Forum parlementaire régional pour la santé et le bien-être dans la Région de la Méditerranée orientale : Première réunion à Tunis    Tunisie- L'agresseur du personnel hospitalier à l'hôpital Mahmoud El matri, identifié    La Poste Tunisienne organise son 1erhackathon pour réinventer le timbre-poste    CAN 2019 : La formation probable de la Tunisie contre le Mali    Tunisie- Il est totalement inacceptable de reporter les élections selon Ghazi Chaouachi    CAN TOTAL 2019 : Total Tunisie célèbre l'évènement foot de l'année    Tournoi d'Eastbourne : Ons Jabeur élimine la 19ème mondiale    Turki Al Sheikh quitte la présidence de l'UAFA    CAN 2019 : l'arbitre Tunisien Haythem Guirat pour Madagascar-Burundi    Tunisie – Gafsa : Les causes du déraillement du train de phosphates selon la SNCFT    Tunisie-[vidéo] Hamma Hammami “il est difficile voire même impossible que le prochain président soit issu du Front Populaire”    La Tunisie muliple les efforts pour stimuler son économie et attire de nouveaux investisseurs    Programme TV du mercredi 26 juin    Parenin lance un concept unique en Tunisie : la Garantie Dommage Pneumatiques Goodyear    Secteur pétrolier et gazier en Afrique : De nouvelles fonctionnalités et une programmation inégalée pour l'Africa Oil Week 2019    Participez au Grand Jeu TOPNET spécial Egypte 2019    Attentat terroriste en Egypte : Sept policiers décédés et quatre terroristes éliminés    En vidéos : Des bandes rouges au niveau de plusieurs émissions !    Majdi Smiri : La série ramadanesque”l'affaire 460″ se transforme en film…et des chaînes arabes et occidentales sérieusement intéressées    Séance de présentation du livre « Les Femmes, le Savoir, et le Pouvoir » au CREDIF    Championnat d'Afrique d'Escrime à Bamako : La Tunisie remporte une deuxième médaille    En vidéos : Des bandes rouges au niveau de plusieurs émissions !    Rohani à Macron : ''L'Iran ne cherche la guerre avec aucun pays    Ce que l'on sait de l'affaire de l'infirmier poignardé à l'Hôpital Mahmoud El Matri    Rencontre-débat avec les services de la Douane Tunisienne jeudi matin au Tej Marhaba – Sousse    Tunisie – Météo : Températures en légère baisse    Médias et enjeux électoraux de 2019 : Le cas des médias audiovisuels !    En Photos: Partenariat Shell et Geely: Performance that reaches the sky    CAN 2019 (Groupe E) : La sélection tunisienne à pied d'œuvre pour préparer le match face au Mali    CAN 2019 : Résultats des rencontres du mardi et Programme du mercredi 26 Juin    Tunisie: Nidaa Tounes propose Béji Caïed Essebsi pour un second mandat    Par Mohamed Salah Ben Ammar : Le péché originel d'un quinquennat raté    Trump menace l'Iran d'une attaque destructrice    Nabil Karoui désigné officiellement Président du parti « Cœur de Tunisie » anciennement appelé « Parti tunisien pour la paix sociale »    Nabeul, décès d'un 7ème nouveau-né à l'hôpital Mohamed Tlatli    Le secrétaire d'Etat Hatem Ferjani participe à la réunion des coordinateurs nationaux du sommet du forum de coopération Chine – Afrique à Beijing    Rencontre-débat : Violations des droits de l'Homme le long des frontières extérieures de l'UE au Sahel    Tunisie-La 55ème édition du Festival du Carthage du 11 juillet jusqu'au 20 août    Le PDL a internationalisé une série d'affaires de violation des droits humains en Tunisie, selon Abir Moussi    Tunisie : La 55ème édition du festival international de Carthage du 11 juillet au 20 août 2019    Alerte incendie en Grande-Bretagne, le parlement de Westminster évacué    Arabie saoudite: Un mort et 7 blessés dans une nouvelle attaque houthie contre un aéroport    En vidéo : Fête de la musique By MG    Libye: Un avion dérouté de l'aéroport de Tripoli après la chute d'un obus    La Tunisie élue à la présidence du comité permanent de la Conférence des Etats signataires de la Convention de l'Unesco    SFAX célèbre la fête de la musique à travers la fondation BIAT et l'IFT    La DIVA Amina FAKHET : Pour une 2ème fois à Yuka gammarth le 16 juillet 2019.    Une idée sur les salaires des Présidents, Chefs de gouvernement, et Chanceliers…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohsen Marzouk mobilise pour un contrat pour la prospérité
Publié dans Le Temps le 22 - 01 - 2019

Le secrétaire général du mouvement Machrou Tounès, Mohsen Marzouk, a souligné lors d'un meeting politique de son parti organisé samedi à Monastir, la nécessité de "trouver une solution pour sortir le pays de la crise actuelle", appelant chacun à "faire preuve de responsabilité nationale et de courage politique dans les circonstances actuelles".
