La magistrature au service du politique : la tradition qui perdure    Tunisie : Faillite de 130 mille entreprises et 750 mille employés au chômage !    Tunisie: Le crabe bleu, de prédateur envahissant à source de revenus pour les pêcheurs tunisiens    UEFA Champions League : Equipe type de la J3    FC Barcelone : Ansu Fati prolonge jusqu'en 2027    Ministère des Affaires Sociales: Versement des aides scolaires et universitaires très prochainement    Reportage photo Sfax, la capitale du Sud, une poubelle à ciel ouvert    Des avocats manifestent pour demander la libération de Seïf Eddine Makhlouf    Entretien téléphonique Najla Bouden-Abdelhamid Dbeibah    Les relations tuniso-libyennes: Cafouillage diplomatique    8ème Sfax Marathon International 2021, dimanche 7 Novembre    TRANSTU: Le métro léger n°4 roulera sur une seule voie du 22 au 28 octobre 2021    Foot Europe – Programme TV jeudi    UEFA Champions League : statistiques d'après J3    Sommet virtuel de la FIFA le 20 décembre    BH Assurance : Hausse du chiffre d'affaires de 17%    Situation politique en Tunisie: Le Parlement européen tranchera aujourd'hui    Tunisie-Daily brief du 21 octobre 2021: Prise en charge sanitaire de deux députées    ATB : Un PNB de 206,4 Millions de dinars à fin septembre    Sousse- Démolition de parasols et de cabanes appartenant à un hôtel [vidéo]    Abdellatif Mekki appelle les médias à ne plus utiliser le terme de "Député gelé"    Elyès Jouini : Le temps des quicks-wins est révolu, nous sommes désormais «dans le dur»    Europa League (Poules / 3è J) : les matches de ce jeudi    Samar Samoud : Nous ne devons pas crier victoire face à la situation pandémique !    La Tunisie s'est-elle fait avoir sur le dossier de la Libye ?    Sousse : La récolte des olives estimée à 81185 tonnes    Najla Bouden reçu au Palais de Carthage    Djaili Amadou Amal lauréate de la sixième édition du prix Goncourt en tournée en Tunisie    Sénateur Bernie Sanders: Palestinians lives matter    Monde- Daily brief du 20 octobre 2021: Poutine décrète une semaine chômée payée pour freiner l'épidémie de Covid-19    La scène artistique tunisienne perdre le scénographe et artiste pluridisciplinaire Kais Rostom    FMI: Des entretiens sont prévus dans les prochains jours avec des membres du nouveau gouvernement tunisien    Donald Blome proposé ambassadeur auprès de la République Islamique du Pakistan    Kaïs Saïed remercie la Ligue arabe pour son soutien à la Tunisie    Zammour Trekking de retour pour une 4e édition du 4 au 8 novembre 2021 à Médenine    JCC- Des détenus produisent leur propre film court métrage    BT : Légère hausse du PNB    Tunisie – Météo: Des pluies attendues et légère hausse des températures    Barcelone vs Dynamo Kiev : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    Kairouan: Le ministre du Tourisme appelle à renforcer davantage le tourisme religieux et spirituel    La légende de Carthage en superstar à la Fashion Fair de Stockholm    Tunisie – Allemagne : Niels Annen reçu par Othman Jerandi    Monde- Daily brief du 19 octobre 2021: Etats-Unis: Une femme victime d'un viol dans un train, aucun passager n'intervient    Cycle de films Villes Tunisiennes et découvertes du 19 au 28 octobre 2021 par la Cinémathèque Tunisienne    Mahdia Des tensions suite au naufrage d'un bateau transportant des clandestins    Moncef Marzouki confond Khaled Mechaal et Ismaïl Haniyeh!    Des hauts gradés de la marine d'Europe et d'Afrique en conclave à Tunis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Déception chez les uns, bonnes occasions pour les autres !
Soldes d'hiver 2018
Publié dans La Presse de Tunisie le 26 - 01 - 2018

Cette année, les soldes d'hiver ont démarré le 20 janvier au lieu du 1er février. Selon le communiqué officiel de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (Utica), les soldes d'hiver s'étaleront sur six semaines...Cette mesure a été prise avec le ministère du Commerce dans l'objectif de préserver le pouvoir d'achat des consommateurs.
