Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Ons Jabeur et l'australienne Ellen Perezen en quarts de finale du tournoi de Birmingham    La Tunisie célèbre la Journée de l'enfant africain    Le Parlement renouvelle huit des seize membres du Conseil de l'INPT    Mazarine Energy toujours bloquée à cause d'un seul ex-employé    Liste des compagnies intéressées par la rachat des actifs de l'ENI en Tunisie    QNB Tunisie: Nouvelle vision, nouveaux challenges    Onze élèves passent le bac en prison    Ahmed Néjib Chebbi : Kaïs Saïed ne s'est pas trompé, il est d'une autre planète !    REMERCIEMENTS ET FARK : Souad MANOUBI    Programme TV du mercredi 16 juin    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 16 Juin 2021 à 11H00    Football : Programme TV de ce mercredi 16 juin 2021    Violences et abus policiers contre des jeunes à Sidi Hassine : La société civile monte au créneau    La STB et l'AICTO signent un mémorandum d'entente et de coopération    Tunisie- Salaheddine Jourchi: Aucun dialogue n'est possible avant de dévoiler l'identité de celui qui tenté d'assassiner le président de la République [Audio]    Tunisie- Démarrage des épreuves du Baccalauréat à Sfax [vidéo]    L'EST poursuit sa préparation à Tabarka pour le match d'Al Ahly : Loin des yeux, près du cœur !    Tamweeli Meetup Tour | TPE-PME dans les régions : L'alternative entrepreneuriale sous le covid-19    L'Assemblée approuve l'accord de prêt entre la SONEDE et le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe    Le Vieux port de Bizerte victime de la pollution de l'eau    Kaïs Saïed reçu par Luigi Di Maio à son arivée en Italie    Tunisie: Rached Ghannouchi s'entretient avec les présidents des blocs parlementaires    Hichem Mechichi : J'étais un élève plutôt studieux !    «Solocoreografico» et «Children Smiles» au Studio el Houma : La danse sous toutes ses formes    Exposition | Yasmine Ben Khelil au B7L9 : «Chrysanthème forever... Je ne sais plus comment»    On nous écrit | Hommage à l'artiste et galeriste feu Mohamed Ali Essaadi : «Les souvenirs du passé sont les rides de l'âme»    Epuisement démocratique    BTS Bank: Nejla Ben Abdallah Présidente du Conseil d'administration et Khalifa Sboui Directeur général    JSK : report des assemblées générales et électives à une date ultérieure    Des élèves de l'école canadienne de Tunis organisent un événement de soutien à la cause palestinienne    Ayachi Zammel appelle à mobiliser l'armée pour faire respecter le protocole sanitaire à Kairouan    Tunisie: Daily brief du 16 juin 2021    Euro: les matches de ce mercredi    Coup d'envoi des épreuves du Bac    Lourdes peines contre ses dirigeants, la confrérie des frères musulmans décapitée en Egypte    Exposition « Le Piazze [In]visibili », quand la magie des photos rencontre la poésie des mots    Monde: Daily brief du 15 juin 2021    "Les Chrétiens de Sicca Veneria" : l'Argentin Silvio Morano explore l'archéologie des fouilles militaires sous protectorat    L'EST met le cap sur Tabarka : Concentration maximale    Patrimoine : Attention, le site de Carthage se meurt !    Festival Carthage 2021: Avant-goût des spectacles exceptionnels qui attendent le public!    La 35ème édition du festival international de musique symphonique d'El Jem du 10 juillet au 14 août 2021    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Savoir anticiper sur le vieillissement de la population
Prise en charge des personnes âgées
Publié dans La Presse de Tunisie le 25 - 05 - 2017

Place à l'élargissement de la capacité d'accueil des centres d'hébergement des personnes âgées démunies et sans soutien familial et à l'instauration d'un Code de protection des droits des personnes âgées
L'optimisation de la qualité des prestations sanitaires, de protection et de prise en charge destinées aux personnes âgées devient plus qu'indispensable tant en raison de la courbe ascendante du taux de la population des séniors, de l'importante demande d'accès à ces services ainsi qu'à l'hébergement au sein des institutions concernées qu'à cause des multiples faiblesses recensées, cette année, et dont les plus culminantes s'avèrent être, sans doute, celles repérées lors de la visite de la ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfance au Centre de prise en charge des personnes âgées à Sfax.
En effet, la population âgée représente 11,7% de la population. L'on estime que ce taux poursuivra sa courbe croissante pour atteindre les 19,8% à l'horizon 2034. De même pour l'espérance de vie dont la moyenne atteindra, à l'horizon 2029, les 80 ans. Le vieillissement de la population constitue ainsi un cheminement démographique et social à prendre au sérieux, ce qui implique la prise de mesures spécifiques adaptées aux changements et à même de garantir une vieillesse dans la dignité.
Aussi, la direction générale de prise en charge des personnes âgées, relevant du ministère de la Femme, de la Famille et de l'Enfance, se penche-t-elle sur une série de chantiers d'ordre institutionnel, juridique et autre, documentaire voire analytique, réalisables à moyen terme.
