Finale Ligue des champions : des sanctions financières pour l'Espérance de Tunis    Tunisie – Santé : Une première médicale en Tunisie : Fécondation d'un ovocyte congelé    Les Douze travailleurs agricoles blessés par un contrebandier    Un incendie ravage des locaux d'une usine de vêtements de friperie    Tunisie: Non ratification de la électorale, Mohsen Marzouk fustige BCE    Club Africain : Bilel Ifa poursuit l'aventure    Khémaïes Jhinaoui participe à Washington à la 2ème Conférence ministérielle annuelle autour du renforcement des libertés religieuses    Rached Ghannouchi « Tête de liste » de la Circonscription de Tunis 1 : C'est officiel ! Le leader d'Ennahdha vise la présidence de la prochaine ARP    Météo: Prévisions pour dimanche 21 juillet 2019    Les grandes compagnies aériennes suspendent leurs vols vers le Caire pour des raisons de sécurité    Ennahdha annonce la candidature de Ghannouchi pour Tunis 1    Mon signe…Ma voix : Un Lexique électoral en langage des signes    Le Président de la République devrait apparaître en public pour tranquilliser le Peuple tunisien    Le marché de l'automobile en Tunisie décortiqué dans le 1e hors-série de WMC à télécharger gratuitement    Tunisie: La véritable cause du différend au Front populaire est la question de l'Alliance avec Nidaa Tounes, selon Hamma Hammami    Libye: Libération de Baghdadi al-Mahmoudi dernier Premier ministre de Kadhafi    Tunisie: Non ratification de la loi électorale, BCE s'expliquera, selon Hafedh Caïed Essebsi    Coup d'envoi de la Plateforme digitale de communication et d'accès à l'information : بوابة زغوان    Mercato : un joueur algérien débarque au Club Athlétique Bizertin    Tunisie- météo : Baignade interdite à Bizerte, Tabarka et Zouaraa et prévisions pour les 20 et 21 juillet    Île Chikly : La France n'est concernée par aucun projet d'aménagement de la réserve naturelle tunisienne    CAN 2019 : BILAN de l'Algérie en Coupe d'Afrique des Nations    L'ISIE se prépare à appliquer la loi électorale actuelle    CAN 2019 : Les chaines qui diffusent le match Algérie vs Sénégal du 19 juillet    Campagne contre la vente conditionnée dans les cafés et restaurants    Bouchamaoui n'est plus le président de la Commission d'organisation des compétitions interclubs    En photos : Où et comment les célébrités tunisiennes passent-elles leurs vacances ?    Tunisie-Energie renouvelable : Des experts japonais discutent la coopération avec le gouvernement tunisien    L'administration tunisienne se prépare à intégrer l'intelligence artificielle    Finale de la CAN 2019 : Les Fennecs auront-ils raison des Lions de la Teranga ?    Un prêt de 80,5 MD de la BAD pour financer les filières agricoles à Zaghouan    En Afghanistan, une explosion près d'une université fait six morts    CAN 2021 (Qualifications) Tirage au sort , la Tunisie dans le Groupe J    Italcar le concessionnaire officiel des marques automobiles lance les commandes de la FIAT Panda populaire    FIFAK 2019 : 55 ans de promotion du cinéma amateur Tunisien et d'ailleurs    MYRATH « Shehili » au Festival International d'Hammamet: Une expérience incroyablement magique!    Appel à candidature à l'Ecole Pratique des Métiers de la scène : Section Acteur – Session d'Octobre 2019 à fin Juin 2021    Le cinéma à vélo du 24 au 26 Juillet avec Vélorution et la Cinémathèque Tunisienne    Festival De Dougga 2019 : Programme de la 43e édition du 24 Juillet au 10 Août    Youssef Chahed se penche sur le Brexit (sortie de la Grande-Bretagne de l'UE) et ses répercussions possibles sur la Tunisie    Donald Trump s'attire les foudres des internautes    Des armes de guerre saisies chez des néonazis italiens    OMS, 1093 morts et 5752 blessés à Tripoli    Bendirman porte plainte contre le parti Ennahdha    Libye : Haftar se prépare à annoncer l'assaut final pour « libérer » Tripoli    Colère aux Etats-Unis après l'arrivée en Turquie de la 1ère livraison de missiles russes S-400    La 29ème Edition du Festival EL MOUROUJ se déroulera du 25 Juillet au 10 Août – Programme    Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed se penche sur la question des « réfugiés » à Médenine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ITIL
Publié dans WMC actualités le 29 - 11 - 2006


Un homme, Un projet et Une Organisation
Par T. Chamfrault

ITIL démarche méthodologique ? ITIL démarche Qualité ? ITIL démarche d'Organisation ? ITIL démarche Métier ? ITIL démarche Business ? ITIL démarche humaine ? …. Enfin quoi, un nouvel axe de motivations, de changement donc a priori d'évolutions ! Et lorsque l'on aborde le sujet de l'évolution, chacun sait que le vocable ne préjuge en rien du sens dans lequel il peut se manifester. Par contre, on a l'impérieuse nécessité d'y trouver déterminisme et réalisme si l'on veut continuer à exister.
