Ministère du Tourisme : Lancement de la 2ème phase du programme de recyclage des travailleurs du secteur du tourisme visés au chômage technique    Kaïs Saïed : Ceux qui œuvrent pour atteindre l'Etat délirent !    UGTT-Samir Cheffi [VIDEO] : « Nous soutenons les décisions de Kais Saied du 25 juillet mais nous sommes préoccupés par la lenteur des réformes »    Le ministère de l'Agriculture décerne des prix aux lauréats du concours « Meilleure huile d'olive vierge extra tunisienne »    Programme TV des matches de football ce mercredi    L'OMS recommande aux personnes à risque et aux plus de 60 ans d'éviter de voyager    Tunisie – Mahdia : Fermeture d'une école primaire pour cause de covid    Le marché boursier poursuit sa descente    Coronavirus : 5 décès et 263 nouvelles contaminations, Bilan du 29 novembre    DOLCE ITALIA SAVEURS D'ITALIE:LES SAVEURS DE LA CUISINE ITALIENNE DEBARQUENT EN TUNISIE    En vidéo : ''Courons pour l'environnement'', la nouvelle session du marathon Comar Tunis- Carthage 2021    A l'occasion de son 60ème anniversaire l'UBCI révèle sa nouvelle identité visuelle    Cinq Tunisiens dans les commissions de la Fédération internationale d'escrime    Un chewing-gum pour se protéger contre le coronavirus!    Abbou : Je soutiens les décisions du 25 juillet mais pas le projet de Saïed    Forum sino-africain : Les entretiens de Jerandi à Dakar    Elyes Hamza et discute des perspectives de coopération entre la Tunisie et la FAO    Riadh Chaibi : Dès son retour, le Parlement annulera toutes les décisions post 25-Juillet    Des experts mettent en garde contre les risques d'exposition au plomb dans les peintures    Pourquoi nous n'avons aucun intérêt à ce que le FMI nous donne de nouveaux crédits    Majdi Karbai appelle les médias à entendre les témoignages des jeunes récemment expulsés d'Italie    Avis aux voyageurs : Nouvelles conditions d'entrée en Tunisie à partir du 01 décembre 2021    Festival "Vues sur les arts" du 1 au 5 décembre 2021 à l'Agora de la Marsa (Programme)    Manchester United : Ralf Rangnick nouvel entraîneur    La Turquie dans l'escarcelle d'Israël après le Maroc : Erdogan fait une annonce forte    TUNISAIR annonce la suspension de tous ses vols avec le Maroc    Foot Européen : Programme TV des matches de mardi    Une exposition dédiée à la grenade ouvre ses portes à la Marsa    De nouveaux détails sur l'agression du directeur d'un lycée par un policier    CONDOLEANCES : Susanne HAOUEL    Tunisie – Mauritanie : Compo de départ des Aigles contre les Mourabitounes    Joséphine Baker, première femme noire à recevoir cet honneur : La princesse Tam Tam au Panthéon    "Tabarkini", l'Histoire de la mer qui unit, nouveau documentaire de Habib Mestiri    Lionel Messi (Paris SG) remporte un septième Ballon d'Or    Météo : Ciel dégagé et vent fort prés des côtes    Un mandat d'amener contre Hassouna Nasfi?    Mandat de dépôt contre le gouverneur limogé de Sidi Bouzid    Tempête à Istanbul: 4 morts et 19 blessés [vidéo]    Erdogan envisage un rapprochement ''progressif'' avec Israël et l'Egypte    En vidéo : Yassir lève 30 millions de dollars aux US    Coupe Arabe de la FIFA 2021: Programme des matchs du 30 novembre au 18 décembre    Migration clandestine : 461 migrants sauvés au large de Ben Guerdane    Le film égyptien FEATHERS, Tanit d'or des JCC au cinéma dès le 1 décembre (B.A. & Synopsis)    Les indiscrétions d'Elyssa    Tribune | A défaut de relance économique, dépénalisons la migration extralégale    Tribune | Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien : Le message d'António Guterres *    Le syndicat indépendant des réalisateurs et producteurs (SIRP) : Arrêter le formatage narratif des films tunisiens    Virgil Abloh, directeur artistique de Louis Vuitton n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie - Cercle Kheireddine :
«Nous avons une ambition réformiste et novatrice au niveau institutionnel» (Mohamed Dachraoui)
Publié dans WMC actualités le 22 - 02 - 2016

WMC : Présentez-nous tout d'abord le Cercle Kheireddine.
Mohamed Dachraoui: «Le Cercle Kheireddine» est un cercle de réflexion qui se veut un think tank indépendant regroupant des universitaires, des fonctionnaires, des entrepreneurs, des syndicalistes, des hommes et des femmes de culture et de la société civile ayant une grande expérience dans leur domaine leur permettant d'avoir le recul nécessaire pour apporter des réponses pertinentes aux problématiques qui se posent à notre pays.
