Coronavirus: 2 décès et 3905 nouvelles contaminations, Bilan du 16 janvier 2022    Météo: Températures comprises entre 8 et 12 degrés, ce mardi    Ooredoo s'allie à Fujifilm et lance une solution digitale d'impression photo    Tunisie : Reprise du lancement du projet de délivrance d'un passeport et d'une carte d'identité biométriques    Kasserine : Deux mandats de dépôt en prison contre le directeur de l'usine de chaux et un employé    Tunisie : Libération de l'avocate accusée d'avoir agressé un agent de sécurité à l'aéroport de Djerba Zarzis    Najla Bouden reçoit Slim Hentati et Faouzia Yacoubi    La bourse de Tunis renoue avec les pertes    CAN 2021 : Où regarder les 4 matches de mardi ?    Libération de Mustapha Khedher    CAN 2021 – Gr A : Le Burkina Faso décimé mais qualifié aux 1/8    France : Une autre grève générale qui tombe au plus mal pour Macron    Covid-19 : Mahjoub Aouni écarte le recours à la suspension des cours    Libération de Seif Eddine Makhlouf et Nidhal Saoudi    Autos-Renault: Les ventes de voitures en chute libre depuis 3 ans    Bientôt un "programme sport pour tous au sein des administrations tunisiennes"    Sommet de la Ligue arabe : Très mauvais pour Alger, pour le monde arabe    Coronavirus : Le PDG de Pfizer annonce une bonne nouvelle    Expo Dubai : 2e plainte contre le Cepex, cette fois Kais Saied devra taper    La toile émue à la vue de musiciens tunisiens quitter le pays à bord du même avion    Maroc – Allemagne : Vers la réconciliation ?    Eric Zemmour condamné à 10 000 € d'amende pour provocation à la haine    Hichem Djaït aux yeux de ses contemporains    Tunisie-officiel : Levée de la Résidence surveillée sur deux personnes    Tunisie – Sonede : Perturbation de la distribution de l'Eau dans le Grand Tunis    Le film 'STREAMS' de Mehdi Hmili projeté en Tunisie dès le 19 janvier (B.A. & Synopsis)    Autos-Maroc: La marque au lion bat son record de vente en 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 17 Janvier 2022 à 11H00    CAN 2021 | Groupe F, 2e journée – Tunisie-Mauritanie (4-0) : Une si belle réaction !    La Tunisienne Sonia Ben Ammar ''heureuse'' de représenter ses origines    Les indiscrétions d'Elyssa    Tribune | La crise de l'art contemporain, un problème de discours ou de pratique ?    Tunisie : Taux de remplissage des barrages à près de 50%    Bechr Chebbi :'' Israël gérait la sécurité et l'armée lors de la manifestation du 14 janvier ''La réponse de Khalifa    Tunisie-coronavirus : La plupart des hospitalisés sont des non-vaccinés    JSK : On ne chôme pas...    NEWS | Sadok Selmi pour Cameroun-Cap Vert    Insecte tueur de cactus : Un danger qui guette des milliers d'hectares...    Météo : Légère hausse des températures    Express    La baguette magique de « Soumoud » pour sauver la Tunisie !    Tunisie : Un capitaine de la garde nationale retrouvé pendu, son avocate balance des dossiers    Open d'Australie : Ons Jabeur déclare forfait    Arts plastiques | Thameur Mejri au musée d'art contemporain de Lyon    Secousse tellurique à Gafsa    Maltraité, l'artiste Saja demande la récupération de ses tableaux du pavillon tunisien à l'Expo Dubai    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    Scandaleux : Le correspondant d'un journal français frappé par des policiers le14 janvier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Airbnb témoignages Ils ont vécu cette expérience unique
Publié dans La Presse de Tunisie le 30 - 06 - 2019

Nombreux sont ceux qui ont été tentés par l'expérience Airbnb. Une multitude de Tunisiens se sont inscrits sur cette plateforme. Le principe est simple : poster des photos de son chez-soi pour attirer des personnes étrangères, les accueillir et avoir en contrepartie une somme d'argent. «Venez découvrir mon pays, ma culture et ma civilisation», c'est ce qu'on peut lire dans l'un des profils inscrits sur la plateforme et qui est à la recherche de potentiels touristes. On peut lire dans une autre annonce sur le même site «ne ratez pas l'occasion, une chambre disponible dans un luxueux appartement près de la mer à seulement 20 euros la nuitée». En effet, tous ceux qui s'inscrivent sur la plateforme doivent obligatoirement faire une petite présentation de leurs maisons ou chambres disponibles. Une fois la réservation faite, c'est à partir de ce moment – là que l'on commence à accueillir notre premier voyageur, et à vivre avec lui cette aventure. Voici les témoignages de quelques Tunisiens et Tunisiennes qui ont tenté l'expérience. Mohamed Ali est un Tunisien résidant à l'étranger, il a découvert le site de Airbnb, il y a quelques années, à travers ses amis. Il s'est inscrit sur le site et puisqu'il aime beaucoup voyager, il a décidé de tenter cette expérience et de réserver pour une semaine chez une japonaise qui propose une chambre dans son logement pour les potentiels voyageurs de Airbnb.
