Tunisie – Japon : Conférence "JICA Chair" et signature d'un mémorandum de coopération à l'ENA de Tunis    Conférence d'Oran : La contribution des 3 pays africains au Conseil de sécurité de l'ONU a été capitale (Jerandi)    Tahya Tounes annonce son congrès extraordinaire en mars 2022    Sondages d'opinion: Entre crédibilité et risques de manipulation politique    Interrogations légitimes    A la Maison de la Culture d'Hammam-Sousse : la 23e Commémoration de la mort de l'homme d'éducation et de culture, Cheikh Mohamed El Bahri: Hommage à un bâtisseur    Bilel Sahnoun, Directeur Général de la Bourse de Tunis: "La Tunisie n'a toujours pas saisi l'opportunité des financements verts"    Pourquoi: Vente illégale d'eau    Logements sociaux de la Sprols (El Manar, El Menzah 8, El Romana et la Marsa): Le torchon brûle avec les locataires    Monde: Un accord « historique » entre la France et les Emirats Arabes Unis    NEWS: Zerdoum passe au CA    Marathon International COMAR Tunis-Carthage: Courons pour l'environnement    Foot-Europe: le programme du jour    Office National de la Famille et de la Population — Lancement des premières Journées nationales de la santé sexuelle et reproductive: Le sida, l'autre pandémie    Tunisie – Coronavirus: Le passeport vaccinal peut être présenté sur papier ou sur téléchargé sur le téléphone    On nous écrit: «J'ai fermé mes maisons » de Marianne Catzaras Sur ses collines, Athènes attend    «On a Blade of Grass» de Fares Thabet à Selma Feriani Gallery du 13 décembre 2021 au 5 février 2022: Un environnement rêvé    Exposition de photos: Splendeurs et couleurs de la Médina de Tunis    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    Le changement de la date de la fête de la Révolution est « une grande réalisation »    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    Premier ministre italien : « la Tunisie doit tracer une voie politique claire »    Tunisie : Les intentions d'investissement accusent une baisse de 20%    Tunisie : Leila Jaffel crée une équipe pour le suivi des activités des directions régionales de la justice    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Coupe arabe FIFA 2021 | Tunisie-Syrie (0-2): La grande désillusion des aigles de Carthage    Tunisie-Météo: Temps nuageux sur l'ensemble du pays    Le pass vaccinal sera obligatoire dans les établissements universitaires    Tunisie-Covid : Quatre morts en une journée    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Omicron, diplomatie, déficit budgétaire… Les 5 infos de la journée    Football : Où regarder Dortmund – Bayern et Roma – Inter ce samedi ?    Importantes précisions du ministère de l'enseignement supérieur concernant le pass vaccinal    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Coupe Arabe : Qatar s'offre Oman dans une fin de match à suspense    Coupe Arabe : le Bahreïn et l'Irak se neutralisent    L'ancien patron de l'athlétisme mondial, le Sénégalais Lamine Diack n'est plus    Macron dans le Golfe : De très gros chèques et une sacrée revanche sur Biden    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    Quand l'Administration tunisienne entrave l'économie : Aslan Ben Rejeb tire la sonnette d'alarme    Tunisie : Baisse du déficit budgétaire à fin septembre    Tunisie : Ouverture de la 22ème édition des Journées Théâtrales de Carthage ce samedi    New York : Le siège de l'ONU fermé après qu'un homme armé ait été aperçu à l'extérieur    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tourisme | Des produits touristiques attrayants à découvrir
Publié dans La Presse de Tunisie le 30 - 06 - 2021

Le tourisme passe depuis quelque temps par une situation difficile qui requiert une révision profonde du secteur en mettant en œuvre des programmes attrayants susceptibles d'intéresser les touristes de tous les pays du monde.
Depuis l'avènement du covid, le secteur du tourisme a été ébranlé et plusieurs unités hôtelières ont arrêté leurs activités ou fermé totalement leurs portes. Les autres structures touristiques, comme les centres de thalassothérapie, les espaces de loisirs et les ateliers d'artisanat ont été lourdement impactés. La haute saison touristique, qui a déjà démarré, ne sera pas extraordinaire. Cette saison sera une occasion pour observer une pause de réflexion pour définir les actions à concrétiser afin de relancer un secteur en berne. La Tunisie dispose des atouts pour devenir un site touristique mondial de grande envergure. D'ailleurs, avant le covid, des résultats probants ont été réalisés et les indicateurs du secteur ont connu un saut qualitatif et quantitatif.