De ce point de vue, il est fort de constater que les entreprises de services, au sens SSII ont pris beaucoup d'avance sur le bien fondé d'ITIL et de la nécessité d'une telle démarche. Ceci se mesure et se traduit par un nombre important de consultants très compétents. A l'opposé l'entreprise cliente, elle, est encore dans une phase de balbutiement. Dès lors, beaucoup prétendrons, et ce avec beaucoup d'objectivité, qu'elle n'est pas mature et complètement prête à recevoir et surtout accepter un tel discours (extérieur).
Cependant ITIL (et surtout ne vous lasser pas à vous le répéter) est né du terrain. Cette réalité là prévaut à tout. Très concrètement, je puis assurer que vous faite au quotidien de l'ITIL sans le savoir. Pourquoi ? Simplement parce que vous faites votre métier de producteur de service IT. ITIL ne fait, en quelque sortes, que de formaliser une organisation opérationnelle et proposer des « best practices ».
Il y maintenant quelques siècles, Isaac Newton a démontré dans son célèbre ouvrage - les principes Mathématiques de la philosophie naturelle - que la physique des mondes était fondée sur un principe simple « l'action et la réaction ».
Et s'il m'est permis de faire une modeste analogie et application de ce principe au monde d'ITIL, vous serez en accord avec moi pour dire que « l'action » correspond à la mise en vie de « bonnes pratiques ».
Après avoir abordé le thème de l'action, qu'en est-il de la « réaction » ? La première réflexion naïve venant à l'esprit, est que pour respecter un équilibre et plus particulièrement le principe de Newton, il doit y avoir en face des bonnes pratiques, très certainement des mauvaises pratiques ! Simpliste ? Oui un peu, mais un peu seulement.
En production, le quotidien, amène l'entreprise à prendre des décisions liées au contexte économique ou technique. C'est ainsi que certaines pratiques, initialement bonnes, se trouvent quelques peu déformées et voire transformées pour devenir ce que d'autres appelleraient des mauvaises pratiques. Mais la vraie vie est ainsi faite ! Alors je m'interroge sur ce que veut dire concrètement bonne ou mauvaise pratique ? Le thème du bon et du mauvais renait tel le phénix de ses cendres. Cette dualité ancestrale régit elle les règles de notre quotidien de producteur? Pas exactement. En réalité, je pense qu'il n'y en a pas 2, mais 3 types.
Que veut dire « autres ». Traitons préalablement la question par son inverse. Une bonne pratique ou mauvaise pratique est une pratique conforme aux « us et coutumes » du métier. La bonne ou mauvaise pratique est totalement explicite et partagée et accessible au travers d'un référentiel des pratiques de l'entreprise. Reste alors « les autres » qui peuvent se caractériser par : ensemble de pratiques (bonne ou mauvaise) qui n'est pas partagé, pas écrit et pourtant concrètement exécuté. Cette forme appartient à l'implicite. Leur nombre est bien souvent assez important.
Revenons maintenant si vous le permettez, au début de ce texte, là où nous parlions de la présence d'un nombre important d'acteurs externes et de la maturité faible de l'entreprise cliente. Le principe de Newton gardant toute se pertinence, il devient nécessaire et utile de mettre en place une organisation interne face à ces consultants pour rééquilibrer le débat et rendre applicable toutes propositions. D'un point de vue opérationnel, pourquoi ?
