Tunisie – Pourquoi les agents de la protection civile gravement brûlés à Ras Jedir n'ont pas été transportés par hélicoptère ?    Tunisie – SNTRI : Sur fond de vol de 500 millions : Suspension du secrétaire général du syndicat de base, et ses « camarades » se mobilisent    Guinée équatoriale – Tunisie : où voir la rencontre ?    Jabnoun : Il n'est pas exclu de réaliser un taux de croissance négatif    Tunisie – Judo : Nihel Cheikhrouhou participe au Master Chinois    DS AUTOMOBILES TUNISIE REVÈLE EN AVANT PREMIÈRE DS 3 CROSSBACK LORS DU BLACK DRESS    Forum Entreprises ENICarthage le 2 décembre à l'UTICA    La banlieue sud de Tunis, Inauguration du centre commercial Azur City et du nouvel hypermarché Géant    Espérance de Tunis : la reprise des entraînements    Youssef Chahed supervise la réception du nouvel avion bimoteur ATR_72_600 de TUNISAIR EXPRESS    Imed Dghij, costumé, discute du nouveau gouvernement    La Justice transitionnelle et transition démocratique dans les pays arabes à partir du 21 novembre    Chahed : je ne ferai pas partie du prochain gouvernement    Makhlouf veut exclure 9alb Tounes du gouvernement    Abdelamajid Zar : le ministère de l'agriculture a détourné le FIDAC    Tunisie- Habib Jemli reçoit une délégation du Courant Démocrate    Mohamed Habib Jemli se concerte avec Nabil Karoui patron du parti Qalb Tounes    Journées des arts de la marionnette de Carthage : Date limite des demandes d'accréditation-presse    Mise en garde du Conseil du Marché Financier    Yaya Touré ne compte pas raccrocher les crampons    Programme TV du mardi 19 novembre    Bouallègue : nous avons retiré l'autorisation de servir l'alcool au Madison    Voici le goûter dans une école tunisienne    Feu Adam Boulifa : Une Tragique fin…du Madison…au cimetière !    Le Président du Parlement reçoit une délégation de la Commission nationale des victimes de la tyrannie    Tunisie: Hausse de 6% du nombre des demandes d'emploi    En Italie, les sangliers luttent contre le trafic de cocaïne    La Tunisie décroche 13 médailles dont 7 d'or aux mondiaux de para-athlétisme de Dubaï 2019 (vidéo et photos)    Tunisie – Météo : Ciel partiellement voilé sur la plupart des régions    Le Consulat général de Tunisie organise une réception en l'honneur de la communauté tunisienne à Istanbul    Mort le jour de son anniversaire, ce que partageait Adam sur Facebook    Euro 2020 (qualifications / J9) : le programme de samedi    Le mot « Zbeul » figure désormais dans l'abécédaire des Gilets jaunes en France    Vers la suspension de l'accord «Pharmacies privées – CNAM» menacé pour engagements non tenus    Une fin dramatique pour l'artiste Janice Thomson    Volée il y a 20 ans, La bague d'Oscar Wilde retrouvée    Tunisie: Libération de Sami Fehri, précisions de Sofiene Selliti    Une chose qui se tient droite dans le pays, l'écriture de Kaïs Saïed    La Tunisie réaffirme son soutien à la juste cause palestinienne    TOUS EN BASKETS … CONTRE LE DIABÈTE    Les exposants de Décoration à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    Les exposants de la beauté et accessoires à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    Pour Zine El Abidine c'est sa première et son ultime qualité...    Kais Saïed invité par le président turc Recep Tayyip Erdoğan à se rendre en Turquie    Soutenons Aya Bouteraa, la Tunisienne finaliste de l'Arab Reading Challenge (vidéos)    Palestine: Israël annonce l'assassinat d'un dirigeant du Jihad islamique à Gaza    Fête du Mouled 2019 : Quelque 12298 activités au programme en Tunisie    Exposition SHIFT, à mi-chemin entre bandes dessinées et récits de vie du 8 au 18 novembre à Central Tunis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





NEBRAS : Communiqué de presse « Faciliter l'accès des victimes de la torture à la réhabilitation »
Publié dans Tunivisions le 25 - 06 - 2019

Les années s'écoulent et la question de la torture en Tunisie demeure l'un des problèmes les plus importants que la plupart des acteurs, officiels et associatifs, s'emploient à combattre avec pour but de réduire les violations physiques et psychologiques et les mauvais traitements susceptibles d'avoir des conséquences psychologiques profondes pour les victimes de la torture.
Et même si le slogan « une Tunisie sans torture » reste l'objectif principal de toutes les parties, la réhabilitation des victimes en constitue une composante centrale sur laquelle œuvre depuis sa création, il y a maintenant cinq ans, l'Institut tunisien pour la réhabilitation des survivants de la torture (NEBRAS).
