Libye : URGENT : Haftar : L'Heure « H » pour l'assaut final sur Tripoli a sonné!    Tunisie – Mehdi Ben Gharbia annonce l'imminence du début du projet du nouveau pont de Bizerte    Mohamed Habib Jemli sollicite du Président de la République un délai supplémentaire d'un mois    Tunisie – CTN : Changement des dates des navettes Le Carthage et Le Tanit    La première Forêt Advans voit le jour à Oued Sbahiya Zaghouan    Pluies isolées sur le nord, demain    En vidéo: L'ami des animaux Ahmed Manai raconte son histoire    TUNIVISIONS reçoit une délégation de plus de 20 journalistes (hommes et femmes) libyens    La Tunisie de retour dans le Top 15 des pays attractifs en Afrique    Ligue 1 : Les arbitres de la 12ème journée    Coupe du monde des Clubs : Programme des quarts de finale    Le Club Africain se lance dans le sport électronique    La Méditerranée sur le point de se transformer en champ de guerre    Jalloul Ayed éventuellement dans le prochain gouvernement    Inauguration à Tunis du siège de l'Université de Tunis d'apprentissage tout au long de la vie par Mohamed Trabelsi et Dr Andreas Reinicke    La BCT lance un Comité Fintech et une Sandbox    Tunisair classée pire compagnie aérienne au monde en 2019    FIFA : Le CA Bizertin risque une grosse sanction    Tunisie : Une lettre de menace trouvée aux alentours d'un centre commercial au lac    Programme des vacances scolaires d'hiver à la cité des sciences de Tunis du 17 au 29 décembre 2019    Le footballeur Lilian Thuram à Tunis pour parler racisme au Lycée Pierre Mendès France    Une jeune femme est portée disparue    Nasfi : un nouveau front parlementaire avec 62 députés verra le jour    45 millions d'euros de la BERD pour rénover le TGM    Les détails des 13 projets de lois adoptés par le gouvernement sortant    Nouvel accord de coopération commerciale et technologique entre Tunisie Telecom et Cisco    Programme TV du jeudi 12 décembre    Ligue des champions : les qualifiés pour les huitièmes de finale    L'éducation de la santé sexuelle sera intégrée dans les programmes scolaires début 2020    Eliminatoires Mondial 2022 : tirage au sort le 21 janvier au Caire    Tunisie : Une secousse tellurique à Tajerouine    Concert de lancement de l'album « Fréquences Basses » de Slim Abida le 20 Décembre à l'IFT    Tunisie: Accidents de travail, augmentation de la rente octroyée aux victimes    La Tunisie encourage un système d'échange de droits d'émissions de gaz à effet de serre    La plus jeune première ministre au monde a 34 ans! Liste des jeunes dirigeants du monde en 2019    Tunisiens et Algériens projettent la création d'une Zone de détente et de loisirs au niveau des régions frontalières communes en plus d'autres projets    Le Parlement rejette la proposition d'appliquer une redevance de 30 euros aux touristes étrangers    L'émouvant message d'Amina Sta à son père...    Radio Nazaha : La première Web-Radio dédiée à la lutte contre la corruption est lancée (vidéo)    Le Syndicat des médecins du secteur privé mettent fin au contrat les liant à la CNAM    Crainte d'un bilan plus lourd en Nouvelle-Zélande après l'éruption d'un volcan    JTC 2019 : Nebil Daghsen & la LIPA tous les jours à l'Avenue de Tunis et le 12 Décembre au Mondial avec “Sangate Ebola”    Ce mardi 10 Décembre «Journée internationale des Droits de l'Homme», en Tunisie et ailleurs ! Et puis après…    Tunisie : Des foyers et restaurants universitaires en cours de construction dans 11 gouvernorats    Success Story TN : Saïda Meherzi : Entrepreneuse en écotourisme de Kesra    Robert Redford honoré au Festival international du film de Marrakech qui lui décerne l'Etoile d'Or    En vidéo : MG partenaire de la 5ème édition du Festival international des musiciens et artistes handicapés    Success Sotry TN: Nour Bellalouna de Nabeul, artisane et entrepreneuse (Vidéo)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bourbier scénique
«Contrebande» de Tayeb Mleiki au 4e art
Publié dans La Presse de Tunisie le 25 - 10 - 2018

Entre gestuels physiques, tournures verbales en dialectes purement tunisiens, autant de tentatives qui visaient principalement à exprimer des messages implicites censés parvenir aux récepteurs. Peine perdue…
La contrebande, thématique de cette œuvre théâtrale déjà énoncée dans le titre, sans grande surprise. Un phénomène au cœur de l'actualité certes, mais sans doute couramment consommé artistiquement. Le spectateur présent espérait une approche meilleure mais a fini rapidement par s'empêtrer dans ce bourbier scénique.
Atmosphère suffocante, scène dotée d'un décor imposant fait de métal et de rouille, la scénographie consistait à introduire les spectateurs dans les méandres d'une usine désaffectée mais peuplée par des fonctionnaires hiérarchiquement différents : tensions, combines, pots-de-vin, prise de pouvoir… Du relationnel qui se fait et qui se défait sous les yeux d'un public qui tentait de se situer difficilement au bon milieu d'un brouhaha… en vain !
Entre gestuels physiques, tournures verbales en dialectes purement tunisiens, autant de tentatives qui visaient principalement à exprimer des messages implicites censés parvenir aux récepteurs. Peine perdue…
L'intrigue se déroule autour de «Si Cherif», chef suprême de cette bande de malfrats qui squattent une usine totalement abandonnée dans les années 90. Son bras droit n'est autre que sa femme, seul personnage féminin de la pièce interprété par Chaïma Ferchichi. Tous les deux tentent de gérer, tant bien que mal, ce commerce illégal de la contrebande avec la complicité de leurs ouvriers, tous aussi crapuleux les uns que les autres. Au début, la pièce tentait de situer le public dans le cadre spatial et de mettre en exergue les rapports en dents de scie qu'entretiennent les protagonistes, mais les conflits ne tarderont pas à faire surface, ponctués par des chorégraphies et une musique tantôt «tragique», tantôt commerciale, qui se laissent finalement écouter comme bruits de fond sans pour autant déceler un lien, entre l'évolution de l'intrigue et tout ce que le spectateur voit défiler sous ses yeux.
«Si Cherif» est le personnage stéréotypé par excellence du chef, tantôt tyrannique, tantôt aux prises avec sa partenaire et ses fonctionnaires, qui réussit tout de même à s'imposer. Un personnage doté de faiblesses humaines mais qui ne les montre pas, soucieux du bon déroulement de son commerce. L'actrice, au jeu basique, arrivait finalement peu à convaincre. Le spectacle, d'une heure 20 environ, déambulait finalement sur une thématique, pourtant riche, d'actualité, exploitable pourtant, mais l'enchaînement des événements tournait au ralenti tout comme le trafic de ces contrebandiers interprétés par Achref Rabhi, Riadh Missaoui, Walid Khadraoui, Karim Rouafi, Jamai Al Aâmri, Chaïma Ferchichi et sami Amri dirigés par Tayeb Mleiki. Une troupe de jeunes acteurs issus du Centre des arts dramatiques et scéniques de Kasserine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.