La Tunisie, l'Algérie et l'Egypte examinent la question libyenne à Tunis    La famille du berger égorgé à la montagne bloque la route entre Gabes et Gafsa    Libye : Trump s'entretient par téléphone avec Haftar sur la sécurisation des sources du pétrole    Tunisie-Le ministère de la santé lance une campagne de vaccination contre le pneumocoque    Démarrage des travaux de construction du port d'Enfidha en décembre 2019    Le gouvernement doit-il arrêter de travailler pour qu'on n'accuse plus Chahed de mener sa campagne, demande Iyed Dahmani    Tchap, la messagerie gouvernementale française, aussitôt lancée, aussitôt piratée !    Tunisie- Suspension de l'activité de toutes les lignes de la société régionale de transport de beja    Claudia Cardinale très entourée à Djerba – Elle jouera dans le film de Ridha Behi « L'île du pardon »    227 dossiers de corruption concernant le ministère des affaires sociales reçus à l'INLUCC    Tunisie- Une solution mettant fin aux problèmes de Tunisiair    Les enfants sur les Traces des Carthaginois à la découverte du Quartier Didon dimanche 21 avril    72ème édition du Festival de Cannes : Trois maghrébines en compétition dans la sélection parallèle « Un certain regard »    Real Madrid : Vinicius Junior revient déjà à l'entraînement    Tunisie: Rached Ghannouchi chez Béji Caïed Essebsi    La STA reçoit le prix Chery Outstanding After Sales Service    Ligue 1: Programme TV de la 20è journée    Et de 8 pour California Gym Soukra    Film Avengers Engame dès le 25 avril 2019 au Cinéma en Tunisie (Trailer et Synopsis)    A Tataouine, L'URT condamne les agressions contre les médecins    Tunisie- Sit-in ouvert dans quelques établissements universitaires à Gabes    TOPNET et Be Wireless Solutions signent un accord de partenariat pour le développement de solutions IoT    UIB : Des résultats en forte progression au cours du premier trimestre 2019    Tunisie – Alerte Météo : Vents forts à très forts, sur les régions côtières et le sud, de vendredi à dimanche    Tunisie : Taux d'inscription en ligne des élèves de 1ère année primaire a atteint 90%    Tunisie [Photos]: Noureddine Taboubi rencontre Olivier Poivre d'Arvor    Mehdi Jomâa dévoilera le programme économique et de développement de son parti Al Badil Ettounsi ce dimanche à Sousse    Daech aurait décapité un Tunisien à Jebal Orbata    Salon International du Livre de Sousse, 6ème édition du 19 au 28 Avril 2019    Youssef Chahed a supervisé à la Soukra la commémoration du 63ème anniversaire de la Fête des Forces de sécurité intérieure    Les joueurs du Club Africain réclament leurs dus    Tunisie- Des programmes tuniso-américains promouvant l'artisanat en Tunisie et à l'étranger    Le roi Mohammed VI consacre une subvention financière pour la restauration de la mosquée Al Aqsa    ITALCAR inaugure sa deuxième agence à Djerba    « Hors Lits Tunisie » se déroulera en 2019 à Mahdia, Sfax, Sidi Bouzid, Siliana et Tunis    Tunisie: 250.000 nouveaux inscrits sur les listes électorales en 9 jours, selon l'ISIE    BCE félicite l'Etoile Sportive du Sahel pour son sacre arabe concrétisé face à Al Hilal saoudien    L'Etoile Sportive du Sahel s'assoit sur le trône du Football arabe aux Emirats arabes unies    Ligue 1 : Programme de la 20ème journée    L'ESS sacrée championne de la Coupe arabe    Tunisie- La ville de Siliana rend hommage au sculpteur des femmes, Azzedine Alaïa    Coupe du Monde de football 2022 au Qatar : les inquiétudes européennes !    Libye: 205 morts et 913 blessés nouveau bilan des combats à Tripoli    Les entreprises des réseaux sociaux sanctionnées par l'Union Européenne    Les blessés Libyens pourront se faire soigner en Tunisie, selon le consulat libyen    Omar el-Béchir : Du palais présidentiel…à la prison Kober à Khartoum, mais pas devant la Cour pénale internationale    L'opération sécuritaire menée minutieusement au Kef confirme l'inexistence de terroristes dans la région ratissée    En photo : Le message de Maya Ksouri à Anissa Daoud…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohsen Marzouk mobilise pour un contrat pour la prospérité
Publié dans Le Temps le 22 - 01 - 2019

Le secrétaire général du mouvement Machrou Tounès, Mohsen Marzouk, a souligné lors d'un meeting politique de son parti organisé samedi à Monastir, la nécessité de "trouver une solution pour sortir le pays de la crise actuelle", appelant chacun à "faire preuve de responsabilité nationale et de courage politique dans les circonstances actuelles".
