Scandaleux : Déversement des eaux polluées dans tous les barrages du nord-ouest    Les propriétaires des véhicules RS appelés à régulariser leurs situations au plus tard le 31 mars    Google célèbre la journée internationale des droits de la femme (Vidéo)    Enquête de la CPI sur les crimes commis par Israël depuis 2014 : L'intervention de la Cour de La Haye, ligne rouge pour Washington    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 08 Mars 2021 à 11H00    Représentativité des femmes dans les parlements : l'ARP est 77ème à l'échelle mondiale    La comédie musicale "Alice" en avant-première le 13 mars 2021 au Théâtre de l'Opéra    Le festival "Tricky Women" débarque pour la première fois en Tunisie    Ambassadeur Sahbi Basly : Un diplomate atypique, célébré (Album photo)    Houcine Benayada (ESS) convoqué en sélection algérienne    Souad Ben Abderrahim, maire de la Ville de Tunis, à La Presse : « 2.500 immeubles menaçant ruine représentent un réel danger ! »    Journée internationale de la femme : L'appel de la CGTT    La Tunisie croule sous les déchets : La campagne "Tunisie sans déchets" pourrait-elle faire la différence ?    Tunisie-Tunisair : Un atterrissage d'urgence d'un avion à destination de Lyon    Les indiscrétions d'Elyssa    D'un sport à l'autre | Khouloud Halimi met le cap sur l'Allemagne    Ligue 2 | 6e journée – Groupes 3 et 4 : Le réveil de l'ES Zarzis    Affaire CS Chebba : Le fait accompli !    Tunisie- 8 Mars: Une Journée internationale des droits des femmes sous le signe du coronavirus    Tunisie : Des associations et organisations revendiquent la libération de Rania Amdouni    Tunisie – Météo: Pluies éparses sur la plupart des régions    Les ministères du Tourisme et de l'Environnement la main dans la main pour la propreté    « Du pain et des roses » à l'origine de la journée internationale de la Femme    Najd Khalfaoui : Nadia Akacha fait usage de fuites !    18e Sommet de la Francophonie oblige, Djerba attire toutes les attentions    Un annuaire des associations oeuvrant dans le secteur de l'artisanat    Tunisie : Suspension des cours à Sbeitla, les précisions du gouverneur de Kasserine    Tunisie: Daily brief du 8 Mars 2021    Un droit fondamental, un devoir citoyen    Les projets bloqués dans le gouvernorat de Siliana discutés à La Kasbah    Les héros de l'opération Ben Guerdane : Le Colonel Mahjoubi, en première ligne    L'aéroport Djerba-Zarzis pourra bientôt accueillir les des gros avions    Le ministre des Affaires sociales félicite la femme tunisienne    Tunisie [Audio]: Déclaration après match Olympique de Béja et AS Rejiche    Covid-19 : 34 décès et 676 contaminations enregistrés le 6 mars 2021    Le nouveau cheval de bataille de l'Union pour la Méditerranée    Tunisie-Ligue 1 (J16): les matches de ce dimanche    M'Dinti, un GIE à La médina de Tunis: Pour une régénération urbaine    La transition immobile: Panorama haute définition de la décennie 2011-2020    Ibn Khaldoun très vite débarbouillé    Londres s'inquiète des recrutements d'adolescents    En Tunisie, une parodie de gouvernance    Un mort dans des manifs de soutien à l'opposant Ousmane Sonko    Nouveau volet de sanctions américaines    Othman Babba dans la ville    Arrestation d'un homme ivre dans un cimetière : le vrai du faux    Vernissage de la Biennale de l'art, exposition caritative sous le thème du " Pop Art "    L'OMS félicite le Maroc pour ses performances dans la campagne de vaccination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Adoption de budget du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique
Publié dans TAP le 14 - 12 - 2010

LE BARDO, 14 déc 2010 (TAP) - La Chambre des conseillers réunie, mardi matin, sous la présidence de M.Abdallah Kallel, Président de la Chambre, a adopté le projet de budget du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour l'année 2010.
Les dépenses de gestion et de développement du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour l'année 2011, ont été fixées à 1163,089 millions de dinars contre 1111,137 millions de dinars en 2010.
Les dépenses sont réparties comme suit :
Dépenses de gestion : 910,131 millions de dinars. •
Dépenses de développement : 252,958 millions de dinars.
Les conseillers se sont félicités de l'intérêt accordé par le Président de la République à ce secteur, soulignant le souci du chef de l'Etat de réunir toutes les conditions pour assurer l'adaptation du système national d'enseignement et de recherche aux exigences du marché de l'emploi et aux besoins des entreprises.
L'intérêt des conseillers s'est porté également sur le développement du système de recherche scientifique, en vulgarisant les mécanismes et incitations mis en place pour encourager les universitaires à mener des recherches dans les secteurs prioritaires, outre le programme d'encadrement des inventeurs tunisiens.
Un conseiller a suggéré l'élaboration d'une carte de recherches qui recense les secteurs prioritaires, le renforcement de la coopération internationale et l'organisation de colloques et ateliers dans le domaine de la recherche scientifique.
