Tunisie : Saied et Abbes supervisent la cérémonie d'inauguration du nouveau siège de l'Ambassade de Palestine en Tunisie    Inauguration du nouveau siège de l'ambassade de l'Etat de Palestine en Tunisie    Tunisie-Le Directeur Régional de la Santé à Kairouan [VIDEO] : « Voici la date officielle du lancement des travaux de l'Hôpital Roi Salmane »    Tunisie-Abdellatif Mekki : « Délirant celui qui croit encore en Kais Saied »    Zaghouan : Récupération d'une terre domaniale agricole de 120 hectares à Djebel Oust    La Proparco et l'UIB renforcent leur soutien aux entrepreneurs tunisiens affectés par la crise sanitaire    Ali Laârayedh s'offre une sortie qui évoque le dernier repas du condamné    Importation de véhicules en Algérie: Le problème serait-il en voie de règlement?    Tunisie : Rached Ghannouchi reçoit l'ambassadeur de France    Kais Saied: Nous n'avons pas de problèmes avec les juifs mais plutôt avec les colonisateurs    France : 3 ministres épinglés pour dissimulation de revenus ça fait beaucoup!    Le marché boursier termine la séance de mercredi, sur une note morose    L'administration publique, un ''obstacle'' pour 3/4 des PME    Précisions du ministère de la Justice concernant le pass vaccinal    Affaire Khashoggi : le Saoudien arrêté à Paris ne serait pas le bon, Macron soulagé    Médenine: 36 élèves contaminés par le coronavirus    Coupe Arabe FIFA 2021 : Programme des quarts de finale les 11 et 12 décembre    Les pays où les habitants ont été le plus souvent ivres    Dr Rim Belhassine Cherif: Président du groupe régional pour l'Afrique de la Commission d'Etudes 13    TRANSTU: Changement du trafic du métro sur la ligne 1, entre les stations "Mohamed Ali" et "Kabaria"    NBA : Lakers et Knicks à la relance, Dallas renversé par Brooklyn    UCL : Le Barça pourrait se qualifier ce mercredi ?    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 08 Décembre 2021 à 11H00    Les accords commerciaux avec l'Afrique : Le continent d'avenir    Vers la vaccination des enfants de 5 ans et plus ?    Mandat de dépôt contre le policier ayant agressé le directeur du lycée 9 avril à Sidi Bouzid    Exposition photos, films, concerts et arts numériques au programme de la 1ère édition du "Nawaat Festival"    Programme TV du mercredi 08 décembre    Variant «Omicron» — Reprise économique: L'imprévisibilité...!    L'entreprise autrement: Le retard est devenu fatal    JTC: Les spectacles au programme du 8 décembre 2021    Sfax: Concert afro-tunisien au théâtre municipal [Vidéo]    Tunisie-officiel : Nouvelle date d'un jour férié    CONDOLEANCES    Comment rendre le système éducatif plus efficace en Tunisie ? Ridha Zahrouni s'exprime sur le sujet [Vidéo]    NEWS: Héni Amamou passe à l'EST    Handball — Mondial Dames d'Espagne — Congo-Tunisie (33-24): Un goût d'inachevé    L'équipe de Tunisie se ressaisit: Sursaut rageur et coup d'éclat    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 8 au 18 décembre 2021: Le cinéma fête le théâtre    Les JTC 2021 rendent hommage à la Troupe de la ville de Tunis : Une consécration pour l'Histoire et le parcours    «Corde inconnue, fragment 1» de Fatma ben Aissa à Atelier Y: Déambulation artistique    Tunisie: Augmentation de 14% des prix du fer de construction    Tunisie : Signature d'un contrat de concession pour la restauration «d'El Karaka » de la Goulette et sa transformation en musée de la céramique artisanale    Connect International : Une visite à la capitale sénégalaise Dakar    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    JO d'hiver 2022 : Le Kremlin appelle à des JO libres de toute politique    Malheureusement, la justice l'a innocent酠   Tunisie : Focus sur le projet de réaménagement du musée de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Code unique de la fiscalité, institution du Médiateur fiscal et création d'un centre d'information fiscale à distance
Publié dans Leaders le 22 - 06 - 2010

Un conseil ministériel tenu, mardi, sous la présidence du Président Zine El Abidine Ben Ali, a été consacré au suivi de la mise en oeuvre du Programme présidentiel pour les cinq prochaines années concernant le volet "une politique financière efficiente et une fiscalité équitable".