Marzouk a affirmé que "le problème aujourd'hui en Tunisie ne réside pas dans la répartition équitable de la richesse, mais dans la manière de produire de la richesse". Il a estimé que les régions sont la solution et qu'elles doivent contrôler leurs ressources et participer au pouvoir, tout en transformant les régions en difficultés en pôles dynamiques jouissant de la décentralisation économique.
Mohsen Marzouk s'est prononcé également pour la mise en vigueur du code des collectivités locales et à d'élargir ses attributions "pour que les régions puissent tirer profit de leurs vastes ressources humaines et naturelles, comme c'est le cas dans les autres pays du monde qui atteignent des taux de croissance élevés".
Le secrétaire général de Machrou Tounès a constaté que "la mentalité des années soixante-dix (figée au plan administratif et économique) prévaut toujours en Tunisie et qu'il est nécessaire de l'éradiquer et de changer les relations du centre avec les régions. Il a estimé que "parmi les erreurs commises dans le pays après 2011, la soi-disant discrimination positive, une terminologie négative alors qu'on est censé parler de solidarité positive entre les régions et de culture de travail et de production".
Marzouk a également souligné la nécessité de le relever le niveau du discours politique, déclarant à ce propos : "Notre rival politique est le mouvement Ennahdha et notre coexistence avec lui au pouvoir est l'une des formes les plus élevées de la rivalité politique, et non l'inverse".
Il a critiqué ceux qui appellent aujourd'hui à renverser le régime, soulignant que "la véritable souveraineté nationale ne peut être réalisée que par le travail et la production".
Evoquant l'exacerbation des luttes politiques, il a indiqué que la Tunisie "est menacée par les lobbies de la contrebande et du terrorisme et que les réformes ne sont pas possibles aujourd'hui", affirmant que Machrou Tounès "est prêt à rassembler le mouvement national moderniste et les forces autour d'une vision et d'un projet commun et d'un contrat pour la prospérité".
Marzouk a fait savoir d'autre part que son parti négociait avec certaines forces, mais à des conditions parmi lesquelles le refus catégorique de "la succession politique par héritage", (en allusion au mouvement Nidaa Tounès), et avec le besoin de rompre avec la corruption politique sous toutes ses formes".
Le mouvement national, selon Marzouk, "doit être bâti sur l'éthique", affirmant qu'"en tant que projet tunisien moderniste nous somme en conflit et en concurrence avec ceux qui ne reconnaissent pas l'Etat national et le projet de notre société".
Il a déclaré que "l'excellence politique consiste à apporter des solutions et que la Tunisie doit restaurer son esprit et sa prospérité, non pas être à l'origine de sa faillite", soulignant la nécessité de "mettre fin à l'ère du chaos et d'appliquer la loi sans appréhension".
Le leader de Machrou Tounès a souligné auparavant à la presse l'impératif de voir les échéances électorales se baser sur de nouvelles idées et programmes capables de résoudre la crise actuelle et valables pour l'avenir du pays", mais aussi sur l'importance de "faire preuve de rationalité et de responsabilité pour trouver des solutions appropriées".
Sur la position du projet de Machrou Tounes à propos de la décision de l'Union générale tunisienne du travail de décréter une grève générale dans la fonction publique et le secteur public les 20 et 21 février, Mohsen Marzouk a "regretté profondément" , dans une déclaration à l'Agence TAP, cette décision sans accepter une semaine ou deux de négociations. Il a estimé qu'il "vaut mieux pour les différents protagonistes de s'assoir autour de la table de dialogue, car la communauté nationale, y compris le gouvernement et la centrale syndicale, sortent perdants après chaque grève".
"Je souhaitais que le dialogue continue avec le gouvernement et qu'il serait fait recours à une grève ou à une autre forme de protestation en l'absence de solution", a-t-il ajouté.
Le rassemblement du mouvement Machrou Tounès à Monastir fait partie d'une série de meetings à l'échelle régionale placés sous le slogan "Les régions sont la solution".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.