Conférence d'Oran : La contribution des 3 pays africains au Conseil de sécurité de l'ONU a été capitale (Jerandi)    Tahya Tounes annonce son congrès extraordinaire en mars 2022    Sondages d'opinion: Entre crédibilité et risques de manipulation politique    Interrogations légitimes    Pourquoi: Vente illégale d'eau    Logements sociaux de la Sprols (El Manar, El Menzah 8, El Romana et la Marsa): Le torchon brûle avec les locataires    Instabilité politique — Marouane Abassi : «Nous avons eu une dizaine de ministres des Finances en 10 ans !»    Monde: Un accord « historique » entre la France et les Emirats Arabes Unis    Foot-Europe: le programme du jour    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    Le changement de la date de la fête de la Révolution est « une grande réalisation »    Premier ministre italien : « la Tunisie doit tracer une voie politique claire »    Tunisie : Les intentions d'investissement accusent une baisse de 20%    Tunisie : Leila Jaffel crée une équipe pour le suivi des activités des directions régionales de la justice    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Coupe arabe FIFA 2021 | Tunisie-Syrie (0-2): La grande désillusion des aigles de Carthage    Tunisie-Météo: Temps nuageux sur l'ensemble du pays    Le pass vaccinal sera obligatoire dans les établissements universitaires    Tunisie-Covid : Quatre morts en une journée    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Omicron, diplomatie, déficit budgétaire… Les 5 infos de la journée    Football : Où regarder Dortmund – Bayern et Roma – Inter ce samedi ?    Importantes précisions du ministère de l'enseignement supérieur concernant le pass vaccinal    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Coupe Arabe : Qatar s'offre Oman dans une fin de match à suspense    Coupe Arabe : le Bahreïn et l'Irak se neutralisent    L'ancien patron de l'athlétisme mondial, le Sénégalais Lamine Diack n'est plus    Abir Moussi : Le gouverneur de Gafsa était parmi les agresseurs du 31 mars 2019    7 classes fermées à Médenine à cause du coronavirus    Macron dans le Golfe : De très gros chèques et une sacrée revanche sur Biden    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    NEWS: Mounir Rached affine son effectif    Marché de fin d'année 2021 aux villages artisanaux d'Ezzahra et Hammam-lif    COMAR — inauguration du village Marathon à Tunis: Tout est fin prêt    Témoignage : Le patient industriel tunisien en mort cérébrale !    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 29 novembre au 5 décembre: La Palestine à travers ses cinéastes    Dialogues éphémères: Variations grecques sur la prière pour la pluie    Taboubi s'excuse auprès de Bouden    Tunisie : Baisse du déficit budgétaire à fin septembre    Tunisie : Ouverture de la 22ème édition des Journées Théâtrales de Carthage ce samedi    New York : Le siège de l'ONU fermé après qu'un homme armé ait été aperçu à l'extérieur    Tunisie : Vers la restauration, la numérisation et de la revalorisation de la cinémathèque de Gammarth    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Première mondiale de la pièce de théâtre "l-Medea" de Sulayman Al-Bassam aux JTC 2021    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Gafsa : dur, dur d'être un jeune...
Publié dans La Presse de Tunisie le 16 - 07 - 2021

Aussi paradoxal que cela parait, la ville de Gafsa est à priori riche mais fait partie des plus pauvres du pays. Le chiffre du centre des études économiques est alarmant : 40 % est le taux du chômage. Ce fléau touche une grande frange des jeunes surtout parmi les diplômés de l'enseignement supérieur. Dans un gouvernorat générateur de richesse, l'interrogation qui dérange : comment se fait-il que les jeunes chôment ?
Pour certains qui se sont hasardés à surfer sur la vague, ils ont fini par proposer de jouer la carte du phosphate par laquelle la voie du salut passe. Mais empressons-nous de le dire, cette richesse est devenue la malédiction au vu de limites relevées d'un trust dont l'habit du sauveur ne lui va plus à cause d'une conjoncture mondiale dont il n'est nullement épargné. Un constat devenu familier pour ces délaissés de l'après 14 janvier...
Quittons ce labyrinthe pour diagnostiquer une situation devenue inquiétante : les jeunes de Gafsa peuvent-ils se targuer d'évoluer dans un milieu favorable à leur épanouissement avec tous ce que cela requiert comme outils ?
La réponse risque de choquer dans une ville ou les cafés poussent comme des champignons et qui sont devenus l'échappatoire pour la classe juvénile qui en souffre énormément.
Tenez par exemple, les jeunes cinéphiles sont orphelins de leur unique salle de cinéma qui fut démolie au début des années 2000, pour laisser la place à une grande surface, et la maison de culture locale ne daigne pas répondre aux goûts des férus du 7e art pour leur programmer un plat délicieux. Le bâti a envahi les espaces ; jadis le cocon des talents en herbe. Mais qu'en est-il des étudiants qui se soucient de l'après passage estudiantin ?
Des témoignages recueillis sont un cri d'alarme qui renseigne sur l'état de malaise qui ronge une frange des jeunes qui se préparent à frapper à la porte d'une étape sensible dans leur vie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.