La bourse bascule de nouveau, dans un faible volume d'échange    Jürgen Habermas refuse le prix Cheikh Zayed    Dernière Minute – Coronavirus : 106 décès et 1448 nouvelles contaminations, Bilan du 4 mai    Tozeur : Deux personnes décédées et 28 nouveaux contaminés    Nawaf al-Ahmad al-Jaber al-Sabah invite Kaïs Saïed pour une visite au Koweït    1ère édition du Festival d'Alexandrie du film francophone : La Tunisie invitée d'honneur    Que va faire Kaïs Saïed maintenant ?    Tunisie-Samir Dilou: La non-approbation du projet de loi sur la cour constitutionnelle aggravera la crise    Programme "Afrique créative" : Appel à candidatures 2021 en Tunisie et dans 9 pays d'Afrique    Education Une moyenne générale de 15/20 au moins pour accéder aux collèges pilotes    Covid-19 | Béja : Quatre décès et 57 nouveaux cas positifs    La partie centrale de la fusée chinoise incontrôlable traversera de nouveau la Tunisie    Tunisie-FMI : Vers la création d'une agence de la fiscalité, de la comptabilité publique et du recouvrement et d'une agence de la gestion de la dette    Tunisie- L'aéroport de Djerba-Zarzis n'est plus autorisé à recevoir des vols internationaux    Covid-19 - Tunisie: L'hôpital de circonstance installé à la Cité sportive d'El Menzah déjà saturé !    Décès du dirigeant d'Al Joumhouri Mongi Ellouze    Saied, puis Mechichi bientôt à Rome et Lamorgese, après l'Aïd, à Tunis    CONDOLEANCES : Béchir BEN YAHMED    CONDOLEANCES : M. TOUNEKTI Hassine    La chute de la fusée chinoise sur un pays est peu probable    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 05 Mai 2021 à 11H00    Coronavirus | Plus de 432 mille personnes vaccinées en 53 jours    Tunisie-acquisition des vaccins anti-covid19: Ayachi Zammel appelle ces catégories à intervenir    Match CA vs EST : Lien streaming pour regarder le derby de la capitale tunisienne du 05 mai    Ooredoo soutient l'éducation dans les zones rurales    Diplomatie : L'ambassadeur de Chine en Tunisie reçu par Jerandi    Club Africain – Espérance de Tunis : Les formations probables des deux équipes    Club Africain – Espérance de Tunis : Bilan des confrontations entre les deux équipes    Pandémie : l'UEFA autorise 26 joueurs par sélection pour l'Euro 2020    Cour Constitutionnelle : On tourne en rond    Billet | Nouveau deal Tunisie-FMI    TUNINDEX AU QUOTIDIEN ZOOM DU MARDI 4 MAI 2021 Le TUNINDEX, en rallye à la lisière des 7 250 points    «Zone cinéma documentaire en espagnol» : Des films espagnols et latino-américains au bout du clic    «Zhar/Blossom», Court-métrage collectif : La voix des prochaines générations    Météo : Temps pluvieux et légère baisse des températures    LC Afrique: CR Belouizdad – Espérance Sportive de Tunis fixé au 14 mai    Samir Saied démissionne de son poste de PDG de Tunisie Telecom    Hichem Ben Yahia : L'étage de la fusée Long March 5 est passé sur la Tunisie par deux fois    Tunisie-Ligue 1 : les matches de ce mercredi et programme TV    La Cour suprême américaine: la guerre des nombres    La Compagnie Shell plie bagages et quitte la Tunisie    Sfax [EN DIRECT] : Les artistes de Sfax protestent d'une manière artistique civilisée pour la huitième soirée consécutive    Sfax [EN DIRECT] : Les artistes de Sfax protestent d'une manière artistique civilisée pour la septième soirée consécutive    Jean Fontaine, le migrant inversé, nous quitte    Tunisie- Ministère des Affaires Culturelles: "Les Marionnettes de Ramadan"en ligne    La Russie interdit d'entrée le président du Parlement européen    Le chef de l'Etat effectue une visite « non annoncée » au gouvernorat de Kasserine    Il y a une volonté diabolique d'inviter l'islam à la Cène politique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mes odyssées en Méditerranée: Trapani-Tunis : les premières Loges maçonniques italiennes en Tunisie
Publié dans La Presse de Tunisie le 18 - 10 - 2020

La création des premières Loges maçonniques en Tunisie remonte à l'époque pré-coloniale, même si leur développement était assez modeste avant l'instauration du Protectorat français en 1881. A partir de 1885, en Tunisie, on pouvait compter deux loges italiennes et une loge anglaise. La loge, «La Nouvelle Carthage», était par contre sous obédience du Grand-Orient de France, formée évidemment par des francs-maçons français.
