14741 comprimés d'ecstasy saisies à l'aéroport Tunis-Carthage    Le premier ministre qatari adresses ses félicitations à Habib jemli    Mohamed Habib Jemli s'attèlera dès ce lundi à lancer les consultations avec les parties concernées pour former son gouvernement    Les pourparlers pour former le gouvernement commencent lundi    Composition de la commission parlementaire chargée d'examiner les projets de Loi de Finances et Budget de l'Etat 2020    Euro 2020 : déjà 16 équipes qualifiées sur 24    Kais Saïed jouit de la confiance de 87% des Tunisiens    Tunisie: 150 Tunisiens coincés à l'aéroport d'Istanbul en raison du retard du vol de Tunisair    Football : Programme des plus importants matchs de ce dimanche 17 novembre    Tunisie : l'équipe nationale de football s'envolera en Guinée équatoriale    INSIGHT OF ENSIT 2019 : SOCIETY 5.0 – Dépasser l'avenir avec la Technologie    Retour sur la rencontre du Président de la République Kais Saïed avec un groupe de jeunes de Kasserine    Tunisie: Un agent sécuritaire sauvagement agressé à l'Ariana    Tunisie: Violence faite aux femmes, mise au point d'un guide pour limiter les interprétations des juges    Euro 2020 (qualifications / J9) : le programme de samedi    Teleperformance Tunisie 5ème au Classement des Meilleurs Milieux de Travail en Afrique pour l'année 2019    Taïeb Baccouche : Les 5 chefs d'Etat maghrébins se réuniront pour la 1ère fois depuis 25 ans, lors de la prochaine Conférence de l'Union africaine à Addis-Abeba    LIGUE : Les spécialistes de gestion main dans la main pour un avenir tunisien radieux    Le mot « Zbeul » figure désormais dans l'abécédaire des Gilets jaunes en France    Vers la suspension de l'accord «Pharmacies privées – CNAM» menacé pour engagements non tenus    Une fin dramatique pour l'artiste Janice Thomson    CAN 2021 (Qualifications) 1re journée : les résultats    CAN 2021 (Gr J, 1re journée) Tunisie/Libye (4-1) : Les déclarations    Volée il y a 20 ans, La bague d'Oscar Wilde retrouvée    Tunisie: Libération de Sami Fehri, précisions de Sofiene Selliti    Une chose qui se tient droite dans le pays, l'écriture de Kaïs Saïed    Des mesures urgentes pour faire face à la crise économique en Tunisie    En photos : La célèbre enseigne turque KARACA arrive en Tunisie !    La Tunisie réaffirme son soutien à la juste cause palestinienne    Pour dénoncer les mauvaises conditions, des élèves bloquent un bus scolaire    Tunisie – Météo : Les températures maximales entre 20 et 25 degrés    Khaled Babbou, président de Rugby Afrique : Le système de compétition de l'Africa Cup 2020 entièrement révisé afin d'accroître l'intérêt de la compétition    Des kalachnikov et des munitions saisis à bord d'une voiture libyenne    TOUS EN BASKETS … CONTRE LE DIABÈTE    Tunisie: 47 entreprises publiques enregistrent des pertes de 18.000 millions de dinars    L'enseigne H&M ouvre son 1e magasin en Tunisie, le 29 novembre 2019 au centre commercial Tunis City    Les exposants de Décoration à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    Les exposants de la beauté et accessoires à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    Rendez-vous avec la première du spectacle « Sûkûn » de Noômen Hamda, dernière création du Théâtre National Tunisien au Le 4ème Art !    Pour Zine El Abidine c'est sa première et son ultime qualité...    Airbus présentera le « Futur de l'aviation » au Salon aéronautique de « Dubaï Airshow 2019 »    Kais Saïed invité par le président turc Recep Tayyip Erdoğan à se rendre en Turquie    Soutenons Aya Bouteraa, la Tunisienne finaliste de l'Arab Reading Challenge (vidéos)    La lettre poignante du fils de Chiraz Laatri : J'accuse    Palestine: Israël annonce l'assassinat d'un dirigeant du Jihad islamique à Gaza    Crash d'un petit avion à la Soukra : Décès du pilote !    Fête du Mouled 2019 : Quelque 12298 activités au programme en Tunisie    Exposition SHIFT, à mi-chemin entre bandes dessinées et récits de vie du 8 au 18 novembre à Central Tunis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le bouleversant témoignage de Kenza fille autour de son papa Nabil Karoui
Publié dans Tuniscope le 14 - 10 - 2019

Kenza Karoui a publié un témoignage autour de son pêre la veille du silence électoral le vendredi 11 octobre 2019.
Je me suis abstenue de commenter quand mon père a été du jour au lendemain injustement emprisonné,
Je me suis abstenue, quand la plupart d'entre vous ont sauté sur l'opportunité de le traiter de voleur, de “mafioso”, ou pire encore d'un homme qui a profité de la plus grande tragédie de notre vie pour grimper dans les sondages.
