Création bientôt d'une agence de gestion des biens confisqués    723 feux déclarés en mai et aucune perte en vie humaine    Kamel Lazaar en hommage à Cheikh Salah Kamel : Un bâtisseur… samaritain    Exclusif : Les tunisiens voulant être rapatriés devraient prendre en charge les frais de leur période de quarantaine dans un hôtel ?    25 Mai, Journée Internationale de l'Afrique: Achref Chargui et Samia Orosemane ce soir au WAN Music Show    Coronavirus : Nouvelle guérison à Gafsa    Nouvel horaire de travail pour la période allant du mardi 26 Mai au 5 Juin    Tunisie: A partir de demain, les restaurants et cafés autorisés à servir des plats à emporter    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 25 mai à 11H00    INTOX : Décès de Roger Lemerre    Météo : beau temps !    Club Africain : Fabrice Ondama refuse les négociations    Les 12 grands foyers épidémiologiques enregistrant le plus de morts et de cas positifs du Coronavirus    Les vœux de l'Aïd en fléchettes de Kais Saïed : De fermes mises en garde, à bon entendeur…    Samir Marzouki - Mort d'Albert Memmi, le Tunisien tourmenté    Tunisie : The Orangers Beach Resort et The Orangers Garden Villas certifiés « Site Compliance with WHO guidelines »    Arabie Saoudite: 2399 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures    Le Chef de l'Etat dans une adresse aux Tunisiens à l'occasion de l'Aïd El Fitr: « Il n'y a qu'un seul et même président à l'intérieur et à l'étranger »    Covid-19: 193 nouveaux cas et 8 décès en Algérie    9 nouveaux cas de guérison au centre Covid-19 de Monastir    10670 infractions économiques au cours du mois de Ramadan    Le Président du CNOT et les Sportifs les plus en vogue du sport national vous transmettent leurs vœux à l'occasion de Aïd El Fitr    Albert Memmi est décédé : la Tunisie perd en lui l'un de ses illustres écrivains    Insolite – [ Images] : L'attachée de presse de la Maison-Blanche dévoile les coordonnées bancaires de Trump    Chronique : Les avantages indéniables du Télétravail    Par Samir Hamza – L'enseignement à distance : un apport majeur pour l'après Covid-19    Covid-19: Un nouveau décès enregistré, et un bilan total de l'ordre de 1048 personnes contaminées    Un mur d'acier contre les Palestiniens    Afrique : la Tunisie, 4e pays le plus performant en matière d'intégration productive    Ce qu'il faut retenir du discours prononcé par Kais Saïed à l'occasion de l'Aid Al Fitr    Tunisie – VIDEO : Imed Ben Halima appelle à assigner Rached Ghanouchi à la résidence surveillée    Football – Espagne | Reprise de la Liga le 8 juin    Lina Ben Mhenni rejoint Samir Kassir dans le panthéon de la liberté d'expression et de la presse !    Boîte d'archives│La révolution 2.0 vs « 3ammar 404 » : la blogosphère m'a « tuer »* !    Faouzi Benzarti n'est plus sélectionneur de la Libye depuis avril dernier    Le PDL lève son sit-in    Le déficit budgétaire atteint 1,4 milliards de dinars    Sfax : Un mort et 6 disparus dans le naufrage d'un bateau d'émigration irrégulière    Tunisie: Repêchage d'un corps et 12 secourus après le naufrage d'un bateau de migrants au large de Sfax    Oxfam ferme 18 bureaux dans le monde, supprime 1450 postes mais garde la Tunisie    Le syndicat des radios préoccupé par l'attaque de la coalition d'Al Karama        En vidéo : Rassemblement des partisans du PDL devant le parlement    Festival de Sousse 2020: La 62ème édition aura lieu en Août 2020 avec 15 sepctacles    L'Alecso publie une version en ligne du "Dictionnaire Terminologique Covid-19"    Nouba, le culte du bonheur !    Le grand poète francophone Salah Stétié n'est plus    Tribune | Art, culture et loisirs, le malentendu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tijani Haddad: Une stratégie et un conseil supérieur pour la relance du Tourisme
Publié dans Leaders le 06 - 04 - 2020

Il est communément établi et admis, en Tunisie et dans le monde entier que le secteur du Tourisme sortira de cette crise pandémique le plus meurtri de tous les secteurs de l'économie nationale et mondiale.
