Remboursement d'une échéance d'un emprunt international de 503,5 millions de dollars    La décision de l'UGTT de soutenir les décisions du 25 juillet émane de sa ferme conviction de la nécessité de prendre des décisions audacieuses pour sauver la Tunisie" (Taboubi)    La Tunisie rembourse une échéance d'un emprunt international de 503,5 millions de dollars    Contestation féminine au mouvement Ennahdha    Tunisie-Ahmed Nejib Chebbi: Le Mouvement Ennahdha est à l'origine de la crise dans le pays [Audio]    La Conect réitère son appel pour accélérer la mise en place d'un gouvernement    Artisanat: Le 37ème salon de l'innovation, du 1er au 10 octobre 2021 au parc des Expositions du Kram    Enfant maltraité : une mère indigne objet d'enquête policière    Les réfugiés, demandeurs d'asile et migrants pourront se faire vacciner    Change devises en dinar tunisien : Cours du 05 août 2021    Ligue 1 : Les entraîneurs de la saison 2020-2021    La Choura préconise une profonde autocritique des politiques d'Ennahdha    Mechichi fait une déclaration de patrimoine à l'occasion de la fin de ses fonctions    Tunisie-8 août: L'UGTT appelle ses adhérents à se faire vacciner massivement contre le Covid-19    Tunisie: Noureddine Taboubi appelle à organiser des élections anticipées    L'agence de notation PBR Rating attribue la Note A à la CDC Gestion    Houcine Dimassi : Kaïs Saïed devra laisser la personnalité qu'il choisira former son gouvernement seule    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 05 Aout 2021 à 11H00    Amical : l'ES Sahel bat l'ES Hammam-Sousse (4-1)    Béja-8 août: Transports publics gratuits vers les centres de vaccination [Vidéo]    Jeux Olympiques – Handball : L'Egypte éliminée la tête haute    CONDOLEANCES: Radouane DAADOUCHA    COOPERATION TUNISIE-JICA: Un soutien pour relancer l'économie    News: Radhi Jaïdi arrive enfin !    Le CSS en proie à des difficultés financières: Une reprise controversée...    Tunisie – Bahreïn : Entretien téléphonique Jerandi-Zayani    Tribune | Education: La triche, une fatalité ?    «Titane» de Julia Ducournau, palme d'or à la 74e édition du festival de Cannes: Arrêt sur une controverse    Tfanen Takwin | Démarrage des stages en Tunisie après les 6 mois de cours: Renforcer des compétences de leadership culturel    «Semaine panafricaine de la critique d'art »: Réfléchir et dynamiser un métier    Météo: vents forts avec des phénomènes de sables    Tunisie : L'avertissement de Kaïs Saïed à ceux qui veulent instrumentaliser le ministère à des fins personnelles    Ligue 1 – Espérance : Anice Badri opéré au dos    Amical : Le FC Barcelone perd 2-1 à Salzbourg    Ephéméride – 4 août 2013 : Affrontements avec des terroristes à Tunis    Monde-Daily brief du 4 août 2021: Beyrouth, triste anniversaire un an après l'explosion du port    L'ONU choisit Tfanen – Tunisie Créative comme success story de mise en œuvre des ODD    Abdellatif Aloui à Kaïs Saïed : Rendez-moi mes livres que je vous ai offerts !    Hechmi Louzir : Le pic épidémiologique relève du passé    Urgent – USA : Une fusillade du Pentagone    Festival Carthage 2021 et Festival Hammamet 2021, finalement reportés    Erdogan à Saïed : Il est important de poursuivre les travaux de l'ARP en Tunisie    Festival Hammamet 2021 : Spectacle "Rboukh" du musicien Hatem Lajmi attendu en ligne    Un musée virtuel du patrimoine tunisien voit le jour    Jake Sullivan : Les Etats-Unis sont prêts à redoubler d'efforts pour aider les Tunisiens    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



The Dot : Un premier hub d'innovation digitale est lancé en Tunisie
Publié dans Tekiano le 14 - 06 - 2021

The Dot est un nouvel espace d'échange, de partage et de coworking de 2 900 m2 entièrement équipés... où les jeunes entrepreneurs tunisiens et étrangers pourront accéder, en un même lieu, à des services uniques et innovants qui permettront leur montée en compétences en faisant émerger leurs idées et ambitions débordantes.
Né d'une volonté de convergence de visions et d'objectifs entre 4 grands acteurs publics et privés (Fondation Tunisie pour le développement, l'Union Européenne, Expertise France et la GIZ), The Dot, le premier hub d'innovation digitale est lancé en Tunisie, a pour ambition de fédérer l'écosystème pour accompagner l'innovation, l'entrepreneuriat et la transformation numérique en Tunisie.
Grâce aux différents services qui seront proposés pour accélérer la transformation digitale des institutions publiques, du secteur de l'industrie et de la société civile, The Dot contribuera à préparer l'économie de demain et à œuvrer pour une administration zéro papier.