Je me suis abstenue quand on a traité son partie de “7ezb Mta3 El ma9rouna” parce qu'on ne cessera d'insister sur le fait que c'est une qualité plus qu'autre chose de sortir de sa petite bulle confortable pour comprendre les nécessités des « autres » ceux qui vivent de l'autre côté de la Tunisie, et faire parvenir leurs voix ignorées par leur propre gouvernement.
Je me suis abstenue quand il est tout d'un coup devenu sioniste, secrètement en rapport avec Israël alors que jusqu'à aujourd'hui le manque de preuves reste assourdissant.
Je me suis abstenue quand les allégations de deal avec Ennahdha se multipliaient sachant que ça aurait dû être pour tout le monde évident que l'absence d'un deal était la cause de nos malheurs.
Mais...
Quand cet homme se présente la tête haute à un débat alors qu'il a été relâché après 48 jours de prison. Qu'il a enchaîné pendant ces 48 heures de liberté un passage à la télé le soir d'avant, qu'il a à peine dormi pour pouvoir enchaîner 5 meetings dont un une heure avant son passage sur la Wataniya. Et que surtout il a refusé de se faire hospitaliser à cause d'une hausse vertigineuse de tension artérielle (18.11) pour qu'à la fin se faire traiter d'homme vide, sans idées claires et en qui certains d'entre vous disent ne pas pouvoir s'identifier. Là, c'est la goutte qui fait déborder le vase.
Nabil n'a jamais prétendu être conventionnel, le genre politique qu'on voit partout dans le monde arabe. Mais si vous ouvrez, CNN, BBC, Canal +, vous le retrouvez dans Trump, Theresa May, ou encore Macron. Il a l'équilibre parfait entre l'entreprenariat du futur et l'incorporation de l'innovation dans un monde dépassé (un point sur lequel il a peut-être un peu trop insisté hier mais qui voulait dire tellement plus que les noms Netflix, et GAFA auquel vous vous êtes arrêtés) et une envie de consolider le passé. Il comprend que dans notre passé il y a des pierres précieuses qu'on doit entretenir pour honorer le temps de Bourguiba mais aussi certaines choses auxquelles il faut remédier pour pouvoir sauver le Tunisien.
Le Tunisien qui est aujourd'hui, étouffé par la pauvreté, aveuglé par les forces malfaisantes de ce pays, noyé par l'injustice et le malheur et surtout rongé par le désespoir. Mais c'est ce même Tunisien qu'on ne voyait pas avant et qui lui qui se sent compris par Nabil Karoui.
Alors oui Nabil, n'a pas pu s'exprimer à cause d'une extrême fatigue, et certes d'un manque de préparation comparé à son adversaire. Mais non, ce n'est pas parce qu'il n'a pas jeté un coup d'œil sur la constitution ou qu'il pas de fond. Et ça je ne pourrais pas vous en convaincre mais je vous invite à regarder toutes les autres apparitions de Nabil celle où avec éloquence, clarté et passion il décrit son programme, son plan pour l'administration, et la réparation de ce pays très endommagé.
Pour ceux qui votent blanc je tiens à vous rappeler que vous vivez dans une maison en feu où certains suivent celui qui reste dans la maison et essaye de trouver de l'eau, d'autres optent pour celui qui propose de sortir de la maison pour pouvoir survivre avant d'éteindre le feu. Et vous ? Vous, vous êtes assis par terre à regarder les deux côtés faire sans bouger. Mais la maison s'écroulera, quand il n'en restera que cendres et poussières, vous vous rappellerez que vous n'avez rien fait.
Pour les femmes, quand Nabil vous a répété milles et une fois qu'il était de votre côté, il était plus que sincère. Maintenant, plus que jamais c'est une question de préservation, même si certaines d'entre vous n'arrivent pas à le comprendre vous êtes les piliers de ce pays, et vous devez vous protéger. Ne prenez pas de risques avec les libertés. Votez pour que vos filles puissent grandir dans un pays où les « Salwa » sont vénérées et applaudies et non mises de côté.
Pour les jeunes, vous qui avez plus de chance de finir chômeur que de s'épanouir dans uns des nouveaux métiers du 21 siècle. Vous qui avez de plus en plus du mal à vous projeter dans l'avenir de ce pays. Vous qui devez contrôler le monde de demain. Votez pour quelqu'un qui veut vous faciliter la vie, lui qui veut optimiser vos capacités, élargir vos horizons, changer votre chez-soi pour l'adapter à vos rêves et non vous demander de faire le contraire.
Votez autre chose que blanc parce qu'il faut arrêter de mettre la faute sur les autres, les vieux, les cons, les politiciens, et se plaindre quand vous même vous ne faites rien pour changer ce pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.