Le secteur de la pêche frappé de plein fouet    Un trentenaire testé positif au coronavirus à Sbikha    Le projet tuniso-français de lutte contre la Covid-19 adopté par le Conseil de sécurité    Déclaration de la Tunisie et la France suite à l'adoption de la résolution sur la pandémie    Tunisie – Le non-sens des listes vertes, jaunes et rouges dressées par le ministère de la santé    Tunisie – Ils sont incapables de surveiller les bagages même pour un vol par jour    Sit In de Tunisiens sans tests PCR au port de Gênes    Le plus grand franchisé américain de Pizza Hut dépose le bilan sous le chapitre 11    D'Ici et d'Ailleurs    La France et ses alliés sahéliens tiennent sommet à Nouakchott    Cinq ans de prison pour l'anthropologue franco-iranienne    Iheb Mbarki persiste et signe : «L'EST ne m'a pas proposé de prolonger!»    Du bonheur d'être triste    Une magnifique histoire d'amour de la mer et des voyages    Bruits et Chuchotements    Hatem Azaiez: Le photovoltaïque en Tunisie, véritable vecteur d'une croissance économique durable    Taboubi : il est venu le temps d'avoir un président qui incarne la sagesse et la raison    Mercato : Hamdi Nagguez Espérantiste pour 3 ans    Tunisie: Sami Tahri dévoile les raisons de la campagne d'atteinte contre l'UGTT    Khlifi : Il faut munir tous les bus de ceintures de sécurité    Election du nouveau Bureau Directeur de la TBCC    ColorOS rend disponible Android 11 Beta en avant-première sur OPPO Find X2 Series    La Covid-19 a lourdement impacté les circuits d'approvisionnement, de commercialisation et de distribution de produits agricoles (ONAGRI)    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 1er juillet à 11H00    La commission d'éthique de la Fifa suspend pour 10 ans un ancien haut responsable    Coronavirus : le Championnat chinois de football débutera le 25 juillet    Tunisie : Mohamed Abbou promet de dévoiler les résultats de l'enquête sur le conflit d'intérêt impliquant Fakhfekh    Le Film palestinien "It Must be Heaven" d'Elia Suleiman projeté en Tunisie (B.A. & Synopsis)    Classement Forbes Global 2000 pour la région Mena : Le groupe Ooredoo, 25e    DECES : Chérifa FARJALLAH    Conflit d'intérêts : Le bloc démocratique dévoilera sa position envers le gouvernement après la publication du rapport de la commission d'enquête    Tunisie: Rached Ghannouchi appelle à activer le principe de la discrimination positive en faveur des régions    Douane : Saisie de 67 mille articles de prêt à porter à Sousse et à Ben Arous    MEMOIRE : Cheikh Ali BEN SMIDA    L'ambassade de France en Tunisie organise de webinars sur une nouvelle ligne de crédit française de 30 M€ en faveur des PME/PMI tunisiennes    Il est possible de continuer à transférer les frais de séjour d'élèves et étudiants à l'étranger, pour juillet et août    Personne ne peut prétendre détenir la solution militaire ou politique pour apaiser la Libye    Tunisie : Des parti politiques expriment leur soutien à l'UGTT    Horaires de Tunisie Telecom – été 2020    Chiraz Laatiri, ministre des affaires culturelles, à La Presse : «Le zonage pour assurer le bon déroulement des festivals»    Pris sur le vif : De littérature et d'esthétique    Tunisie: Un bateau de pêche tunisien arraisonné par des garde-côtes libyens    Météo : temps chaud !    Ayachi Ajroudi dans le collimateur des médias français    Réunion FTF-CAB, aujourd'hui mercredi, pour examiner les difficultés du club    Le Festival de la chanson tunisienne reporté à 2021    Cinéma : Le scénariste et réalisateur Mourad Ben Cheikh, président de l'ARFT    Chine : Découverte d'un virus de la grippe porcine capable de déclencher une nouvelle pandémie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le bouleversant témoignage de Kenza fille autour de son papa Nabil Karoui
Publié dans Tuniscope le 14 - 10 - 2019

Kenza Karoui a publié un témoignage autour de son pêre la veille du silence électoral le vendredi 11 octobre 2019.
Je me suis abstenue de commenter quand mon père a été du jour au lendemain injustement emprisonné,
Je me suis abstenue, quand la plupart d'entre vous ont sauté sur l'opportunité de le traiter de voleur, de “mafioso”, ou pire encore d'un homme qui a profité de la plus grande tragédie de notre vie pour grimper dans les sondages.
