Vu de l'étranger : Kaïs Saïed a-t-il réussi son passage en force ?    CONDOLEANCES    Kaïs Saïed charge le MAE d'expliquer aux dirigeants étrangers des développements en Tunisie    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 28 Juillet 2021 à 11H00    Tunisie – météo : Vague de chaleur avec 5° de plus dans certaines régions    Tunisie: Vaccination exceptionnelle des étudiants poursuivant leurs études à l'étranger    Festival Hammamet 2021: La pièce de théâtre "Club de chant" de Cyrine Gannoun en ligne    Le FMI craint l'impact de la "fracture vaccinale" sur la reprise économique dans les pays émergents    Instructions judiciaires contre Ennahdha, Qalb Tounes, l'IVD et l'Inlucc    Amical : Le PSG arrache le nul contre Séville    Mohamed Ali Ragoubi, porte-parole de la Fédération Nationale des Urbanistes Tunisiens, à La Presse : «Créer un ministère de la Ville pour s'attaquer à l'anarchie dans l'espace urbain»    Houssine Dimassi, économiste et ancien ministre : « Le Président a la légitimité de négocier avec les partenaires internationaux »    Covid-19 : Chiffres totaux de vaccination    L'Organisation tunisienne pour informer le consommateur apporte son soutien absolu à Kaïs Saïed    Mohamed Kerrou: Kais Saied ou la revanche légitime de l'Etat et de la société    Tunisie – Ennahdha s'accroche et fait des concessions    Tribune | Le peuple veut vous dire merci, Monsieur le Président    Ligue des champions : l'Espérance de Tunis sanctionnée de quatre matchs à huis clos    Officiel: Varane rejoint Manchester United    Noureddine Bhiri : Les célébrations du 25 juillet nous rappellent le soir du 13 janvier 2011    Naoufel Saïed fustige l'appel au soutien des puissances étrangères    Biat : Hausse du PNB de plus de 6%    Impôts : Les sociétés pourraient déposer leurs déclarations au plus tard, le 30 juillet    JO Tokyo 2020 | Volley : la Tunisie battue par les Etats-Unis    JO Tokyo 2020 | Judo : Nihel Landolsi éliminée en 1/16e des moins de 57kg    Tunisie-Tunisair: Avis aux passagers à destination de la Belgique    Bilan covid-19 : le bilan quotidien passe soudainement de 178 à 59 décès    Tunisie: Le ministère de la Défense met en garde contre l'usurpation de son identité    Bilan Covid-19 : 3960 nouveaux cas et 59 décès    Jendouba [PHOTOS] : Plusieurs maisons décimées par des incendies à Ghardimaou    Le champion olympique Tunisien Ahmed Ayoub Hafnaoui ne disputera pas la finale du 800 m NL    Les patrons soutiennent Kaïs Saïed    Tunisie – Coronavirus: Examen des moyens permettant d'accélérer la vaccination    Hédi Dhoukar: L'invitation à réfléchir de Hichem Djaït    Dernière minute : La Maison Blanche « préoccupée » par l'évolution de la situation en Tunisie et appelle au calme    Festival Hammamet 2021 : La pièce "Mémoire" de Slim Sanhaji et Sabah Bouzouita bientôt en ligne    Le Baryton tunisien Haythem Hadhiri en concert dans la ville italienne de Bologne, les 26 et 27 juillet    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    Sommet de la francophonie 2021 : Appel à candidatures pour la "Scène jeunes talents de la francophonie"    Mono-drame "Pour les hommes uniquement" de Najwa Miled prévu au FIH 2021    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    "Under The Fig Trees" d'Erige Sehiri parmi six films sélectionnés à Final Cut in Venice 2021    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Décès de l'acteur Kamel Eddine Ghanmi    A l'occasion de la Journée Nelson Mandela, la Tunisie appelle à la solidarité internationale    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    L'ancien Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj change de nationalité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Utica : Aucune solution sans dialogue
Publié dans Business News le 19 - 06 - 2021

L'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (Utica) a exprimé, dans un communiqué publié ce vendredi 18 juin 2021 et signé par son président Samir Majoul, sa déception face à la poursuite des querelles politiques entre les différentes composantes du pouvoir dans le pays, et les effets très négatifs de cette situation sur la réalité financière, économique et sociale.

