Afek Tounes quitte le gouvernement    Officiel : Report des élections municipales    Noureddine Taboubi : Le gouvernement est éclaté    Braquages, vols : petite délinquance deviendra grande    BCE reçoit Fayez Al Sarraj à Carthage    Anouar Maârouf : Le startup-ACT redonne de l'espoir aux jeunes    Le MENAFATF salue les avancées de la Tunisie en matière de lutte contre le blanchiment d'argent    L'Etat cède officiellement ses parts dans Carthage Cement    Béji Caïd Essebsi : J'ai appris que Ben Ali voulait revenir en Tunisie    Violences au Kram : Khalifa Chibani donne la version du ministère de l'Intérieur    Slim Khalbous : Nouvelles mesures de financement de l'encadrement des PFE    BNA Challenge Team : Un engagement historique en faveur de l'Handisport    LA BNA primée au Flambeau Olympique 2017    Khemaies Jhinaoui participe au sommet extraordinaire sur Al-Quds à Istanbul    Le Bandit, le nouveau livre de Taoufik Ben Brik    La Palestine appelle à une réunion d'urgence de la Ligue arabe    Vidéo - Cheb Béchir chante pour sa mère... il fond en larmes et fend les cœurs !    Une cinquantaine de blessés après un renversement d'autocar de tourisme    Des éléments d'une organisation terroriste mis aux arrêts à Médenine    Mohamed Zine El Abidine : Nombreuses impostures ne cesseront d'ébranler la culture de mon pays !    Le président Erdogan mis en cause devant un tribunal new-yorkais    Attijari Bank « Meilleure banque en Tunisie » pour la 4ème fois de suite    Saisie de marchandises de contrebande d'une valeur de 240 mille dinars à Gabès    Plusieurs morts et blessés dans un double attentat-suicide au Nigeria    En photos : Les plus belles coiffures de la cérémonie de clôture du festival International du Film du Caire    Retour en images sur les plus beaux looks de la cérémonie de clôture du festival International du Film du Caire    La communauté Tunisienne de la réalité augmentée et virtuelle est née !    Mondial 2018 - La Belgique, le Panama, la Tunisie et l'Angleterre versés dans le groupe G    Le ministre de la Justice visite des centres de détention à l'occasion du Mouled    La poule de la Tunisie à la coupe du monde 2018    بالصور: لهذا تشابه ما ارتدته درة مع فستان ميريام فارس    Chahed préside la célébration du Mouled à la Mosquée Okba Ibn Nafa    Décisions de la fédération de football après les violences lors du match du Classico    En vidéos : Ericsson démontre le potentiel de la transformation Digital et de la 5G    Les arbitres des rencontres du Mondial 2018 seront connus en janvier prochain    Signature d'accords de coopération pour la création et la sauvegarde des espaces verts    Tunisie- Ligue 1: calendrier de la 1ère journée des play-off    Météo: Prévisions pour dimanche 26 février 2017    USA : New Orleans : Un camion fou fonce dans la foule : 28 victimes    154 parlementaires demandent à François Hollande de reconnaître l'Etat de Palestine    Tunisie – Remaniement ministériel : Réaction incendiaire de Sami Taheri    Tunisie – URGENT : Remaniement ministériel plein de surprises et de signes qui ne trompent guère    Arrestation de 12 Africains tentant d'entrer illégalement en Libye à partir de Ras Jedir    La plus jeune américaine à avoir achevé le tour du monde recommande de visiter la Tunisie    Tunisie – Météo : Baisse sensible des températures avec pluies et orges isolés    Daesh bomb attack kills 35 in Syria's Al-Bab    Ouverture de deux nouvelles lignes aériennes de Tunisair vers Constantine et Conakry    Retour sur la grande polémique créée à propos de la pièce théâtrale « Fausse Couche », le TNT réagit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie - Abir Moussi « tire » sur les « actuels révolutionnaires qui collaboraient avec le RCD »
Publié dans Business News le 25 - 11 - 2011

« Le premier examen qu'a eu à passer l'ère postrévolutionnaire en Tunisie a été le procès pour la dissolution de l'ancien RCD, le 2 mars 2011 », a dit Abir Moussi, avocate et ex-secrétaire générale adjoint du RCD dissous chargée des affaires de la femme, en substance et en préambule de la conférence de presse qu'elle a tenue, vendredi 25 novembre 2001.