«Mon premier voyage de découverte, j'ai décidé de le passer au Japon. Un pays à découvrir et, pour ce faire, j'ai choisi une offre de location sur la plateforme qui était raisonnable : une chambre disponible, contenant un lit et un réfrigérateur dans un appartement près de toutes les commodités. Décrit Tissa, la fille avec laquelle j'ai cohabité pendant tout mon voyage sur son compte Airbnb. Une fois qu'on s'est arrangé sur la date d'arrivée, j'ai débarqué chez-elle un lundi soir, elle était très accueillante et chaleureuse. Elle m'a servi du thé dès mon arrivée et m'a montré ma chambre, mon lit et où mettre mes affaires pendant mon séjour au Japon», raconte le jeune homme. Et de renchérir, «chaque soir, quand je rentre de ma balade de toute la journée pour découvrir le pays, je passe un bon moment avec Tissa pour parler de tout, de ma Tunisie, de ma culture… Et, petit à petit, des liens amicaux se sont tissés entre nous. Je trouvais sa maison belle et confortable. Mon accueillante de Airbnb m'a appris tant de choses sur son pays, leurs us et coutumes. Elle, qui est très communicative et ouverte à la discussion, n'a épargné aucun effort pour me donner les bonnes adresses de restaurants, des lieux insolites à visiter…. Elle était disponible pour répondre au moindre renseignement et j'ai adoré cette expérience. A mon retour dans mon pays, j'ai reconsulté mon compte Airbnb pour noter mon amie et ma colocataire, donner mes appréciations quant à mon séjour avec elle afin qu'elle puisse gagner de la notoriété auprès d'autres voyageurs inscrits sur le site», témoigne encore Mohamed Ali. Ce jeune homme, passionné de voyage, a refait l'expérience plusieurs fois dans plusieurs pays mais avec d'autres hôtes. Toujours la même démarche, il cherche les meilleures offres sur le site, choisit son hébergeur, paye et part à la découverte de nouveaux lieux, de nouvelles personnes. «J'aurais pu tout simplement prendre une chambre d'hôtel. Mais j'ai préféré essayer Airbnb non seulement parce que c'est une plateforme qui propose des offres de location moins chères que les hôtels, mais c'est surtout pour le plaisir de l'aventure humaine que je vais vivre. Connaître et rencontrer des personnes venues des quatre coins du monde est l'une des meilleures expériences à vivre dans la vie», raconte Mohamed Ali.
Des liens amicaux se sont tissés entre nous
Si Mohamed Ali a vécu l'expérience de Airbnb à l'étranger et continue à le faire chaque fois qu'il songe effecteur un voyage quelque part dans le monde, d'autres Tunisiens, inscrits eux aussi sur la plateforme, ont décidé de proposer leur logement à des voyageurs internationaux rencontrés sur Airbnb.
Rania est une jeune fonctionnaire qui occupe une maison toute seule. Elle a découvert le site Airbnb par hasard en surfant un jour sur le net. Et depuis, son aventure a commencé. Depuis la création de son compte sur la plateforme, plusieurs voyageurs l'ont contactée pour passer un séjour chez elle. «Vivre en Tunisie comme une vraie Tunisienne», c'est ce qu'elle affiche sur son compte pour attirer le maximum de voyageuses et arrondir par la même occasion ses fins de mois. «Je propose aux voyageuses ma coquette maison de deux pièces. Dans la chambre disponible que je loue pour les étrangères, je garde toujours une bouteille d'eau, des canettes de boissons gazeuses dans un mini-réfrigérateur que j'ai placé dans la chambre à louer. J'habite une maison qui donne sur la mer, un atout qui fait que mon logement soit trop prisé par des touristes venus de plusieurs pays. J'ai accueilli une fois deux jeunes filles françaises très sympathiques. Nous avons passé ensemble une magnifique semaine où l'enrichissement, la bonne ambiance étaient les maître mots. Mélissa et Julie m'ont donné une bonne note par la suite sur la plateforme et m'ont même proposé de venir chez elles un jour si je songe effectuer un voyage en France. Nous nous sommes échangé les numéros de téléphone, nos adresses et nos contacts», raconte la jeune fille. «Après le retour de Mélissa et Julie en France, je n'ai gardé que de beaux souvenirs d'une belle rencontre qui s'est faite entre nous les trois. Et mise à part cette expérience humaine que j'ai vécue pendant quelques jours, il y a aussi un autre avantage, j'ai pu payer mon loyer avec cet argent supplémentaire», conclut-elle, enthousiaste. Nombreux sont ceux comme Rania ou Sofiène qui ont vécu cette expérience, qu'ils soient hôtes eux-mêmes ou bien des voyageurs, le plus important pour eux, c'était cette aventure unique et passionnante qu'ils ont vécue.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.