Un atout sans précédent pour les jeunes entrepreneurs tunisiens
L'idée de créer un campus d'innovation, en partenariat avec le secteur public et la société civile, a émergé en 2018 lors de la visite en Tunisie du président Emanuel Macron. Ce dernier avait émis la volonté de l'Hexagone de coopérer avec la Tunisie sur les volets jeunesse et numérique. Presque au même moment, Berlin et Tunis se lancèrent dans la mise en œuvre d'un programme ambitieux de soutien à la transformation digitale en Tunisie, avec un pilier important pour la mise en place d'un centre de transformation digitale.
Impulsé par la dynamique Startup Act qui a mis en place un cadre propice au développement de l'écosystème entrepreneurial et encourageant la jeunesse et l'innovation, le ministère des Technologies de la communication et de la Transformation digitale et la société civile ont fait converger les deux visions en lançant The Dot, qui se présente à la fois comme un hub de transformation digitale et un campus d'innovation numérique.
A n'en point douter, The Dot pourrait devenir très rapidement une vitrine à dimension nationale et internationale qui enfantera de nombreuses success-stories dans le domaine de l'entrepreneuriat numérique.
Un corner de services publics
The Dot se présente comme un corner de services publics qui offre des informations et conseils nécessaires, facilite l'accès des entrepreneurs aux services publics nécessaires à leur création et gestion et oriente les entrepreneurs vers les dispositifs pertinents pour leur développement.
Il s'agit d'un business corner qui a pour ambition de soutenir les partenariats et les investissements, des espaces créatifs pour des événements et formations, un studio de podcast et webinaire, un hub Industrie 4.0 pour accompagner les entreprises dans la mise en place de solutions digitales, un laboratoire d'innovation publique travaillant sur les technologies avancées basées sur l'intelligence artificielle et des espaces de travail pour de jeunes entreprises sélectionnées.
Etabli sur une aire de 2 900 m2 entièrement équipés, The Dot est équipé de postes de travail en open space, de salles de réunions, d'espaces de formation et d'événementiel, anticafé, des labs d'innovation…Sans compter la mise en place d'un showroom de démonstrateurs de l'écosystème technologique & hackathons, de l'animation communautaire pour fédérer les acteurs dans l'organisation d'événements thématiques et récurrents.
Faciliter l'accès direct des entrepreneurs à l'expertise nécessaire à leur création, leur professionnalisation et leur croissance est l'un des objectifs de The Dot. Ainsi, le conseil apporté peut être individuel (entretiens) et collectif (ateliers thématiques).
A cet effet, l'offre consiste en montages juridiques en local et à l'international, aux contrats entre associés et aux contrats de financement. Sans compter la levée de fonds (comprendre les prérequis à chaque stade, démarcher les investisseurs internationaux, négocier), le marketing, l'expérience utilisateur, la propriété intellectuelle, l'internationalisation…
The Dot accompagne des startups étrangères et celles de la diaspora
The Dot aura pour tâche d'accompagner l'installation des startups étrangères et celles de la diaspora tunisienne en leur offrant un accompagnement rapproché et personnalisé. Et ce, à travers un hébergement ainsi que ses partenaires en régions, un accès aux formations, expertise et services offerts par The Dot, un accès à l'écosystème entrepreneurial (programmes d'incubation, d'accélération, structures de financement), un accompagnement pour l'accès aux marchés locaux et internationaux.
Développer une relation gagnant-gagnant entre les grandes entreprises et les startups, telle est aussi l'une des ambitions majeures de The Dot.
Il est opportun de souligner que les start-ups possèdent cette agilité qui permet de se concentrer sur un sujet ou un projet sans être freinées dans leurs actions par une chaîne de décisions trop lentes et/ou des processus trop rigides. Les grandes entreprises, en échange, assurent aux start-ups un fonctionnement plus serein en leur faisant bénéficier de divers services: accès aux matériels et outils de travail, échange avec des équipes dont les retours d'expérience peuvent faire gagner un temps précieux, etc.
Un écosystème entrepreneurial actif
The Dot héberge des acteurs de l'écosystème entrepreneurial: incubateurs, accélérateurs, association de start-uppers, structures d'accompagnement, etc.
Les partenaires présents chez The Dot offrent du temps et des services aux jeunes entrepreneurs en quête de conseils et participent à la vie du hub. Parmi ces partenaires, l'on note:
–INVEST'I: communauté fédérant les acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat innovant tunisien (startups, PME, structures d'accompagnement et d'investissement) dans le but de le valoriser et de faciliter sa connexion avec les écosystèmes internationaux à travers la plateforme EuroQuity de Bpifrance.
-Tunisian Startups (TS) engage sa quatrième année d'activité et confirme sa volonté de créer un environnement accélérateur de succès pour les entrepreneurs et de scalabilité pour les startups, notamment en participant activement à la réalisation de plusieurs objectifs définis par sa stratégie. Il déploiera ses programmes dans le cadre de The Dot autour des axes suivants: Open Innovation, Accès & empowerment, Formation alternative et Lobbying.