Le conseil a passé en revue, au début de ses travaux, les résultats des réformes structurelles introduites sur le système fiscal, englobant tous les régimes fiscaux, dans le sens de sa dynamisation, la réduction des taux de l'impôt et le renforcement du rôle de la fiscalité dans l'incitation à l'investissement.
Le conseil a, également, examiné les moyens à même de concrétiser le contenu du Programme présidentiel dans ce domaine et décidé les mesures suivantes:
* Poursuivre l'approche adoptée en matière de taxes douanières et réduire le nombre des taux en vigueur.
* Etablir un programme identifiant les mesures susceptibles d'alléger la charge fiscale de l'entreprise productive au titre des bénéfices et au titre des coûts des facteurs.
* Faire bénéficier les petites et moyennes entreprises d'un abattement de l'assiette de l'impôt au cours des trois premières années d'activité, selon un taux dégressif:
o 75% la première année, 50% la deuxième année et 25% la troisième année.
* Généraliser l'abattement fiscal de 20% de l'assiette de l'impôt durant cinq ans en faveur de toutes les entreprises qui adhèrent aux centres de gestion intégrés.
* Octroyer des avantages spécifiques à l'exportation directe et délimiter la notion fiscale de l'opération d'exportation.
Le conseil a, également, décidé les mesures suivantes :
* Regrouper l'ensemble des textes fiscaux dans un code unique en vue de faciliter leur exploitation.
* Créer la fonction de "Médiateur fiscal" chargé d'examiner les requêtes individuelles émanant des contribuables assujettis.
* Créer un centre d'information fiscale à distance chargé d'orienter les personnes assujetties, via le téléphone, dans une première étape, et via Internet, dans une étape ultérieure
* Aller de l'avant sur la voie de la réalisation du programme de la fiscalité électronique, à travers la multiplication du nombre d'entreprises inscrites sous le régime de la télé déclaration et du télépaiement.
* Garantir la possibilité, pour toutes les personnes physiques, de faire une déclaration fiscale à distance, avant la fin de 2014.
Le Président Zine El Abidine Ben Ali a recommandé de poursuivre l'action en vue d'améliorer davantage les prestations fournies aux personnes assujetties et de hisser leur qualité au niveau des standards internationaux, mettant l'accent sur la nécessité de veiller à préserver les équilibres financiers de l'Etat. (TAP)

Point 13 du Programme « Ensemble, Relevons les défis ».
"Nous avons pu préserver, au cours des périodes précédentes, les équilibres financiers du pays et avons mis en place les fondements de l'efficacité et de la transparence dans la gestion des dépenses publiques, ce qui a valu à la Tunisie d'être classée dans le premier groupe des pays du monde dans ce domaine.
Nous oeuvrons à faire progresser encore plus ce qui a été réalisé jusqu'à présent, en vue d'élever le niveau d'efficacité de la politique financière, d'en améliorer les normes, et de renforcer la performance du système fiscal, au service du développement, de l'entreprise et du citoyen.
A cette fin, nous nous emploierons à :
1. Poursuivre la réduction des taxes douanières et la réduction du nombre de taux en vigueur ; Dans le but de :
* renforcer la compétitivité de l'économie nationale,
* éviter le phénomène de détournement des importations et alléger les procédures,
* s'orienter vers l'instauration d'un même régime douanier pour toutes les importations, indépendamment de leur provenance ; et ce, par une baisse du nombre de taux douaniers de 6 actuellement à 4 en 2014, tout en veillant à ce que le taux le plus élevé n'excède pas 15%.
1. Réformer le système fiscal à la lumière des évolutions que connaissent les pays partenaires et concurrents en réduisant la pression fiscale sur l'entreprise au titre de l'impôt sur les bénéfices, ou de certains éléments de coût de production, tout en adoptant des mesures parallèles au niveau du système fiscal pour préserver les équilibres financiers de l'Etat
2. Réexaminer les modalités de restitution de la TVA afin de les simplifier et de les accélérer en vue de préserver la liquidité de l'entreprise.
