pourvoyeur…    Emouvante cérémonie de passation à Dar Dhiafa : Le testament de Chahed et l'engagement de Fakhfakh    Tunisie-Tourisme : La Tunisie, 2e destination mondiale pour la Thalassothérapie après la France selon une étude    Ariana : saisi de 30 mille bavettes médicales dans un entrepôt anarchique    Séance de travail au siège du ministère de santé autour des mesures prises contre le coronavirus    Raoued | Vie communale : Pour de meilleures prestations au profit des citoyens    Que pensez-vous de la nouvelle sculpture de la Marsa ?    Coupe de Tunisie (16ès de finale): les matches de ce samedi    Ligue des champions : L'Etoile du Sahel en plein de confiance pour battre le Wydad de Casablanca    Tunisie : La HAICA suspend une émission sportive    Egypte : Tous les supporters de l'Espérance de Tunis libérés    40ème jour du décès de Hédi Baccouche: Le bourguibiste qui a fait déposer Bourguiba    Modification des répartitions des sièges au Parlement    La Télévision tunisienne établit un plan de communication pour suivre tous les développements liés au virus Corona    Tunisie – Météo : Températures en hausse durant le Week-End    Sousse : une Italienne mise en quarantaine    Programme TV du samedi 29 février    Le Président de la République a reçu Dr Mohamed Ben Ali Koman Secrétaire général du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur    Monastir : Vigilance renforcée en prévention contre le coronavirus    Tunisie: Le TGM ne s'arrêtera pas à la station Kheireddine à partir de cete date    Taheri : Concrétiser les accords signés sera la priorité de Fakhfakh    Tunisie: Lancement à Djerba de circuits touristiques pédestre et à vélo    L'image du jour: Démonstration de ce qu'il ne faut pas faire!    En vidéo : Riadh Ghariani raconte la belle histoire de Tunis 2050    Tunisie : L'Etat a payé 1609 Millions de Dinars d'intérêts aux banques, en 2019…    Libye: 60 missiles Grad tirés par l'armée de Haftar sur différents quartiers à Tripoli    Fitch Ratings maintient la notation souveraine de la Tunisie à « B+ » avec perspectives « négatives »    Mourad Chaaba à Sidi Bou Saïd : l'exposition à ne pas rater, dès ce samedi (Photos)    Cérémonie de passation de pouvoir à Dar Dhiafa à Carthage    A la Maison de l'Image: une démarche de qualité    Bady Chouchane à l'espace Aïn: variations sur un thème    Chemins de l'herméneutique: le tournant heideggérien II    Huawei Tunisie lance son tout nouveau Smartphone Y7p    « Luxury Wedding Days » L'endroit idéal pour planifier un mariage de rêve ! Les 22 & 23 Février À l'Hôtel Le Palace Gammarth    Riposte turque : Ankara ne stoppera plus les migrants en route vers l'Europe    Orange et SES ouvrent une nouvelle ère d'innovation en matière de connectivité par satellite avec le système de communication O3b mPOWER    Associations de microfinance Délai supplémentaire pour régulariser la situation    Plus de 30 militaires turcs tués dans une frappe syrienne à Idlib, la Turquie riposte    Le groupe Harkan sort son nouveau clip : « Farha » !    Coronavirus en Iran: prière du vendredi annulée, cinéma et théâtre fermés    Coronavirus en France: le dernier jour du carnaval de Nice annulé (maire)    Kasserine : Un terroriste abattu par la garde nationale        Coronavirus : trois nouveaux morts en Iran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coopération Tunisie-Etats-Unis: La Tunisie, un partenaire solide et fiable
Publié dans L'expert le 27 - 09 - 2010