Le patronat constate avec regret l'aggravation sans précédent des tensions politiques, la grave détérioration de la situation sanitaire dans le pays ainsi que la complication des difficultés financières, économiques et sociales.
Une situation qui empêche l'ouverture des dossiers brûlants, le sauvetage de l'économie et la mise en place de réformes structurelles urgentes.
L'union estime qu'il est temps de prendre conscience de l'ampleur des risques et des répercussions de l'état de paralysie que connaît le pays depuis des mois. Elle appelle à l'achèvement de la mise en place des instances constitutionnelles et à la révision de la Loi électorale, dans le financement des partis, de la Loi des associations ainsi que la révision de certains articles de la Constitution pour apporter harmonie et clarté entre ses différentes dispositions, le tout en faveur de la transparence et de la clarté.

La structure a, en outre, exprimé sa grande inquiétude face à la propagation de l'épidémie et en particulier face au nombre alarmant de décès et les taux d'infection très élevés. Il a souligné que la santé du citoyen tunisien reste la priorité, et appelle dans ce cadre à accélérer le rythme de vaccination et suivre une politique basée sur la prévention, en soulignant l'importance d'encourager les investissements dans la fabrication des vaccins.
Et réitère sa mise en garde sur la situation financière et économique actuelle qui laisse présager le pire et impose le lancement de réformes urgentes et structurelles. Pour elle, la Tunisie n'a que le choix d'adopter un plan d'urgence pour sauver son économie et qui devrait être basé sur les piliers suivant :
* L'amélioration du climat général des affaires et le développement des investissements
* La valorisation du travail, la libéralisation de l'initiative et de cesser l'entrave aux sites de production
* Encourager les exportations et dynamiser la diplomatie économique pour aider à pénétrer les marchés étrangers et soutenir l'attractivité de la destination tunisienne pour attirer les investisseurs
* Revoir le mode de gestion des ressources du pays
* Solutionner la problématique de l'endettement
* Réformer les institutions publiques
* Revoir la politique de compensation et l'orienter vers ceux qui le méritent sans nuire aux intérêts des groupes vulnérables
* Se concentrer sur les secteurs porteurs, notamment les énergies renouvelables.
* Résoudre le problème de financement dont souffrent les entreprises à cause du manque de liquidités et de la concurrence de l'Etat ainsi que payer les arriérées de l'Etat et des entreprises publiques dues aux entreprises
* Faire face au commerce parallèle et accélérer son intégration dans l'économie organisée

Par ailleurs, la centrale patronale souligne que la pandémie a impacté tous les secteurs et toutes les entreprises, contrairement à ce qui se dit. Plusieurs professionnels ont fait faillite, d'autres y font face. Et d'appeler dans ce cadre à la mise en place d'un programme sérieux pour sauver les entreprises et les centaines de milliers d'emplois.
L'Utica a en outre dénoncé les campagnes de tromperie et de diffamation visant le secteur privé, et qui ont accompagné les dernières augmentations. Des rumeurs qui affirment qu'elles sont à la demande des entreprises et que ces bénéfices leur reviennent. Et de souligner que les entrées vont aux caisses de l'Etat et que le gouvernement doit éclairer l'opinion publique.
L'organisation appelle donc à la responsabilité et à s'écarter des discours populistes incitatifs contre le secteur privé. Elle a souligné sa conviction de l'utilité et de la nécessité du dialogue social tripartite comme méthode pour sortir des crises avec responsabilité, sagesse et sérénité et avec un haut degré de consensus et de partage des préoccupations et des enjeux loin de toute tension ou exagération.
Elle appelle donc à renouveler le dialogue social tripartite, l'objectif étant de sauver les entreprises et les emplois grâce à un agenda non-conventionnel qui prend en compte la situation actuelle et qui ne se base pas nécessairement sur les augmentations systématique des salaires.

L'Utica rappelle que le Dialogue national a sauvé le pays de la crise politique, il y a quelques années. Et de souligner que le dialogue est la seule issue pour solutionner les problèmes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.