3. La création de la fonction de « Médiateur fiscal ».
Afin de contribuer à la solution des problèmes posés au sujet de la déclaration fiscale, avant d'engager la procédure judiciaire, et ce en instituant la fonction de « Médiateur fiscal » à l'instar du « médiateur bancaire » avec pour mission de rapprocher les points de vue entre l'administration et le contribuable.
4. La création de la « Caisse de Dépôts et Consignations », aux normes reconnues sur le plan international, et qui aura pour mission de :
* Superviser les régimes d'épargne, en particulier l'épargne postale, les régimes d'épargne qui bénéficient d'avantages fiscaux ainsi que les garanties consignées.
* Placer ces ressources, en particulier sur le marché financier, de manière à en garantir le rendement et à dynamiser le marché.
* Réaliser des investissements stratégiques de long terme dans le domaine des nouvelles technologies, de l'infrastructure et des grands projets.
* Développer le capital risque et favoriser la création de la petite et moyenne entreprise de manière à contribuer à la création d'emplois additionnels.
1. La création de « l'Agence Tunisienne du Trésor » qui assurera :
* La supervision des émissions du trésor.
* La gestion de la dette publique.
* La maîtrise de la gestion des liquidités de l'Etat.
De manière à assurer la gestion dynamique de la dette publique et à optimiser l'emploi des ressources du trésor.
1. La réforme du système comptable dans le sens de l'adoption des normes internationales, En vue d'améliorer la transparence des informations financières, de renforcer la confiance des investisseurs et de stimuler le marché financier.
2. L'institution d'un régime fiscal spécifique pour les petites et moyennes entreprises, Fondé sur :
* La révision du régime forfaitaire pour qu'il s'adapte mieux au niveau de développement économique.
* La généralisation de l'abattement fiscal de 20% de l'assiette de l'impôt au profit des petites entreprises qui adhèrent aux centres de gestion intégrés et ce, pour une période de 5 ans à compter de la date de leur adhésion.
* L'octroi, aux petites et moyennes entreprises, d'un abattement d'une part de l'assiette imposable, durant les 3 premières années d'activité, selon un taux dégressif allant de 75%
à 50% puis à 25%.
1. La révision du régime fiscal à l'export, Et ce par :
* L'octroi d'avantages spécifiques aux opérations d'exportation directe, tout en précisant la définition fiscale de l'opération d'exportation.
* La mise en oeuvre du régime de restitution de la taxe sur la valeur ajoutée au titre des achats effectués par les touristes étrangers.
1. L'allègement de la pression fiscale sur les catégories sociales à revenu limité À travers :
* La révision du barème d'imposition des revenus des personnes physiques en relevant le plafond des revenus exonérés d'impôt.
* L'augmentation du montant de la déduction au titre des enfants handicapés et au titre des frais d'études au niveau de l'enseignement supérieur.
* La déduction des intérêts dus au titre des crédits au logement social, du revenu imposable.
1. Une fiscalité moderne adaptée à son environnement et s'appuyant sur les technologies de communication avancées :
* Une plus grande compatibilité entre la législation fiscale et la législation comptable.
* Le regroupement de l'ensemble des textes fiscaux dans un recueil ou code unique en vue de faciliter leur exploitation.
* La création d'un centre d'information fiscale à distance.
* L'avancement dans la réalisation du programme relatif à la mise en place de la fiscalité électronique, à travers la multiplication du nombre d'entreprises inscrites sous le régime de la déclaration et du paiement à distance, en vue d'atteindre 3500 entreprises avant la fin de 2014.
* L'allègement des procédures, en permettant à certains métiers liés au domaine fiscal, d'effectuer, pour le compte des contribuables, les opérations relatives aux déclarations et au paiement des impôts.
1. La possibilité, pour toutes les personnes physiques, de faire une déclaration fiscale à distance, avant la fin de 2014.
2. Une fiscalité juste renforçant la réconciliation entre le citoyen et l'administration et offrant davantage de garanties dans le cadre de la transparence et du respect du devoir fiscal :
* La généralisation des commissions de révision des résultats des travaux du contrôle fiscal, et l'association des professions spécialisées à leur composition, en les habilitant à statuer sur les doléances introduites, avant le prononcé des décisions de taxation d'office.
* L'adoption des formes juridiques appropriées, en vue de consacrer davantage le principe de la juste contribution selon les niveaux réels de revenu, et une plus grande sensibilisation au devoir fiscal par l'utilisation des moyens d'information modernes."


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.