• En 2009, les exportations américaines de marchandises vers la Tunisie sont restées stables à l'année précédente à 502 millions de dollars. (NUSACC)
• Les importations américaines en provenance de la Tunisie au cours de cette même année a diminué de 49,4 pour cent à 325,8 millions $, en grande partie le résultat de la récession économique mondiale. (NUSACC)
• L'investissement direct des Etats-Unis était de 267 millions de dollars en 2008. (NUSACC)
Organisée par l'ambassade des Etats-Unis à Tunis, une délégation de commerce et d'investissement américaine a visité la Tunisie du 22 au 25 septembre courant. Composée de cinq sociétés, opérant dans les secteurs de : Défense & Technologies de l'Information, Export-Import, Construction & Infrastructure et Aviation & Transport Maritime, la visite a permis à ces responsables d'entreprises américaines de découvrir le potentiel de la Tunisie en matière d'investissement. Cette visite a été organisée en coopération avec La Chambre Nationale de Commerce Arabo-Américaine (NUSACC), la Chambre de Commerce Tuniso-Américaine (TACC), Et l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (UTICA).
Le point de presse donné vendredi dernier à l'ambassade des Etats-Unis, par M. Gordon Gray, ambassadeur des Etats-Unis à Tunis, M. David A. Hamod, président de la Chambre Nationale Américano-arabe de Commerce et M. Nazeh Ben Ammar, président de la Chambre de Commerce Tuniso-Américaine, a permis de faire un point sur ladite visite, aussi, d'évaluer les relations économico-commerciales entre la Tunisie et les Etats-Unis d'Amérique.
Les huit entreprises américaines ayant effectué le déplacement de Tunis sont : AES corporation, Citi, International Transportation Management, Northrop Grumman Corporation, Raytheon, U.S. Small Business Administration, Textron Systems Corporation, Triple L Management Corporation.
La Tunisie, une niche porteuse pour les Américains
Tout semble donc beau, mais reste encore à faire. Pour M. David A. Hamod, une fois que le politique a ouvert le chemin, les opérateurs économiques doivent prendre le relais. Il parait donc assez évident que le business man américain ne connaisse pas assez la Tunisie, malgré les relations amicales et de fraternité qui lient les deux Etats. Idem pour l'homme d'affaires tunisien qui a le regard rivé très souvent vers la rive nord de la Méditerranée.
La Chambre National Américano-arabe de Commerce qui couvre les 22 pays arabes, apparaît dont ici comme un levier sur lequel pourrait s'appuyer le monde arabe en général, et la Tunisie en particulier afin de conquérir le très fort potentiel économique qu'offre la première puissance mondiale. A ce titre, la Tunisie est la deuxième étape d'une série de trois, qui a commencé en Libye, et doit se poursuivre en Algérie.
David A. Hamod, qui a foulé le sol tunisien pour la première fois en 1979 en boy scout avec son sac à dos, affirme que la Tunisie est l'un des trésors les mieux gardés pour les Etats-Unis. A ce titre, la chambre dont-il assure la présidence, la seule reconnue par la ligue arabe, travaille d'arrache pied pour promouvoir les relations entre les petites et moyennes entreprises américaines et tunisiennes. La Tunisie souligne t-il est riche en PME. De son avis, les chefs d'entreprises qui débarquent en Tunisie n'ont aucune idée sur la stabilité, la sécurité, le degré de formation, pour citer ces quelques cas, dont jouit le pays.
Renforcer la coopération bilatérale
Pour l'ambassadeur Gordon Gray, il existe une relation robuste entre les Etats-Unis et la Tunisie, qui dispose de plusieurs atouts économiques et de plusieurs avantages favorisant l'installation des entreprises américaines. Avec de telles visites, il est question de trouver les moyens de les renforcer afin qu'elles soient bénéfiques pour les deux parties. 180 millions de dollars ont été investi l'an dernier par les Etats-Unis en Tunisie et ils veulent faire plus. Cinq tunisiens on fait partir d'un projet financé part le Président Obama, et une réunion est prévu à cette effet à la fin de l'année.
L'américain ne connait pas la Tunisie. Pour permettre aux investisseurs et hommes d'affaires du pays de l'oncle Sam de découvrir et mieux connaître ce pays qui regorgent de multiples possibilités d'investissements, l'ambassadeur Gordon Gray portera la casquette d'ambassadeur de la Tunisie aux Etats-Unis dans une visite qu'il effectuera sous peu dans plusieurs villes américaines, ce qui permettra au pays à l'huile d'olive organique aux multiples vertus à ne plus être un secret pour les Américains. Cette tournée permettra également à booster Américains et Tunisiens à travailler ensemble. A ce jour, 74 entreprises américaines sont présentent en Tunisie, et pas des moindres.