Bientôt, une maison de retraite à Sidi Bouzid
S'agissant de l'état des centres d'hébergement appelés communément «Maisons de retraite», les manches se retroussent pour élargir la capacité d'accueil de ces établissements afin de répondre au mieux à la demande. Certes, l'hébergement des séniors démunis et sans soutien familial au sein des maisons de retraite vient en deuxième lieu après le placement familial. Cela dit, cette solution demeure la plus opérationnelle. Actuellement, l'on compte 12 centres d'hébergement relevant du public abritant plus de 600 personnes âgées et 9 centres relevant du secteur privé. «Nous aspirons à hisser la capacité d'accueil à 800 lits. Pour y parvenir, plusieurs chantiers d'extension sont en cours de réalisation dont la démolition du vieux Centre de Menzel Bourguiba et la construction d'un nouveau local que l'on veut conforme aux normes internationales», indique Mme Imen Bechikh, directrice générale de prise en charge des personnes âgées. Une enveloppe de l'ordre de 4,9MD a été allouée à cet effet. Actuellement, le taux d'avancement des travaux est de 30%. Le chantier prendra fin en 2018.
Dans la région de Sidi Bouzid, un autre projet verra le jour au cours de l'année à venir. Un monsieur a, en effet, fait don au ministère d'une maison pour la convertir en une maison de retraite. A Béja, l'on s'applique à l'extension du centre d'hébergement des personnes âgées afin que le local administratif puisse être plus pratique et que de nouvelles unités de vie puissent augmenter la capacité d'accueil du centre. Quant au Centre de Kasserine, des travaux d'aménagement sont prévus d'un coût de 300 mille dinars.
Ressources humaines : de nouveaux recrutements
Toujours dans le souci d'améliorer la qualité des prestations dans ces maisons de substitution, le ministère poursuit ses visites de contrôle afin de vérifier la gestion et le bon fonctionnement de ces institutions. «Le dossier de Sfax qui a ébranlé l'opinion publique et les cadres du ministère est actuellement traité en justice», a-t-elle indiqué. Le perfectionnement du fonctionnement desdits centres passe aussi — et surtout — par le renforcement quantitatif et qualitatif des ressources humaines. Il faut dire que le manque d'effectif et le non-remplacement des départs à la retraite sont considérés comme étant les gangrènes de ce système. Pour y remédier, des recrutements sur concours seront prochainement effectués, ce qui étofferait les équipes des 12 centres d'hébergement publics. «Nous aspirons, aussi, à ce que chaque centre puisse compter un psychologue parmi son équipe», renchérit la responsable.
Placement familial : résultats timides
Le ministère continue de développer la stratégie du placement familial des personnes âgées dépourvues de famille. Ce programme, en dépit de sa portée à la fois psychologique et sociale, reste, jusqu'à nos jours, en deçà des objectifs requis. «Nous avons fixé un objectif, celui de placer 110 personnes âgées dans des familles d'accueil. Pour l'instant, nous n'avons réussi qu'à intégrer 78 séniors dans des familles d'accueil. L'Etat encourage le recours à cette solution en accordant au bénéficiaire du placement familial une bourse de 150 dinars, dans l'attente qu'elle soit augmentée conformément aux besoins du bénéficiaire», ajoute Mme Bechikh.
Parallèlement, le travail et l'activisme de quelque 34 équipes mobiles, gérées par 43 associations régionales et locales, seront vus à la loupe. «Ces associations bénéficient chacune d'une équipe, d'un moyen de transport et d'une subvention d'environ 16 mille dinars par an. Nous envisageons de vérifier l'activisme de ces associations et de retirer, éventuellement, les avantages précités en cas d'absence de rendement», indique Mme Bechikh.
Vers une réforme juridique
Sur le plan législatif, le ministère s'engage à la réforme du texte juridique lequel date du 31 octobre 1994. Plus de deux décennies se sont écoulées, impactant significativement la société ce qui rend à l'évidence l'impératif de réformer la loi. Aussi, un nouvel acquis législatif verra bientôt le jour. Il s'agit du Code de protection des droits des personnes âgées qui permettra de faire respecter leurs droits, et ce, au niveau des prestations publiques. «Ce projet est réalisé par un comité national créé à cet effet et qui regroupe des représentants des parties concernées, à savoir le ministère de la Femme, de la Famille et de l'Enfance, le ministère de l'Intérieur, le ministère de la Santé, le ministère de l'Equipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire, le ministère du Transport, le ministère des Technologies et de la Communication ainsi que la société civile», souligne la directrice. Parallèlement, la révision du cahier des charges relatif à la création et au fonctionnement des centres d'hébergement des personnes âgées poursuit son cours.
Et pour mieux cerner la situation des personnes âgées dans la région arabe, une étude est menée en collaboration avec la Ligue des pays arabes et portant sur la promotion des droits des personnes âgées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.