Mme Moussi a choisi de parler en ce moment précis parce qu'il s'agit, selon elle, du début de l'étape constitutive de la nouvelle Tunisie et qu'elle veut sensibiliser les nouvelles autorités du pays quant à certaines « pratiques qu'elle a eu à supporter depuis qu'elle a décidé de prendre la défense de l'ex-RCD ».
Après avoir projeté une vidéo montrant le déroulement de la scène à l'intérieur et à l'extérieur de la salle d'audience en ce jour du 2 mars 2011, Abir Moussi a indiqué qu'elle « a fait l'objet d'insultes, de diffamations et de menaces avant la plaidoirie, avant d'être agressée verbalement et physiquement dans la salle du tribunal de première instance de Tunis, sachant qu'elle prenait la défense d'une entité et non de personnes ».
« Je me demande même si la date du 2 mars n'a pas été choisi d'une manière délibérée, la création du Parti libre destourien ayant eu lieu, également, un certain 2 mars 1934 », ajoute t-elle avant de rendre hommage à la Justice qui a retiré les chefs d'inculpation à son encontre concernant la tentative de meurtre d'un de ses collègues.
Mme Moussi précise, par ailleurs, que le procès en appel aura lieu le 5 décembre 2011 suite à son recours du jugement de deux mois de prison avec sursis prononcé en première instance sans oublier qu'elle a été convoquée par la Section de Tunis du Conseil de l'Ordre des avocats pour passer devant le conseil de discipline où elle est passible des pires sanctions pouvant aller jusqu'à la radiation à vie du barreau.
« J'ai confiance en l'indépendance de la justice et en l'objectivité et la neutralité de la magistrature en vue de prendre les documents, les preuves et les témoignages qui sont tous en ma faveur », assure-t-elle, avant de lancer un appel contre les pressions exercées par les médias et les réseaux sociaux sur les juges.
Pour revenir à l'incident du 2 mars, Mme Moussi lance plusieurs points d'interrogation quant aux plaintes et accusations portées contre elle dans le sens où d'après la vidéo projetée et les circonstances dans lesquelles elle se trouvait, elle ne pouvait, logiquement et matériellement, commettre les délits qui lui sont reprochés.
Abir Moussi assure que depuis le 2 mars, elle n'a plus exercé sa profession dans des conditions normales puisque, depuis, elle fait l'objet d'une campagne de dénigrement acharnée de la part des médias, plus particulièrement la chaîne de télévision « Hannibal » qui a accordé le monopole de la parole à Faouzi Ben M'rad qui l'a acculée en la traitant de « criminelle et de meurtrière », en toute impunité. « Même les plaintes que j'ai déposées contre lui, sont restées sans la moindre suite ».
Concernant son prochain passage devant le Conseil de discipline, l'avocate déclare que le Bâtonnier, Abderrazak Kilani a refusé de la recevoir arguant que l'affaire relève des compétences de la Section de Tunis. « Pourtant, le même Bâtonnier a reçu le plaignant, M. Bedchich, vidéo à l'appui, le même jour ». A cela, elle ajoute : « un collègue, membre influent dans la Section des avocats de Tunis m'a traitée sur Facebook d'avocate criminelle ».
Sans rentrer dans les détails qu'elle évoque concernant les « dénigrements qu'elle subit jusqu'à présent sur Facebook », Abir Moussa adresse ses remerciements à la « position courageuse prise par Ahmed Néjib Chebbi qui a dénoncé l'agression » dont elle a fait l'objet.
Pour conclure, elle déclare « détenir toute une liste de noms d'actuels « révolutionnaires » qui collaboraient étroitement avec l'ancien RCD alors qu'ils font répandre, depuis le 14 janvier, un climat de discrimination et d'incitation à la haine. L'heure est à la réconciliation tout en sanctionnant ceux qui ont fauté, qui ont volé ou tué, mais d'une manière légale, individuelle, personnelle et dans le cadre de procès équitables et transparents, loin de tout esprit de vengeance et de règlement de comptes, car le monde entier nous regarde et l'histoire nous regarde». Noureddine HLAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.