En Tunisie, il n'est plus à démontrer que le Tourisme est extrêmement vital pour notre économie tant il procure à notre pays – selon l'organisation mondiale du Tourisme- 12 à 13 % de notre Produit Intérieur Brut. Notre Chef du Gouvernement en est bien édifié pour avoir été Ministre du Tourisme.
La première nécessité urgente consiste donc à résoudre les problèmes conjoncturels engendrés par la crise, en premier lieu le devenir des centaines de milliers d'employés et d'ouvriers du Tourisme et de l'artisanat et le nécessaire soutien aux entreprises du secteur de la part de tous les intervenants extérieurs, gouvernement et établissements bancaires compris. Ceux-là devront comprendre, et je pense qu'ils en sont conscients, que ce soutien n'est qu'un soutien à retardement pour eux-mêmes.
Seulement, il faut se rendre à l'évidence que l'heure maintenant est également d'anticiper une réflexion approfondie afin élaborer une stratégie pour la relance du secteur. Cette stratégie ne peut être ni une improvisation, ni une manifestation politique. Elle devra être basée sur des bases scientifiques et économiques et à laquelle participeront tous ceux qui pourront apporter un plus à cette réflexion. Cette réflexion pourrait être précédée par des consultations régionales afin d'être édifié sur les spécificités des différents problèmes des différentes régions.
Une fois cette stratégie définitivement arrêtée et adoptée, il faudra veiller à sa bonne gestion. Pour cela il faudrait faire renaître le conseil supérieur du Tourisme.
Le Tourisme est une industrie transversale qui touche à tout et qui puise sa force de complicité de plusieurs autres secteurs. Son développement est également tributaire de plusieurs autres composantes tels que le transport aérien, l'accessibilité, l'environnement, la culture, l'artisanat, et surtout la sécurité, sans oublier bien entendu, la diversité de son produit purement touristique. Or, nombre de ces composantes ne sont pas du ressort du seul Ministre du tourisme. Elles sont, bien entendu, entre les mains d'autres Ministres qui, nature humaine oblige, sont assez souvent, extrêmement jaloux de leurs prérogatives, d'où un manque flagrant de coordination qui constitue un frein au développement du Tourisme. Pour pallier à cette défaillance il n'ya pas mieux que de retourner à la formule du Conseil supérieur du Tourisme présidé par le Chef du Gouvernement et auquel participent tous les ministres concernés : les Ministres du Tourisme, de l'intérieur, des finances, de l'environnement, de la culture, des transports ainsi que le gouverneur de la Banque centrale et les représentants des différentes structures de la profession.
Le Conseil joue les rôles de coordinateur et de régulateur. Sa mission est d'arrêter les stratégies générales et d'en décider les différentes mesures. Plusieurs questions ne peuvent être résolues que dans le cadre d'un tel organisme : la relance, l'endettement du secteur, l'accessibilité au pays , les formalités d'obtention des visas, le transport aérien, l'open Sky, le transport maritime, la connectivité et la digitalisation , l'aménagement des sites archéologiques et plus particulièrement l'aménagement des aires de repos avec des café, des boutiques de vente de l'artisanat, et surtout des toilettes bien entretenues. La question de l'environnement naturel et humain, la sécurité touristique ne peuvent être débattue qu'au sein d'un tel Conseil.
Le Conseil Supérieur du Tourisme, sous la présidence du Chef du Gouvernement avec le ministre du Tourisme en tant de Secrétaire général, pourrait constituer une force de proposition avec le pouvoir de décision et d'exécution.
Il est donc nécessaire et urgent de faire renaître le Conseil supérieur du Tourisme sans quoi chaque Département continue à œuvrer égoïstement selon ce qu'il considère, à tort d'ailleurs, son propre intérêt.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.