La Tunisie au Top 3 des pays, où les chercheurs ont amélioré la sécurité de Facebook    Tunisie : Le bilan des morts à Kasserine s'alourdit    Le court métrage tunisien "Nour", de Rim Nakhli en lice au festival international du film du Caire    Black Friday chez Fatales, les bons plans à ne pas rater    Violence faite aux femmes : Le ministère de la Femme signe un accord de partenariat avec l'Association femme et citoyenneté au Kef    Webinar sur les principales leçons tirées de Tfanen-Tunisie Créative le 3 décembre    Projet européen "REUSEMED" pour la création des réseaux de réutilisation des déchets    ARP : Report de l'adoption de l'accord-cadre portant sur l'octroi d'une ligne de financement de 350 mille euros    Tunisie : Le ministère de la Santé demande un financement supplémentaire de 286 millions de dinars au titre de 2021    ARP : adoption du rapport relatif aux projet de loi de finances de 2021 et budget de l'Etat de 2021    Affaire Fabrice Ondama : Le comportement du Club Africain est inadmissible, selon l'avocat du joueur    En photos : En colère, les journalistes protestent à la Kasbah    Tunise: 10 dinars pour chaque procès, la proposition du juge Moez Ben Fraj commence à prendre forme    Le secret de la photo idéale avec un smartphone révélé par un spécialiste    Saied appelle à barrer la route au banditisme des manifestants    Coronavirus: Le bilan s'alourdit à Manouba    Coupe de la CAF (Préliminaire aller) US Monastir-Fasil Ketema : Premier défi africain à relever pour les fils de la capitale du Ribat    Etoile du Sahel : un entraîneur brésilien sur le radar    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 26 Novembre 2020 à 11H00    Echange de graves accusations entre deux hauts magistrats : Faut-il craindre pour l'indépendance de la justice ?    Tunisie [Vidéo]: En direct, rassemblement des journalistes à Sfax    Calme plat et absence de production au bassin minier    DECES : Mahmoud TAAMALLAH    Ligue des champions (Finale) Al Ahly-Zamalek : une explication égyptienne entre les deux grands éternels rivaux.    Ligue des Champions : le Bayern et City qualifiés aux huitièmes de finale    La grève des magistrats prolongée de trois jours    NEWS | Shonga propose ses services à l'EST    Diego Maradona s'est éteint hier : Une légende s'en va !    [TRIBUNE] Deux siècles après, Haïti redevient le plus peuplé de la Caraïbe    Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision    Forum de recrutement de l'INSAT : une édition spéciale 100% digitale    Habib Ammar : la priorité est de protéger le secteur touristique de l'effondrement    Le marché boursier termine la séance dans le vert à 0,74%    La réaction au virus dépend aussi des gènes du patient, déclare Chokri Hammouda    Météo : Temps ensoleillé    Plus de la moitié des Tunisiens ayant obtenu la nationalité italienne ont rejoint la France    Sénégal : la Banque africaine de développement renforce les capacités nationales pour accroître la performance de son portefeuille    Des cercles de réflexion auront lieu à Dar Sebastien à partir du 27 novembre 2020    Tunisie – Dialogue National : Ennahdha et sa manie de manger à tous les râteliers    Un camp de migrants violemment démantelé en plein Paris    La tension monte en Thaïlande    Netanyahu se rendra "bientôt" à Bahreïn    « Les Tunisiennes et le cinéma », une louable initiative    Times: L'ère de Poutine touche à sa fin    40e jour de son décès : Naama, la voix de la Tunisie    Audition du Ministre des affaires Culturelles: Le budget se réduit comme une peau de chagrin    WEBINAIRE | «Les arts du spectacle vivant au temps du coronavirus en Tunisie», organisé par Al Badil-L'Alternative Culturelle: Et les arts de la scène dans tout ça ?    On nous écrit | « Untitled », l'exposition collective à la Galerie Selma-Feriani: Sans nom, et pourtant...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CA | Flamme et retour de flamme : Pour la passion et pour la gagne surtout !
Publié dans La Presse de Tunisie le 28 - 10 - 2020

L'on n'est pas près d'oublier que, par le passé, le CA a ouvert les vannes sans que cela ne le serve à terme. Cela a plutôt terni la réputation d'un club qui a dû, par la suite, réduire son train de vie, agir à moindres frais, tout en se délestant de plusieurs contrats.