Je me suis abstenue quand on a traité son partie de “7ezb Mta3 El ma9rouna” parce qu'on ne cessera d'insister sur le fait que c'est une qualité plus qu'autre chose de sortir de sa petite bulle confortable pour comprendre les nécessités des « autres » ceux qui vivent de l'autre côté de la Tunisie, et faire parvenir leurs voix ignorées par leur propre gouvernement.
Je me suis abstenue quand il est tout d'un coup devenu sioniste, secrètement en rapport avec Israël alors que jusqu'à aujourd'hui le manque de preuves reste assourdissant.
Je me suis abstenue quand les allégations de deal avec Ennahdha se multipliaient sachant que ça aurait dû être pour tout le monde évident que l'absence d'un deal était la cause de nos malheurs.
Mais...
Quand cet homme se présente la tête haute à un débat alors qu'il a été relâché après 48 jours de prison. Qu'il a enchaîné pendant ces 48 heures de liberté un passage à la télé le soir d'avant, qu'il a à peine dormi pour pouvoir enchaîner 5 meetings dont un une heure avant son passage sur la Wataniya. Et que surtout il a refusé de se faire hospitaliser à cause d'une hausse vertigineuse de tension artérielle (18.11) pour qu'à la fin se faire traiter d'homme vide, sans idées claires et en qui certains d'entre vous disent ne pas pouvoir s'identifier. Là, c'est la goutte qui fait déborder le vase.
Nabil n'a jamais prétendu être conventionnel, le genre politique qu'on voit partout dans le monde arabe. Mais si vous ouvrez, CNN, BBC, Canal +, vous le retrouvez dans Trump, Theresa May, ou encore Macron. Il a l'équilibre parfait entre l'entreprenariat du futur et l'incorporation de l'innovation dans un monde dépassé (un point sur lequel il a peut-être un peu trop insisté hier mais qui voulait dire tellement plus que les noms Netflix, et GAFA auquel vous vous êtes arrêtés) et une envie de consolider le passé. Il comprend que dans notre passé il y a des pierres précieuses qu'on doit entretenir pour honorer le temps de Bourguiba mais aussi certaines choses auxquelles il faut remédier pour pouvoir sauver le Tunisien.
Le Tunisien qui est aujourd'hui, étouffé par la pauvreté, aveuglé par les forces malfaisantes de ce pays, noyé par l'injustice et le malheur et surtout rongé par le désespoir. Mais c'est ce même Tunisien qu'on ne voyait pas avant et qui lui qui se sent compris par Nabil Karoui.
Alors oui Nabil, n'a pas pu s'exprimer à cause d'une extrême fatigue, et certes d'un manque de préparation comparé à son adversaire. Mais non, ce n'est pas parce qu'il n'a pas jeté un coup d'œil sur la constitution ou qu'il pas de fond. Et ça je ne pourrais pas vous en convaincre mais je vous invite à regarder toutes les autres apparitions de Nabil celle où avec éloquence, clarté et passion il décrit son programme, son plan pour l'administration, et la réparation de ce pays très endommagé.
Pour ceux qui votent blanc je tiens à vous rappeler que vous vivez dans une maison en feu où certains suivent celui qui reste dans la maison et essaye de trouver de l'eau, d'autres optent pour celui qui propose de sortir de la maison pour pouvoir survivre avant d'éteindre le feu. Et vous ? Vous, vous êtes assis par terre à regarder les deux côtés faire sans bouger. Mais la maison s'écroulera, quand il n'en restera que cendres et poussières, vous vous rappellerez que vous n'avez rien fait.
Pour les femmes, quand Nabil vous a répété milles et une fois qu'il était de votre côté, il était plus que sincère. Maintenant, plus que jamais c'est une question de préservation, même si certaines d'entre vous n'arrivent pas à le comprendre vous êtes les piliers de ce pays, et vous devez vous protéger. Ne prenez pas de risques avec les libertés. Votez pour que vos filles puissent grandir dans un pays où les « Salwa » sont vénérées et applaudies et non mises de côté.
Pour les jeunes, vous qui avez plus de chance de finir chômeur que de s'épanouir dans uns des nouveaux métiers du 21 siècle. Vous qui avez de plus en plus du mal à vous projeter dans l'avenir de ce pays. Vous qui devez contrôler le monde de demain. Votez pour quelqu'un qui veut vous faciliter la vie, lui qui veut optimiser vos capacités, élargir vos horizons, changer votre chez-soi pour l'adapter à vos rêves et non vous demander de faire le contraire.
Votez autre chose que blanc parce qu'il faut arrêter de mettre la faute sur les autres, les vieux, les cons, les politiciens, et se plaindre quand vous même vous ne faites rien pour changer ce pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.