Grâce à la proximité géographique de la Tunisie avec la Sicile et surtout aux relations historiques qui ont toujours lié les deux rives de la Méditerranée, la franc-maçonnerie a toujours assuré un port sûr aux patriotes siciliens persécutés par les Bourbons, à la fois pour la tolérance du gouvernement local du bey, mais aussi pour la position stratégique des deux pays, qui ont permis le commerce et l'échange d'informations utiles à la politique et aux choix interventionnistes, résurgents, pour l'unification de l'Italie.
De nombreux francs-maçons, notamment les «Carbonari» (membres appartenant à la «Carboneria», société secrète italienne du XIXe siècle, qui luttait pour l'unité nationale et travaillait au triomphe des idées révolutionnaires), ont trouvé refuge dans les terres méditerranéennes voisines, et certains se sont activement intégrés dans le tissu social du pays hôte avec des activités commerciales, artisanales et agricoles.
Il serait donc naturel de considérer, d'un point de vue maçonnique, la Tunisie comme une continuation du territoire de Trapani.
L'échange d'informations entre les réfugiés patriotes présents en Tunisie et la Sicile, le Piémont et Malte, a été facilité par la présence des Trapanais (habitants originaires de la ville de Trapani) dans les Loges de Tunis ; ceux-ci ont contribué à resserrer encore plus les rapports entre les Loges de Trapani et celles de Tunis.
Parmi les francs-maçons siciliens, les archives font référence à un jeune pharmacien, Vincenzo Campisi, arrivé en Tunisie en 1904, installé à Bizerte et travaillant dans une pharmacie de la ville. En 1907, il fonda «La Voce del lavoratore», journal socialiste indépendant, et collabora avec le journal «Il Risveglio», connu pour ses attaques contre les autorités consulaires italiennes.
Donc, avec la grande immigration depuis la Sicile occidentale, et notamment depuis Trapani, vers la Tunisie, au début du XIXe siècle, les mouvements migratoires ont également été rejoints par les exilés politiques qui ont aussi déménagé de l'Algérie et de l'Egypte voisins, où la présence italienne était très nombreuse, sans toutefois dépasser celle de Tunisie. L'union de ces Italiens de Tunisie, d'Algérie et d'Egypte, a été connotée par la conscience collective de leur italianité et de leur «méditerranéité».
Il est clair que l'information des pays méditerranéens a été utile à la fois aux laïcs italiens pour la préparation de la «Révolution», et ensuite au débat opérationnel dans les Loges maçonniques.
Des documents disparates permettent d'affirmer ce qu'on ne dit presque jamais, c'est que juste au moment où ces Loges maçonniques proliféraient avec des idéaux de liberté, de justice, etc., la liberté des francs-maçons de Trapani diminuait de plus en plus, car forcés de subir les interventions des Bourbons, avec le renforcement de la garnison militaire, de peur d'un possible débarquement des révolutionnaires et des troupes étrangères dans la capitale.
En Italie, le débat politique pro-républicain, mazzinien (nom originaire de Giuseppe Mazzini, révolutionnaire et patriote italien, fervent républicain et combattant pour la réalisation de l'unité italienne, considéré avec Giuseppe Garibaldi comme l'un des «pères de la patrie»), voltairien, ainsi que les principes de liberté, ont contribué à la montée de plusieurs Loges italiennes dans la Tunisie voisine.
Parmi les ordres les plus importants qui ont prêté obédience au Grand Ordre de la Maçonnerie italienne entre 1861, année de l'union politique d'Italie, et 1971, nous pouvons citer :
Cartagine e Utica, Segretezza, Attilio Regolo, Concordia e Progresso, Oberdan, Mazzini e Garibaldi, (ces deux dernières furent fondées un peu plus tard en 1929). La maçonnerie italienne en Tunisie représente à mes yeux l'une des formes les plus intelligentes, les plus subtiles et en même temps les plus cachées de ces liens historiques anticipant le Protectorat français en Tunisie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.