Il est 11h30. Sillonner les rues commerçantes de Charles-de-Gaulle, Jamel-Abdenasseur et l'avenue Habib-Bourguiba en cette période de soldes nous a permis de nous faire une idée précise sur cet événement commercial, attendu par plusieurs consommateurs en quête de bonnes occasions.
«Plusieurs boutiques proposent des articles soldés, certes, mais qui restent hors de portée de la bourse des familles dont les revenus sont faibles», a déclaré Mohamed. Et d'ajouter : «Certes, on peut trouver des articles de bonne qualité dans des boutiques de prêt-à-porter et de chaussures, toutefois la plupart de ces commerces vendent des articles contrefaits et de piètre qualité». La frénésie commerciale n'est pas la même et diffère dans les boutiques accolées les unes aux autres sur la grande artère du centre-ville. Certaines sont tous simplement désertiques en ce début de matinée ensoleillée alors que d'autres ont enregistré un afflux impressionnant dès les premières heures de la matinée à l'instar des grandes enseignes qui se trouvent sur l'avenue Habib-Bourguiba. Rencontrée dans l'une de ces boutiques, Maha, une jeune femme dynamique âgée d'une quarantaine d'années, a eu un coup de cœur pour un ensemble soldé à 350D. «La situation économique du pays est alarmante. En 2018, tous les prix des produits sont montés en flèche».
Afflux dans les boutiques de prêt-à-porter pour enfants
Tout le long de la rue Jamel-Abdennaceur, en plein centre-ville, les boutiques de prêt-à-porter pour enfants ne désemplissent pas. C'est la ruée dans cette artère commerciale qui ressemble, du coup, à une ruche d'abeilles. Une boutique de prêt-à-porter pour enfants, située sur l'avenue Charles-de-Gaulle, a fait des réductions sur la plupart de ses articles qui sont écoulés à trente dinars pour les pantalons et à 35 dinars pour les pulls. Des prix qui ne sont pas à la portée des petites et moyennes bourses.
Du côté des boutiques de chaussures, une boutique a fait des réductions qui ne dépassent pas les 25%. «Les prix affichés sur les étiquettes des articles exposées sur les rayons ne sont pas les mêmes à la caisse», estime une jeune femme qui ajoute : «Je suis venue pour acheter un jogging à 60D. J'ai remarqué qu'il n'y a pas de réductions importantes sur les articles». De son côté, une cliente raconte avoir opté pour des chaussures pour enfants qui affichent une réduction de 25% : «J'en ai profité pour acheter trois paires pour mes enfants».
Des réductions en trompe-l'œil
Dans de grandes boutiques situées à l'avenue Habib-Bourguiba, des robes de soirée, des pulls, des pantalons, des costumes, des jupes et des chemises sont exposés sur les rayons. Les prix sont élevés et avoisinent les cent dinars. «Nos prix ne diffèrent pas de ceux pratiqués dans les autres commerces, mais contrairement à ce que vous trouvez dans les autres boutiques, nos vêtements sont 100% de bonne qualité», estime une vendeuse.
«Par contre, la plupart des vêtements que vous voyez dans les autres boutiques sont confectionnés avec du coton mélangé à de la matière synthétique», ajoute notre interlocutrice. Dans les boutiques d'un centre commercial de la capitale, les anciens et les nouveaux prix sont affichés sur les articles. Le propriétaire de l'un de ces commerces a consenti des réductions importantes. «Les temps sont durs pour les commerçants. Nous voulons profiter de cette occasion pour compenser les pertes enregistrées au cours de l'année. Les commerçants ont recours à certaines astuces pour écouler leurs produits à des prix intéressants», souligne-t-il.
A titre d'exemple, au lieu de 50 dinars, un pull est affiché à 35 dinars. A l'intérieur de la boutique, les articles soldés n'attirent pas la clientèle féminine présente dans le magasin qui lorgne plutôt sur la nouvelle collection non soldée. «J'espérais trouver des articles de la nouvelle collection soldés. Malheureusement, il n'y a pas eu de réduction sur ces articles. C'est dommage», a observé Amira, déçue. Sauf que la réduction de 30% affichée sur certains articles est trompeuse. Car il ne s'agit pas d'une réduction sur le prix initial mais sur le dernier prix qui était affiché juste avant les soldes et qui est bien plus élevé que le prix initial.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.