Le CA fera-t-il figure de gros poisson cette saison ? Enfilera-t-il plutôt la casaque d'outsider capable de redistribuer les cartes à tout moment ? Un fait est certain. Après les soubresauts des deux dernières saisons où le CA a dû ronger son frein par manque de moyens et en raison des innombrables litiges auxquels il a été confronté, nul doute que revenir maintenant au premier plan permettrait avant tout de fédérer à nouveau derrière un club centenaire qui n'attend qu'une chose : pouvoir revivre sa gloire passée et renouer avec un public populaire et toujours aussi bouillant. Pour le CA de cette saison, renouer avec les sommets et vibrer de nouveau sont plus qu'une obligation, c'est une urgence. Sur ce, le CA de cette saison s'en donne peut-être les moyens. Mais il aura fort à faire pour rivaliser avec ses adversaires, tant sur le plan sportif que managérial. On dit souvent qu'il faut retenir les leçons de ses errements passés. Des erreurs qui ont précipité la chute de l'ambition clubiste avec une équipe au plus mal ces deux derrières saisons. Certes, suite au retrait de six points et l'interdiction de recruter, achever la saison au pied du podium peut être qualifié d'encourageant, sachant surtout que les sommations à intervalles réguliers de la chambre des litiges relevant de la Fifa ont quelque peu entaché la sérénité des Clubistes. Mais, actuellement, il ne s'agit pas de faire table rase du passé mais de rassembler, se projeter et agir de manière collégiale à tous les niveaux. Ne pas oublier à cet effet que la saison passée, les supporters n'ont pas manqué de perdre patience et de préconiser même pour la plupart un changement radical au sein du club afin de faire renaître la passion. Maintenant, le CA n'est plus dans la tourmente même s'il doit encore apurer et solder son passif. Volet sportif, l'équipe n'a certes pas réussi à atteindre une place d'accessit, mais elle est forcément capable de redresser la barre cette saison grâce à un recrutement de qualité et une meilleure gestion du groupe sous la main. En clair, la passion au sein même de l'exécutif n'est plus en sommeil avec des dirigeants en passe de monter une équipe qui sera prête à relever les défis.
Les renforts font-ils le poids ?
Ce faisant, un autre son de cloche nous rappelle qu'un CA conquérant et méritant a toujours su compter sur son cru. L'on se rappelle à cet effet de l'épopée des Faouzi Rouissi, Adel Sellimi, Houssem Hadj Ali, Sabri Bouhali et autre Lassaâd Hnini. De purs produits du club qui ont su raviver la flamme clubiste. Sauf que les époques changent autant que les méthodes. Les jeunes, c'est bien beau. Mais là, ils ne sont pas encore totalement prêts. Bref, pour le CA, les choix sont quasiment faits même si, selon certains échos, des départs sont prévus et non des moindres. Le plus dur commence donc pour les hommes de Lassaâd Dridi. Ce dernier, à son tour, a un grand rôle à jouer. Maintenir toujours le cap. Protéger ses joueurs avant de commencer à obtenir des résultats et à produire du jeu, par moments. Le coach clubiste sait ce qu'il attend en cette saison charnière. En clair, le timonier clubiste doit symboliser le renouveau d'un club qui doit forcément se reprendre à croire en un avenir scintillant. Quant aux joueurs, quels que soient leur statut, leur rang et leur réputation, ils doivent surtout adhérer à ses méthodes et au style de jeu que leur coach souhaite impulser. En football, même si la plupart du temps, les renforts font le poids, il faut aussi et avant tout viser juste et ne pas reproduire les trop nombreuses erreurs de casting qui ont grippé le club par le passé plus qu'ils ne l'on servi. L'on n'est pas près d'oublier que, par le passé, le CA a ouvert les vannes sans que cela ne le serve à terme. Cela a plutôt terni la réputation d'un club qui a dû, par la suite, réduire son train de vie, agir à moindres frais, tout en se délestant de plusieurs contrats. Au final, le résultat est le même mais le club a tout de même réduit la voilure. Ce qui est en soi constructif à terme. Aujourd'hui, en dépit des intimations de la Fifa, le CA tente de maintenir le cap. Le club s'est même renfloué avec des montants qui ont de quoi faire saliver les fans. Aux côtés des investisseurs dont une compagnie aérienne réputée, l'exécutif voit désormais les choses en grand. Au final, le CA est fait pour donner du bonheur aux gens. Cependant, tout cet apport n'autorise pas pour autant des folies. Il faut rationaliser ses dépenses et prouver que l'on peut exister sans pour autant toujours sortir le chéquier. Vaste chantier ! Pour les Clubistes, la tâche s'annonce donc ardue et le défi sera de taille. Mais quoi de mieux qu'un beau challenge pour se relancer et surprendre?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.