Marzouk a affirmé que "le problème aujourd'hui en Tunisie ne réside pas dans la répartition équitable de la richesse, mais dans la manière de produire de la richesse". Il a estimé que les régions sont la solution et qu'elles doivent contrôler leurs ressources et participer au pouvoir, tout en transformant les régions en difficultés en pôles dynamiques jouissant de la décentralisation économique.
Mohsen Marzouk s'est prononcé également pour la mise en vigueur du code des collectivités locales et à d'élargir ses attributions "pour que les régions puissent tirer profit de leurs vastes ressources humaines et naturelles, comme c'est le cas dans les autres pays du monde qui atteignent des taux de croissance élevés".
Le secrétaire général de Machrou Tounès a constaté que "la mentalité des années soixante-dix (figée au plan administratif et économique) prévaut toujours en Tunisie et qu'il est nécessaire de l'éradiquer et de changer les relations du centre avec les régions. Il a estimé que "parmi les erreurs commises dans le pays après 2011, la soi-disant discrimination positive, une terminologie négative alors qu'on est censé parler de solidarité positive entre les régions et de culture de travail et de production".
Marzouk a également souligné la nécessité de le relever le niveau du discours politique, déclarant à ce propos : "Notre rival politique est le mouvement Ennahdha et notre coexistence avec lui au pouvoir est l'une des formes les plus élevées de la rivalité politique, et non l'inverse".
Il a critiqué ceux qui appellent aujourd'hui à renverser le régime, soulignant que "la véritable souveraineté nationale ne peut être réalisée que par le travail et la production".
Evoquant l'exacerbation des luttes politiques, il a indiqué que la Tunisie "est menacée par les lobbies de la contrebande et du terrorisme et que les réformes ne sont pas possibles aujourd'hui", affirmant que Machrou Tounès "est prêt à rassembler le mouvement national moderniste et les forces autour d'une vision et d'un projet commun et d'un contrat pour la prospérité".
Marzouk a fait savoir d'autre part que son parti négociait avec certaines forces, mais à des conditions parmi lesquelles le refus catégorique de "la succession politique par héritage", (en allusion au mouvement Nidaa Tounès), et avec le besoin de rompre avec la corruption politique sous toutes ses formes".
Le mouvement national, selon Marzouk, "doit être bâti sur l'éthique", affirmant qu'"en tant que projet tunisien moderniste nous somme en conflit et en concurrence avec ceux qui ne reconnaissent pas l'Etat national et le projet de notre société".
Il a déclaré que "l'excellence politique consiste à apporter des solutions et que la Tunisie doit restaurer son esprit et sa prospérité, non pas être à l'origine de sa faillite", soulignant la nécessité de "mettre fin à l'ère du chaos et d'appliquer la loi sans appréhension".
Le leader de Machrou Tounès a souligné auparavant à la presse l'impératif de voir les échéances électorales se baser sur de nouvelles idées et programmes capables de résoudre la crise actuelle et valables pour l'avenir du pays", mais aussi sur l'importance de "faire preuve de rationalité et de responsabilité pour trouver des solutions appropriées".
Sur la position du projet de Machrou Tounes à propos de la décision de l'Union générale tunisienne du travail de décréter une grève générale dans la fonction publique et le secteur public les 20 et 21 février, Mohsen Marzouk a "regretté profondément" , dans une déclaration à l'Agence TAP, cette décision sans accepter une semaine ou deux de négociations. Il a estimé qu'il "vaut mieux pour les différents protagonistes de s'assoir autour de la table de dialogue, car la communauté nationale, y compris le gouvernement et la centrale syndicale, sortent perdants après chaque grève".
"Je souhaitais que le dialogue continue avec le gouvernement et qu'il serait fait recours à une grève ou à une autre forme de protestation en l'absence de solution", a-t-il ajouté.
Le rassemblement du mouvement Machrou Tounès à Monastir fait partie d'une série de meetings à l'échelle régionale placés sous le slogan "Les régions sont la solution".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.