La bourse de Tunis entame une étape de crash amorti    Grève des agents de l'ATTT - Le report des dates de rendez-vous des visites techniques se fera gratuitement    Le conseil national de l'ordre des médecins souligne le droit des médecins d'exprimer leurs avis et opinions    Le PNUD TUNISIE et Attijari bank organisent le Hackathon Tekصح vers une santé plus connectée en Tunisie    Exclusif – Etude : L'immobilier en Tunisie, un secteur hors contrôle...    Marouen Abbassi présente les états financiers de l'année 2020 à Hichem Mechichi    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Décès de Amor Latiri    Tunisie: Hanen Ftouhi renonce à sa nomination à la tête de Shems Fm    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Une foire commerciale tuniso-libyenne à Tripoli en mai prochain    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    L'alimentation en Tunisie a désormais une revue dédiée, " BROUDOU "    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Avril 2021 à 11H00    Surpopulation carcérale, torture et risques de contamination par la Covid-19 | Jamel Msallem, président de la Ligue tunisienne des droits de l'Homme (LTDH), à La Presse : «Les conditions de détention dans les prisons tunisiennes sont illégales»    Un aperçu de quelques produits Huawei de la nouvelle stratégie 1+8+N    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Tunisie – Coronavirus: Nouvelles mesures du 18 au 30 avril, que risque-t-on en cas d'infraction?    Tunisie: Kais Saied, commandant suprême des forces armées "militaires et sécuritaires": La foire aux arguments    Tunisie-Neji Jmal: Kais Saied nous pousse vers l'inconnu [Vidéo]    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Classement WTA : Ons Jabeur grimpe à la 25ème place, historique !    Tunisie – météo : Légère hausse des températures avec quelques pluies    Réunion de la commission scientifique ce lundi 19 avril 2021    Les indiscrétions d'Elyssa    Handball | Nationale A – 1ère journée play-off : Le CA piège l'ESS    Volleyball | Championnat d'Afrique des clubs – 1er tour : A la portée de l'EST et du COK    Tunisie [Vidéo]: Distribution de couffins du Ramadan à Sfax par l'Association de la continuité des générations    Néjib Chebbi : Kaïs Saïed dirige un coup d'Etat soft !    Naoufel Saïed : Pourquoi avoir peur du président ?    One Tech Holding propose la distribution de 0,250 dinar par action    Première sportive tunisienne et africaine à être sacrée dans le JIU-JITSU brésilien : Hajer Jelili, une championne-née    Le président de la République présente ses condoléances à son homologue égyptien suite à un accident du train    Des mesures contre les contrevenants qui ne se conforment pas à la décision d'interdiction de la circulation des véhicules    Qui y a-t-il derrière les catastrophes en Egypte et à qui profitent-elles ?    Tunisie-Ligue 1 (J19 - matchs en retard): le programme de ce dimanche    Foot-Europe: le programme du jour    Mes odyssées en Méditerranée: Cachez-moi ces images que je ne saurais voir…    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Exposition «States of Exception», du 25 Mars au 2 Mai, à la station d'art B7L9 (Bhar Lazreg): Les œuvres de Thameur Mejri annonciatrices d'une nouvelle ère    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chronique : Ma communication… Par Badreddine BEN HENDA
Publié dans Tunivisions le 26 - 03 - 2015

Au commencement était l'intérêt pour la modeste réflexion que je devais développer à l'occasion du VIème Forum International Kateb Yacine, organisé à Guelma du 21 au 25 Mars 2015. Puis, je m'en détournai presque totalement une fois reçu par nos amis Guelmi. C'est alors que commença la vraie « communication » pour moi. L'accueil qui nous fut réservé était plus que chaleureux ; cela n'avait rien de protocolaire ; ce n'était guère affecté ; nous étions véritablement « chez nous », au milieu des nôtres. Comme si les quatre cents kilomètres parcourus de Tunis à Guelma valaient pour chacun d'entre nous quelques pas franchis entre le seuil de sa propre porte et l'intérieur de sa propre maison.
Lorsque l'hymne algérien fut entonné au début des travaux du forum, je ne me sentis absolument pas en territoire « étranger » : j'avais même un peu honte de ne pas savoir par cœur - comme c'était le cas pour d'autres membres de la délégation tunisienne- les paroles de ce chant national dont je me contentai de répéter le beau refrain « fach'hadou » (« soyez-en témoins »). Tout au long de la rencontre culturelle et académique, je notais prioritairement les manifestations de solidarité, d'amour humble et sincère, de vraie fraternité que nous exprimaient diversement nos frères algériens et aussi tous les invités du Forum. Je ne pourrais jamais oublier ces mots simples ni ces petits gestes qui dénotaient une amitié naturelle entre des gens venus de partout « communiquer » quelque chose sur Kateb Yacine, sa vie et son œuvre.
C'était là la dimension du Forum à laquelle je n'avais pas pensé en premier ; pourtant l'objectif principal de la manifestation était inscrit en grosses lettres sur l'invitation que l'on m'avait adressée et sur la banderole qui nous accueillait à l'entrée du Théâtre régional Mahmoud Triki où se tenaient les travaux : car il s'agissait de dégager, d'étudier et de discuter les interactions culturelles, textuelles et artistiques que Kateb l'homme, le penseur, l'écrivain, le poète, le résistant contribuait à créer entre les hommes de tous bords et entre ses propres créations et celles de ses semblables. Il était clair qu'à travers le nouvel hommage rendu à Yacine et à son œuvre, le Forum visait en profondeur quelque chose d'essentiel, qui ouvrait sur des causes universelles en rapport étroit avec la liberté de l'homme, avec les combats à mener pour une vraie justice et une fraternité réelle entre les peuples du monde.
Mon séjour à Guelma fut finalement vécu comme une expérience à renouveler en permanence et partout, pour que règne la meilleure atmosphère propice aux vrais échanges « fructueux » entre les habitants de la planète. Au-delà de nos petites « communications » pour petits « colloques », nous devons penser à la grande communication et au large colloque à instaurer entre nos différences ; car il ne s'agit pas de renoncer à son identité, mais de l'enrichir au contact de celle d'autrui. Tous ceux que j'ai rencontrés, salués, côtoyés, accompagnés, avec qui j'ai eu le plaisir de converser, de plaisanter, de manger, de siroter un thé, de me promener, qui m'ont souri dans la rue ou à l'hôtel, qui m'ont fait sentir que je pouvais être « chez moi » n'importe où sur cette Terre qui n'appartient à personne en particulier, mais qu'il appartient à tous ses habitants de préserver des ravages de l'égoïsme et de la haine ; tous ces gens humbles, croisés à Guelma le temps d'un forum de quelques jours, ont conforté ma foi en l'homme et m'ont, malgré tout, rassuré sur l'avenir humain qu'il m'arrive quelquefois de voir en noir.
Au moment où le Forum Kateb Yacine clôturait ses travaux, s'ouvrait à Tunis le Forum Social Mondial. De forum en forum, de dialogue en dialogue, de colloque en colloque, c'est ainsi que va et doit aller la « communication » entre les hommes qui veulent leur bien et celui d'autrui. A Guelma, j'ai chaleureusement « communiqué » ; de retour à Tunis, je vais continuer à le faire, prouvant à tous les ennemis du Dialogue que je n'ai cure de leur intolérance et de leurs haineuses pratiques terroristes. A Guelma, à Tunis, à Kénitra, à Paris, à New-Delhi, à Sydney, à Kiev et partout où l'on m'accueille, ma cause première sera toujours la « communication » libre et responsable entre tous les habitants de cette chère Planète.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.