S'agissant d'une question concernant l'impact des relations entre les deux pays face à un mastodonte comme l'Union Européenne, M. Gordon Gray a noté que l'UE ne constitue pas un obstacle pour les Etats-Unis, qui en tire plutôt profit en stimulant des exportations.
D'après une enquête menée par la TACC, sur 34 entreprises tunisiennes qui exportent vers avec la norme ISO, 5 étaient prêtent à aller outre atlantique. Or, selon une étude menée par la chambre, les facilitations sont quasi identiques avec l'UE.
Une exposition organisée par la TACC aura lieu à New-York
Quant à M. Nazeh Ben Ammar, cette visite reflète l'intérêt des américains à investir en Tunisie, et pas des moindres, car ce sont de grosses mastodontes. Dans ce contexte, en sa qualité de président de la Chambre de commerce Tuniso-américaine, il espère non seulement conduire des délégations de la Tunisie vers les Etats-Unis, mais aussi avec le concours de la NUSACC, répété ce genre de visite, ces fois là par secteur d'activités pour plus d'efficacité, et surtout d'efficience.
Il a ajouté que les Américains qui viennent en Tunisie sont chaque fois surpris de la position géostratégique de la Tunisie. Son ouverture sur la Méditerranée, avec l'UE, le Maghreb, le monde arabe et l'Afrique. De ce fait, la TACC se doit de promouvoir la visibilité de la Tunisie aux Etats-Unis pour que ces visiteurs ne soient plus surpris. A ce titre, une exposition organisée par la Chambre se déroulera à New-York du 30 novembre au 02 Décembre prochain.au cour de cette exposition, 300 visiteurs professionnels découvriront le savoir faire tunisien. Par ailleurs, il sera aussi question d'accroître et développer la visibilité de la Tunisie aux Etats-Unis, et attiré plus de touristes, estimé aujourd'hui à 20 000 touristes par an.
La Tunisie, une destination pour investir
Pourquoi les Américains ne connaissent pas la Tunisie ? Telle est la question que l'on pourrait se poser. Est-ce à dire que les actions combinées de l'ambassade, de TACC et de la NUSACC ont échoué jusqu'à ce jour ?
Répondant à cette question, M. Gordon Gray n'a pas manqué de souligner avec un brin d'humour que l'Amérique aime là où il y a de l'action. Il apparaît donc que s'il y avait eu du Tsunami en Tunisie, les Américains devaient la connaître. Faut-il donc créer des tsunamis pour attirer le business man américain ? Non, « j'encourage la Tunisie à poursuivre son processus de libéralisation économique pour attirer les investisseurs, elle a un potentiel énorme, et fait concurrence avec les autres pays comme destination sur l'investissement. La Tunisie est un pays merveilleux, avec des gens merveilleux, et un potentiel fantastique », conclu David Hamod, avant d'ajouter que ce qui en fait un pays unique, particulier, « son engagement sur l'éducation qui date de plusieurs décennies la place devant 85% des pays dans le monde entier. » Car toujours selon lui, « les pays qui doivent réussir investissent toujours dans l'éducation et le savoir, et ça la Tunisie l'a compris depuis belle lurette. »
Un programme spécial pour les jeunes
De l'avis l'ambassadeur Gordon Gray, la méconnaissance de la Tunisie par les Américains peut aussi être dû au fait que les parents tunisiens envoient leurs progénitures poursuivre les études en France ou encore au Canada francophone. Sur ce, David Hamod pense que cela pourrait avoir comme corolaire la non connaissance des Etats-Unis par les futurs leaders tunisiens et arabes en général. Comme coup de pouce à cette Tunisie pour laquelle il a un coup de cœur particulier, la NUSACC doit créer un programme spécial pour permettre aux étudiants tunisiens de passer une année supplémentaire aux USA afin de bénéficier d'une expérience professionnelle. Pour lui ; les étudiants sont les meilleurs ambassadeurs, car ils pourront mieux parler de ce pays une fois au bercail.
C'est quoi la NUSACC ?
Considérée comme étant l'organisation la plus ancienne des Etats-Unis dédiée aux relations économiques américano-arabe, avec 40 ans de service à l'actif, la Chambre de Commerce Nationale Américano-Arabe (NUSACC), est à la fois la voix économique de l'Amérique dans le monde arabe et le premier portail d'affaires aux Etats-Unis pour les pays arabes. La NUSACC est connectée aux milieux d'affaires et sert de point de contact des Etats-Unis pour les chambres nationales de commerce établies dans les 22 pays arabes.
La NUSACC travaille quotidiennement et étroitement avec les dirigeants du monde arabe, ainsi que les décideurs de haut niveau dans les milieux d'affaires américains, les centres publics de recherche politique (« think tanks »), les institutions multilatérales, les organisations non-gouvernementales (ONG), les médias et le gouvernement des Etats-Unis.


Dossier réalisé Raoul FONE

(Source NUSACC)

(Source NUSACC)

(Source NUSACC)

M. David A. Hamod, président de la Chambre Nationale Américano-arabe de Commerce
« J'encourage la Tunisie à poursuivre son processus de libéralisation économique pour attirer les investisseurs, elle a un potentiel énorme, et fait concurrence avec les autres pays comme destination sur l'investissement. La Tunisie est un pays merveilleux, avec des gens merveilleux, et un potentiel fantastique. » (…) « son engagement sur l'éducation qui date de plusieurs décennies la place devant 85% des pays dans le monde entier. » (…) « les pays qui doivent réussir investissent toujours dans l'éducation et le savoir, et ça la Tunisie l'a compris depuis belle lurette. »
Selon le département américain du Commerce, les principales possibilités d'exportation et d'investissement des Etats-Unis vers la Tunisie comprennent : agriculture, télécommunication (équipement/service), systèmes d'énergie électrique, avion/support au sol pour les aéroports, pièces pour véhicules automobiles/services/équipement, architecture/construction/service d'ingénierie, équipement de contrôle de la pollution, assurance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.