Le ministère du Tourisme a mis au point un programme pour la diversification des produits touristiques afin d'attirer le maximum de touristes, toutes nationalités confondues. Le travail est axé également sur certains pays à fortes potentialités, comme ceux de l'Asie. Parmi les produits proposés aux touristes, on peut citer ceux qui ont trait au tourisme sportif (golf, cross), le tourisme culi- naire, celui de l'environnement, des monuments historiques ainsi que le tourisme alternatif, de campagne et de congrès. Chaque produit touristique correspond à une catégorie de touristes. Cette stratégie permet au secteur touristique d'être en activité toute l'année sans se limiter à la haute saison.
Un circuit touristique attrayant
Les circuits touristiques doivent être revus en intégrant, outre les anciennes Médinas, le tourisme saharien qui n'a pas bénéficié, durant des années, d'une attention particulière. Le temps est venu pour donner au vaste espace saharien la place qu'il mérite. Plusieurs touristes sont passionnés par la découverte et l'aventure et le Sahara constitue le cadre idéal pour organiser les soirées à la belle étoile ainsi que des dîners et des galas. A condition, cependant, de renforcer la sécurité sur tout le territoire national pour éviter les actes de terrorisme et de sabotage. Parmi les autres produits intéressants et qui commencent à faire leur apparition, on peut citer les maisons d'hôtes qui attirent de nombreux touristes. Bâties depuis de longues années, ces maisons se distinguent par leur aspect architectural et leur organisation. Les touristes, en nombre limité, pourraient passer leur séjour et bénéficier des services personnalisés de haute qualité. Quant au tourisme de campagne ou l'agri-tourisme, qui est encore à l'état embryonnaire, il a de fortes chances de se développer au cours des années à venir. Dans ce cas, les touristes peuvent passer leur séjour dans des maisons de campagne ou des auberges pour admirer la vie des agriculteurs et participer avec eux aux travaux agricoles, comme la cueillette des fruits, la récolte… Toute une infrastructure doit être mise en place pour réussir cette filière qui fait un tabac dans les pays européens. Cette action exige également une implication des agriculteurs qui doivent mettre leur propriété au service du tourisme en bénéficiant d'une subvention en contrepartie des efforts déployés dans ce sens. Ils doivent bénéficier également d'une session de formation pour les initier à l'accueil des touristes et à l'animation.
Une action de longue haleine
La nouvelle vision du tourisme moderne n'a rien à voir avec l'ancienne formule qui se base essentiellement sur le tourisme balnéaire qui a montré ses limites, mais qui demeure quand même demandé par certains touristes. A ne pas négliger non plus le tourisme du troisième âge et le tourisme de jeunesse. Le premier nécessite un programme spécifique à destination des personnes en âge avancé qui ont besoin de calme et d'activités sobres. Il est destiné surtout aux personnes à la retraite qui veulent passer un séjour pour profiter du soleil, mais aussi des découvertes historiques et monumentales. Quant au tourisme de jeunesse, il s'adresse à des jeunes qui sont encore des élèves et des étudiants à la recherche de l'aventure et des défis.
oute une infrastructure appropriée doit être mise en place pour prendre en charge ces deux catégories de touristes. Le tourisme de congrès peut également animer les unités hôtelières durant toute l'an- née à condition de disposer d'un espace de congrès bien équipé en moyens audiovisuels et sonores de qualité. Plusieurs groupes dans les domaines de la médecine, de l'alimentation, de l'habillement choisissent des pays, comme la Tunisie pour organiser leur séminaire ou leur congrès payés au prix fort.
Les perspectives de développement du tourisme tunisien sont prometteuses à condition de revoir l'infrastructure de base et de l'améliorer sans négliger la formation et le recyclage des ressources humaines qui demeurent le fer de lance de la réussite des différents programmes. Il faut continuer à mettre en œuvre les différents programmes en impliquant les professionnels pour donner leurs points de vue et proposer des actions spécifiques. Le tourisme ne doit pas se limiter à la haute saison, et ce, pour faire face aux chocs et contre-coups qui pourraient fragiliser le secteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.