Quand nous abordons au paragraphe précédent la notion des pratiques « autres », il est facile d'imaginer que le non dit, le non écrit est plus du ressort du producteur lui-même que de quelqu'un d'externe qui n'est pas toujours là aux moments important de la vie quotidienne. N'oublions pas que le nombre de pratiques « autres » est important, et qu'il est aussi difficile d'imaginer de tout résoudre en 6 mois, là où certains ont péché durant des années. C'est d'ailleurs pourquoi, il me semble important de vous appuyer sur un œil externe, un consultant.
Permettez-moi de croire que la meilleure manière d'aborder une mission de consulting avec ITIL, c'est avant tout de s'assurer que l'acteur interne client existe et que son niveau de maturité soit en rapport avec l'objectif à atteindre. Si tel n'est le cas, la première mission doit être d'en choisir un. Sinon avec un peu d'humour, ITIL risque se transformer en « InuTIL ».
Maintenant comment choisir ce type d'acteur chez un client? Mon expérience me prouve que la meilleure façon de détecter une mauvaise pratique ou bonne pratique, est très souvent liée au fait de l'avoir vécu. C'est ainsi que ma proposition se tourne vers un profil « très expérimenté », plutôt du coté des séniors que des juniors. Pour faire court, un « vieux de la prod », aguerri par des années d'expérience, et motivé par l'utile et le nécessaire.
Ce gage de réussite et cette bonne pratique sont malheureusement trop souvent incompris par les directions de production qui ont tendance à choisir de jeunes chefs de projet totalement inexpérimentés dans ce métier de producteur.
C'est ainsi que je profite de l'occasion pour me tourner vers un métier important de l'entreprise, qu'ITIL sous tend sans pour autant le désigner explicitement : « la gestion des ressources humaines ».
ITIL est en effet, avant tout une aventure d'hommes et de femmes ayant pour finalité de mieux servir leurs clients tout en rendant la vie plus facile et plus belle à l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise. Je crois que la réussite de l'un est totalement indissociable de l'autre.
Je vous invite donc, lors de la mise en place d'un référent comme ITIL d'associer à vos réflexions et votre projet, la direction des ressources humaines.
Sur quoi se base cette proposition ?
ITIL, au travers de sa boîte à outil processus, propose la mise en vie d'un certain nombre d'acteurs tels, un gestionnaire des incidents, un gestionnaire des changements, etc, et ce dans un métier jusqu'alors très pauvre en définition de poste (En dehors des travaux du CIGREF en France, il n'y a que très peu de choses).
Avec ITIL, une renaissance du métier de producteur prend forme et un espoir de profil de carrière peut s'envisager.
Et si nous continuons dans l'analyse d'ITIL, il nous est préconisé de palier à un de nos points faibles : la communication (écrite et orale).
Sans entrer plus avant dans la liste des propositions d'ITIL, on peut constater que le poids des ressources humaines est pertinent et important dans la mise en place d'un tel référent.
Pour terminer ce court exposé, essayons de synthétiser les axes de progrès sur lesquels il sons à même d'agir et contribuer à la finalité de l'entreprise :
* Formation : Inviter les collaborateurs à mieux communiquer, rédiger et réagir dans des contextes souvent difficiles,
* Métier : Définir les rôles et missions de ces nouveaux acteurs dans le cadre de l'entreprise
* Carrière : Valoriser les collaborateurs de l'entreprise dans un contexte d'opération connu et leur proposer un plan d'évolution
* Innovation : Faire naître un nouveau métier du futur, le producteur de services
Enfin pour que tout ceci ne reste pas que des mots et puisse se transformer en action, je vous incite à organiser une session spéciale de formation qui pourrait s'intituler « ITIL pour les directions des ressources humaines, au service des producteurs».
Le fondement de la réussite de votre projet est l'homme car il est, entre autre, le générateur des bonnes pratiques. Mais l'homme opérationnel, seul, ne peut y arriver. C'est ainsi que l'organisation des ressources humaines est une composante majeure de la réussite d'un projet d'une telle envergure.
Je n'aurais jamais assez de cesse de répéter : « ITIL un mode de vie d'homme pour rendre service aux hommes », et que la meilleure pratique sera toujours celle qui est partagée au détriment de la plus performance !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.