Un autre conseiller s'est interrogé sur le rang qu'occupe les universités tunisiennes à l'échelle internationale , sur l'efficience des mécanismes de contrôle des établissements supérieurs en matière de qualité ainsi que sur la consolidation de l'ouverture des universités sur leur environnement.
Dans leurs interventions, des conseillers ont souligné l'enjeu qu'il y a d'inciter les privés à investir dans la construction des foyers universitaires, en particulier dans les régions intérieures.
Une conseiller a appelé à soumettre dorénavant la candidature pour le poste de doyen ou directeur d'un établissement éducatif à un concours au lieu d'une nomination.
M.Béchir Tekkari, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a mis l'accent sur la place privilégié qu'occupe le secteur dans le programme présidentiel, évoquant les réalisations accomplies pour répondre aux besoins des entreprises en compétences et contribuer à la réduction du taux du chômage à travers l'amélioration de la qualité de l'enseignement et l'adaptation de la formation aux exigences de l'économie nationale.
Dans sa réponse aux interrogations des conseillers sur le projet de budget du ministère pour l'année 2011, il a indiqué que 60 pc des demandes de logement universitaire sont satisfaites, soulignant l'importance de la contribution du secteur privé dans la consolidation de cet effort.
Abordant la question de la régression du système d'enseignement supérieur, le ministre a souligné que ce sujet fait l'objet de plusieurs débats dans le monde, précisant que le modèle tunisien bénéfice d'une reconnaissance internationale qui se traduit par l'augmentation de la coopération entre les universités tunisiennes et étrangères en matière d'homologation des diplômes, outre le rayonnement des étudiants tunisiens dans les concours internationaux.
Il a rappelé que la Tunisie a été classée au troisième rang à l'échelle africaine en matière de production scientifique, par le groupe "Thomson Reuters", une référence mondiale dans l'information scientifique.
M.Tekkari a relevé la volonté du ministère d'installer une instance nationale d'évaluation, de garantie de la qualité et d'accréditation, dont le chef de l'Etat a ordonné la création, notant que la première phase d'évaluation a abouti à la réduction du nombre des filieres universitaires.
Il a insisté sur la nécessité de revoir le système d'enseignement d'ingénierie à travers le renforcement du cadre enseignant, l'incitation des étudiants à s'inscrire dans cette spécialité, le renforcement de la coopération avec l'étranger, indiquant qu'une commission a été créée en vue d'identifier les moyens à même de réaliser les objectifs tracés par le programme présidentiel dans ce domaine, à savoir la formation de 9000 ingénieurs à l'horizon 2014.
Il a affirmé que le recours exagéré aux enseignants contractuels et ceux de l'enseignement secondaire sera réduit au niveau du système de l'enseignement supérieur et ce à travers le renforcement du rôle des écoles doctorantes dans l'encadrement des étudiants brillants et leur formation pédagogique.
Le ministre a mis l'accent sur l'importance de l'enseignement des sciences humaines à l'université,en particulier dans les branches scientifiques et technologiques, évoquant l'importance qu'accorde le programme présidentiel 2009-2014 aux sciences humaines.
Il a indiqué que les cours particuliers dans l'enseignement supérieur ne représentent pas un phénomène une Tunisie, rappelant que le ministère a pris les mesures disciplinaires nécessaires pour lutter contre tout dépassement, précisant que les cours de rattrapage planifiés par les Instituts préparatoires aux études d'ingénieurs n'entrent pas dans cette catégorie et sont soumis au contrôle de l'organisme de tutelle.
S'agissant de l'enseignement supérieur privé, le ministre a précisé que ce secteur ne joue pas encore le rôle du partenaire efficient dans la mesure où il n'accueille que 13 mille étudiants, soit 4 pc du total des étudiants en Tunisie, faisant remarquer que ces établissements sont appelés à améliorer leur contribution et à revoir leur organisation interne surtout que le nombre de spécialités qu'ils enseignent est limité et leurs diplômés font face à des difficultés d'intégration sur le marché de l'emploi.
M.Tekkari a fait savoir que de le ministère est en concertation avec toutes les universités et les parties intervenantes sur le projet de regroupement des établissements d'enseignement supérieur qui dispensent des spécialités similaires et ce en vue d'assurer une meilleures gestion des ressources financières et humaines en particulier les enseignants de la catégorie A.
Il a souligné qu'un comité a été créé pour se pencher sur l'examen d'un programme de simplification des examens universitaires et de réduction de leur calendrier, estimé actuellement à 25 pc de l'année universitaire, l'objectif étant d'atteindre 10 pc, soulignant le souci de conférer plus transparence au niveau de ces examens.
Concernant l'Union générale des étudiants tunisiens (UGET), le ministre a relevé que cette organisation a contribué à la formation d'une élite des compétences tunisienne mais elle connaît depuis une période des différends internes, rappelant la disposition du ministère à coopérer avec l'UGET lorsqu'elle aura surmonté sa crise.
Pour ce qui est de la recherche scientifique, il a insisté sur le rôle dévolu aux centres et unités de recherches scientifiques à l'intérieur comme à l'extérieur des établissements universitaires en vue de répondre aux besoins de l'économie nationale, évoquant les efforts du ministère pour inciter les chercheurs à enregistrer et valoriser leurs brevets d'invention.
La chambre des conseillers a adopté le budget du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour l'exercice 2011.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.