Hausse de l'encours de la dette publique de 12,2%, à 101,2 milliards de dinars, à fin août 2021    Nabeul : Saisie de 4 tonnes de semoule et 47658 litres de lait    Erdogan expulse dix ambassadeurs dont ceux de la France, des USA et de l'Allemagne    Affaire des licences de taxis collectifs : 11 suspects dont deux anciens gouverneurs    Photo du jour : Un « bijou » architectural construit à des dizaines de mètres de la présidence du gouvernement !    La FTF en total soutien de Maher Karoui    Tunisie : Le monde change, la STEG « évolue »    Etoile du sahel : Agression de certains policiers sur Maher Karoui    FC Barcelone vs Real Madrid : Liens streaming pour regarder le match    Manifestation contre Kaïs Saïed devant le consulat de Tunisie à Pantin    Dernière minute – Chiffres officiels : Quasi-blocage de l'investissement, fin septembre 2021    Tunisie – La STEG suspend ses services en ligne    COVID 19 : La Russie enregistre une flambée inédite de la situation épidémiologique    Tunisie : L'état d'exception face aux tentations d'ingérence internationale    Nouvelles mesures imposées aux voyageurs en prévision d'une nouvelle vague Covid-19    Tunisie : L'ancien ministre Abdelbaki Hermassi n'est plus    Importation des voitures de luxe : L'austérité doit concerner les voitures administratives et non pas les voitures privées    La cheffe du gouvernement reçoit Ons Jabeur    Infrastructure : Le stade olympique de Sousse opérationnel dès mars 2022    Décès de l'ancien ministre Abdelbaki Hermassi    Forum des DSI : "Tunisie Telecom veut être le label de confiance pour les PME/PMI dans la transformation digitale"    Monopole, spéculation et contrebande : cinq ministères s'engagent dans la lutte    Tunisie : Le Pass vaccinal obligatoire pour accéder presque partout dès le 22 décembre 2021    L'Office des œuvres scolaires se digitalise    Commémoration du 8ème anniversaire de l'Attaque terroriste du 23 octobre 2013    21ème édition du festival de l'Asbu : Six prix pour la Tunisie    Dialogue national- Noureddine Tabboubi appelle à la participation des partis politiques    Foot Tunisie : Programme des matches de samedi    Tunisie – Météo: Retour progressif d'un temps hivernal avec baisse des températures    France-Ligue1 : Saint-Etienne, Wahbi Khazri buteur    La Grenade de Gabès avec label AOC débarque sur les marchés de la région    Tunisie-Ligue 1 (J2): les matches de ce samedi    Le comité de défense de Mehdi Ben Gharbia dénonce les violations à son droit à la santé    Processus politique : L'ONU confiante en la Tunisie    Tunisie – France : Entretien téléphonique Charfeddine-Darmanin    Cour de cassation : I Watch appelle l'exécutif à entériner la nomination de Moncef Kchaou    Abdelaziz Kacem: L'intelligentsia ou la ménopause du cogito    Migration clandestine Mahdia : mandat de dépôt contre les passeurs    Le ministère des Affaires culturelles rend hommage au scénographe Kais Rostom    Ephéméride – 20 octobre 2011 : Les rebelles islamistes assassinent Mouammar Khadafi    Monde- Daily brief du 21 octobre 2021: La Turquie menace d'expulser 10 ambassadeurs occidentaux    Vient de paraître - Un nouveau recueil poétique de Abdelaziz Kacem : «Quatrains en déshérence»    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    "Rouhaniyet" Nefta sous le signe "Hanin" du 4 au 7 novembre 2021    Djaili Amadou Amal lauréate de la sixième édition du prix Goncourt en tournée en Tunisie    Monde- Daily brief du 20 octobre 2021: Poutine décrète une semaine chômée payée pour freiner l'épidémie de Covid-19    Donald Blome proposé ambassadeur auprès de la République Islamique du Pakistan    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Horrea Cœlia: Hergla entre histoire, rêve et réalité
Publié dans Tunivisions le 23 - 06 - 2018

On s'y reconnaît aux détails, la fusion magique entre les pavés, les murs blancs, les fenêtres bleues profonds, les bougainvilliers roses, et la mer en toile de fond faisait le charme de Hergla, la ville reconnue pour son authenticité, son calme et son microclimat.
Mille ans avant J.C., Horrea Cœlia est née au nord de la ‘Bys acène', dont l'emplacement de rêve avait déjà été remarqué par les Romains. En fait, son nom, venant de celui de la famille fondatrice, réfère aux vestiges des civilisations anciennes, notamment romaines, dont les empreintes se trouvent au plus haut du village.


Les activités économiques de ce petit village se fondent sur la pêche, grâce à son port, avec ses barques aux couleurs vives donnant au village des contrastes de couleurs saisissantes.



Hergla a développé aussi autour de l'artisanat, plus précisément l'Alfa, cette graminée venue des steppes du sud-ouest qui arrive à Hergla en bottes serrées. Les femmes se dirigeaient chaque jour, drapées dans leurs Takhlila rouge vif, avec la botte d'Alfa sur la tête, bien droites, du village vers la mer, pour l'assouplir en la plongeant dans la mer durant toute la nuit.
» Des fières silhouettes profilées sur le bord du ciel et de la mer et sur la blancheur des murs », Mme Monique Farhat a également écrit. Ces artistes sous-estimées et méconnues avaient une façon fascinante de tresser l'alfa, mais leurs œuvres artistiques n'ont pas vu le jour que récemment. Aujourd'hui, on trouve les poufs, les paniers, les couffins, etc.., exposés dans les nombreux petits commerces autour de Sidi Bou Mendil.


Evoquons ici les symboles religieux pour les habitants de Hergla, notamment la grande mosquée de Sidi Bou Mendil qui domine le cimetière marin et le port de pêche. Nous ne pouvons qu'adorer l'élégance de ses proportions et la simplicité de ses détails, sauf que, malheureusement, cet édifice fût modifié et agrandi, au fil des années.
Et la plus ancienne mosquée de ‘Beït Allah', caractérisée par son minaret de petite taille et carré, dont la salle de prière montre deux structures architecturales : deux travées de voûtes, reposant sur huit colonnes antiques, représentent la partie ancienne alors qu'un agrandissement ultérieur y adjoint deux autres travées soutenant des piliers maçonnés.


Les femmes ici ont une autre spécialité, le pain traditionnel ‘Tabouna'. Un délice pétri avec force, endurance et beaucoup d'amour, c'est la recette gagnante de la femme Herglienne qu'elle offre aux touristes et visiteurs.



Depuis des années, Hergla accueillait des manifestations culturelles, des rencontres cinématographiques et encore plus des événements artistiques éphémères. C'est un lieu de rencontre pour les écrivains, les musiciens, les acteurs et les scénaristes. Une dynamique culturelle créée par les jeunes de Hergla, actifs dans la société civile, dans une tentative d'éveiller les fibres artistiques de leur village ancestral.
Hergla se change et s'évolue certes, ses maisons prennent désormais de l'étage, leurs façades ornant des fenêtres en aluminium, de luxes faïences, un style contradictoire avec le caractère archaïque simple et authentique de la ville.
Mais ce petit coin reste certainement une destination magnétique pour tous les visiteurs venus d'ailleurs, ainsi que pour ses habitants qui demeurent toujours des hôtes faisant preuve d'une bienveillance et d'une générosité inégalée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.