La question de la torture demeure une préoccupation centrale en Tunisie au même titre que les questions liées au développement, aux libertés et aux droits de l'homme en général. En effet, la question de la torture ne prend pas fin dès que s'achève le travail d'une institution ou d'une commission telle que l'Instance Vérité & Dignité, mais s'inscrit dans le cadre d'un cheminement complet de justice transitionnelle qui ne peut être lié à un moment ou à une durée particuliers. C'est ce qu'a confirmé la Haute Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michele Bachelet, lors d'une récente visite en Tunisie à l'occasion d'une rencontre avec une délégation d'associations de la société civile spécialisées dans la lutte contre la torture et dans la réhabilitation, dont a fait partie l'Institut NEBRAS. Madame Bachelet a insisté sur l'importance de la réhabilitation et de la réflexion en vue de trouver des solutions efficaces pour aider les victimes de torture à être traitées, à surmonter les effets des traumatismes psychologiques, à s'intégrer sur les plans social et familial et à obtenir gain de cause sur le plan juridique.
L'insistance de la Haute Commissaire aux droits de l'homme sur l'importance de la réhabilitation est synonyme d'une reconnaissance pour le travail accompli par l'Institut NEBRAS dans le domaine de la réhabilitation et de la prise en charge des victimes de la torture, ainsi que le rôle important tenu par l'Institut grâce à une équipe de cadres compétents et spécialisés, tant au niveau de la prise en charge et du traitement des victimes que de la formation et du développement des capacités des professionnels de la santé mentale, ou encore par le biais d'activités, de séminaires, de conventions et de coordination avec les acteurs sur le terrain.
L'Institut NEBRAS œuvre à consolider ce rôle important à travers la mise en place d'un mécanisme efficace qui aide les victimes de la torture à accéder aux services de réhabilitation fournis par l'Institut sur les plans médical, psychologique ou de l'orientation sociale. Ce mécanisme que cherche à mettre en place l'Institut NEBRAS en coopération et en consultation avec toutes les composantes de la société civile actives dans les domaines de la défense, de la prévention, du traitement ou de l'intervention rapide pour tout ce qui concerne les victimes de torture, consistera en un processus de coordination conjointe visant à faciliter l'accès des victimes à la réhabilitation et aux soins et à les faire bénéficier de tous les services fournis par l'Institut.
Cette initiative s'inscrit dans le prolongement des travaux de l'Institut NEBRAS, de son ouverture et du développement de ses activités, tant avec les composantes de la société civile, à l'instar de la coopération continue avec la Ligue tunisienne des droits de l'homme, qu'avec les structures officielles de l'Etat, telles que ses instances indépendantes comme l'instance nationale pour la prévention contre la torture ou certains ministères, comme le ministère de la Justice, le ministère des affaires sociales et le ministère de la Santé qui ont collaboré avec l'Institut NEBRAS dans le cadre de plusieurs conventions en matière de formation, de traitement, de réparation et de reconnaissance des victimes de la torture. Le partenariat entre l'Institut NEBRAS et la prestigieuse Faculté de médecine de Tunis constitue une collaboration remarquable qui a donné d'importants résultats en matière de développement des capacités des professionnels de la santé en relation avec le domaine de la réhabilitation des victimes de torture.
Ces partenariats constituent une sorte de soutien que l'Institut NEBRAS emploie en vue de développer ses services et ses activités. Il s'agit d'un appui académique stratégique important pour toutes les parties, ainsi que pour les autres partenaires qui ont appuyé et soutenu l'Institut NEBRAS sur les plans matériel et moral au cours des cinq dernières années, telle que la fondation Sigrid Rausing Trust ou le fond des nations unies pour les victimes de torture. L'Institut danois contre la torture a constitué probablement le partenaire stratégique le plus important et a fourni un soutien matériel, moral et technique au travers d'une vision globale à long terme. Il s'agit d'un partenariat pilote avec l'une des institutions les plus anciennes et les plus réputées du monde dans le domaine de la lutte contre la torture.
L'Institut NEBRAS poursuit ses activités et son rôle dans la sensibilisation et la diffusion de la culture des droits de l'homme et contribuera à l'évènement « Le cinéma dénonce la torture » organisé par la Cinémathèque tunisienne, le mardi 25 juin 2019 à la salle Tahar Chériaa à la Cité de la Culture à partir de 19h, suivi par la projection du long métrage « Ghost Hunting » du réalisateur Raed Andoni. L'Institut NEBRAS participe à cet événement à travers l'animation d'un débat visant à simplifier les concepts des droits de l'homme et les articles de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Ces activités s'inscrivent dans le cadre de la célébration de la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, qui correspond au 26 juin de chaque année.
Communiqué
[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.