Quels sont vos centres d'intérêt?
Le Cercle Kheireddine est un groupe d'acteurs de différents horizons regroupant des universitaires, des fonctionnaires, des entrepreneurs, des syndicalistes, des hommes et des femmes de culture et de la société civile. Le background diversifié de ce groupe constituera un atout pour évaluer le plus objectivement possible l'œuvre accomplie: ce qui a réussi, ce qui n'a pas réussi, les raisons des réussites et des échecs afin de formuler des propositions tirant les enseignements du passé ainsi que des analyses comparatives sur les expériences internationales.
Créé le 22 juillet 2014 selon l'annonce N° 87 du JORT, ce cercle a l'ambition d'offrir un espace de dialogue, de débat et d'échange, devenir une force de propositions réelle et contribuer à apporter aux décideurs et à la société Civile des idées, des stratégies, des programmes et des plans d'action qui seront ainsi mis à disposition.
L'Association compte éditer et édite d'ores et déjà des ouvrages, articles, rapports. Elle veille à leur diffusion et organiser ou participer à des colloques, séminaires, conférences, débats, etc.
Quelles sont vos orientations sur le plan idéologique?
Notre réflexion sera guidée par les principes qui ont inspiré l'œuvre du grand réformateur tunisien, Kheireddine Pacha (1822-1890) auquel le cercle emprunte le nom et dont la pensée et l'œuvre ont été portées par une ambition réformatrice autour des valeurs de modernité et d'innovations institutionnelles. Modernité, avec un attachement à un modèle de société ouvert sur le monde tout en étant enraciné dans ses origines.
Fidèles à ce courant de pensée réformiste, les membres du «Cercle Kheireddine» partagent entre eux les valeurs de démocratie (dignité citoyenne et libertés individuelles et collectives) et les valeurs d'unité, de partage et de solidarité. Ils sont réunis et rassemblés autour du fil conducteur de la continuité de l'Etat et des institutions mais portés aussi par une ambition réformiste et novatrice au niveau institutionnel et programmatique.
Quelles sont les études les plus importantes par lesquelles vous vous êtes distingués et qui ont eu un impact sur la réalité socioéconomique du pays?
Les études les plus importantes qui ont eu un impact sur la réalité socio-économique du pays sont les suivantes:
1. La Caisse de compensation: quelles réformes pour une gouvernance maîtrisée – 5 mars 2014 - par Abelaziz RASAA et Chokri MAMOGHLI.
2. Le tourisme tunisien: Etat des lieux et perspectives d'avenir – 2014 - par Slim TLATLI.
3. L'agriculture tunisienne: état des lieux et perspectives d'avenir - 2014 - par Mouldi ZOUAOUI.
4. Réponse du Cercle Kheireddine au rapport de la Banque mondiale: «La révolution inachevée» - 10 décembre 2014 - par Afif CHALBI.
5. L'enseignement supérieur: état des lieux et perspectives d'avenir – 2015 – par Faouzia CHARFI.
6. Les Plans régionaux d'environnement et de développement durable (PREDD) des gouvernorats de Sidi Bouzid, du Kef et Médenine - 6 juin 2015 - par Ali ABAAB, Hassine DIMASSI et Hamadi TIZAOUI.
Quel est le rôle de think tank tel que le vôtre en tant qu'acteur agissant sur la scène socio-économique du pays?
Le Cercle Kheireddine produit des études et des notes de réflexion avec l'ambition d'offrir un espace de dialogue, de débat et d'échange, de devenir une réelle force de propositions et contribuer à mettre à la disposition des décideurs et de la société civile des idées, des programmes et des plans d'action sur des sujets de politiques publiques qui sont au cœur de tout processus de développement et qui ont souvent fait défaut.
Ces réflexions seront déclinées autour de thèmes soit d'actualité soit programmatiques que le Cercle présentera lors de réunions périodiques à ses membres pour en débattre sur la base d'un document de travail préparé à l'avance par un groupe d'experts.
Ces études et notes de réflexion auront vocation à être éditées, diffusées et largement partagées. En effet, autant nous nous attacherons à mener des réflexions de fond sur les problématiques structurelles, autant nous mesurons qu'aucune action de moyen et long terme, aucun dialogue, ne peuvent être engagés sans aussi des réponses rapides aux urgences qui se posent tant les tensions et les attentes actuelles sont grandes.
Pour mener à bien sa mission, le Cercle Kheireddine compte éditer, à la fin de l'année 2016, un livre blanc sur la réalité socioéconomique de notre pays durant les cinq dernières années.
Comment envisagez-vous votre rôle et mission à court et moyen termes?
Nous comptons offrir, en toute humilité, aux citoyens tunisiens, à la société civile, aux forces politiques ainsi qu'aux pouvoirs publics une série de propositions concrètes qui pourrait constituer un plan d'actions réalisable dans le court et moyen termes améliorant le quotidien des citoyens tunisiens, rétablissant la confiance et préparant l'avenir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.