–L'association Open Startup Tunisia (OST) opère en partenariat avec le ministère de l'Enseignement et de la Recherche scientifique depuis 2016. Elle a démarré en développant un programme unique en Tunisie dont l'objectif est de contribuer à la création de start-ups utilisant la technologie pour résoudre les problèmes sociaux.
-L'association Réseau Entreprendre Tunisie représente un large réseau de chefs d'entreprises qui accompagnent de jeunes entrepreneurs et les financent. Elle est présente dans 7 régions tunisiennes et fait partie d'un réseau international couvrant plus de 10 pays.
-Le Founder Institute est un incubateur qui est devenu l'accélérateur de projets innovants parmi les plus répandus au monde avec une présence dans une quarantaine de pays et la création de 2 mille entreprises. Il offre une formation sur 14 semaines avec un programme divisé en quatre étapes : l'idée et son développement, la création de la société, le développement et la distribution, puis enfin la levée de fonds.
–Flat6Labs: Flat6Labs installe chez The Dot son programme Ignite Tunisia, qui vise à renforcer les capacités des structures d'accompagnement régionales. Il accueille également les start-ups ayant terminé leur période d'accélération pour une période de 6 mois durant laquelle ils apportent support et accompagnement aux jeunes entrepreneurs qui s'adressent au hub.
Un Centre de Transformation Digitale de la GIZ en Tunisie
C'est également à The Dot que ce trouve le Centre de Transformation Digitale de la GIZ en Tunisie, un projet soutenu par l'initiative spéciale formation et emploi – « Invest for Jobs », mandatés par le ministère fédéral de la Coopération économique allemand (BMZ), en partenariat avec le Ministère de l'Industrie de l'Energie et des Mines et le Ministère des Technologies de la Communication.
Le Centre de Transformation Digitale a pour objectif le développement de l'économie numérique en Tunisie, de soutenir la formation et la création d'emploi, d'accompagner le développement de nouvelles solutions de digitalisation destinées au secteur public et privé et de soutenir une administration transparente et efficace. C'est à travers cinq composantes que le Centre de Transformation Digitale offre ses services :
. Le Hub Industrie 4.0, étant la structure de pilotage de l'initiative nationale « Vers une Industrie 4.0 en Tunisie », permettra le renforcement de l'implication de nos PME industrielles, de nos fournisseurs-intégrateurs technologiques et de nos intermédiaires dans des activités de sensibilisation, de matchmaking, d'accompagnement et de formations dans le domaine de l'industrie 4.0. Ce point de services aura un focus sur le soutien à des programmes d'open innovation, d'incubation et d'accélération pour développer les solutions industrie 4.0 d'avenir pour la Tunisie.
. Le Hub Intelligence Artificielle (IA) facilite la collaboration entre startups, chercheurs et entreprises technologiques locales dans le domaine de l'IA – dont quelques-unes ont déjà eu un succès international. Avec pour objectif de positionner la Tunisie comme leader dans la région MENA, ce hub contribue à la mise en place d'une stratégie nationale d'IA, appuie l'intégration de solutions IA dans le secteur privé/public, accompagne les startups IA locales et forme différents groupes cibles (agents publics, milieu académique et secteur privé).
. Le Public Innovation Lab accompagne, facilite la conduite du changement, crée les compétences et finance la digitalisation du secteur public. Il offre des services d'accompagnement, destinés à différents ministères et structures publiques, dont le Registre National des Entreprises, le Ministère de l'Industrie et de l'Energie et des Mines, la Société Tunisienne de l'Electricité et du Gaz et le Ministère de la Justice.
. Le Dot Landing offre des services d'accueil et d'accompagnement pour les entreprises européennes intéressées par la création d'opportunités d'affaires et l'investissement dans l'économie numérique en Tunisie. Les services du Dot Landing sont mis en place en collaboration avec Smart Tunisia et les chambres de commerces.
. Le GSMA Mobile Innovation Lab est un incubateur pour la co-création entre les opérateurs télécom, l'écosystème des startups, le secteur privé et le secteur public. Il favorise le développement de solutions fondées sur de nouveaux modèles d'affaires, liés à l'essor de l'économie des plateformes (ex. Uber, Airbnb, etc.).
The DOT est co-financé par l'Union Européenne, Expertise France, la Fondation Tunisie pour le développement et la GIZ.
L'inauguration de The Dot s'est faite vendredi 11 juin en En présence de Monsieur Hichem MECHICHI, Chef du Gouvernement, de Monsieur Mohamed Fadhel KRAIEM, Ministre des Technologies de la Communication, de Monsieur Monsieur Mohamed Bousaïd, Ministre de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, de son Excellence Monsieur l'Ambassadeur de l'Union Européenne, de Monsieur Badreddine Ouali, président de Smart Tunisia, de la Fondation Tunisie pour le Développement, de la GIZ Tunisie, d'Expertise France et de nombreux médias,


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.