Institut Pasteur de Tunis et Commune de la Marsa : Conférence de presse et Cérémonie de remise de prix    Postes au sein de l'Etat | Saied affirme son refus de la nomination de quiconque faisant l'objet d'une demande en justice (Vidéo)    Foot : Bertrand Marchand séduit par l'Espérance de Tunis    Qui sont les pauvres en Tunisie ?    41 nouveaux cas à Sidi Bouzid    Tunisie : Don de l'UNICEF de 25 500 tests PCR au ministère de la Santé    La Turquie et la Grèce prêtes à des discussions exploratoires    Alassane Ouattara, le dernier round    Pour Bhiri, il faut garder Ghannouchi à la tête d'Ennahdha    Zoubeir Baya en colère !    Tunisie: Tabarka et Ain Draham célèbrent la Journée mondiale du tourisme, le 27 septembre    Pas de distribution communautaire des portefeuilles régaliens    Du cinéma belge plein la vue!    Des nouveautés variées    L'ange blanc rejoint le ciel    Honte à nous ! Le phosphate importé est arrivé aujourd'hui    CS Sfaxien – US Monastir : Voici les formations probables    Libye: Des pourparlers politiques prévus début octobre à Genève    Covid-19 : 1219 nouveaux cas de contamination et 10 décès supplémentaires en 48h    Baromètre de la santé des PMEs MIQYES 2019 : Les entreprises tunisiennes face à la pandémie COVID-19 !    Tunisie : Une plainte contre le maire de Bannene après avoir publié une liste nominative des personnes atteintes de la covid-19    La Tunisie a enregistré 1219 nouveaux cas de Coronavirus et 10 morts à la date du 21 et 22 Septembre    France: Alexandre Benalla positif au Covid-19    CONDOLEANCES : Pr Mohamed KAMMOUN    L'ANSI met en garde contre une vulnérabilité critique dans le service Microsoft Netlogon    Opinion | Afrique-Covid-19 : Reconquête de la souveraineté économique et monétaire    BILLET : Fléau silencieux    En vidéo : Shinohara Shunei présente la JICA en Tunisie    DECES ET FARK : Maître Ahmed MEDDEB    Coupe de Tunisie : liens streaming des demi-finales CSS vs USM & CSC vs EST    Présentation de l'ouvrage "Médias et recompositions politiques dans la Tunisie post-Ben Ali" à l'IRMC    Sabah Bouzouita revient après 11 ans d'absence de la scène théâtrale avec "Mémoire"    Volley-ball | Play-off (10e journée) – play-out – (8e journée) : Le verdict    2 nouveaux décès à Sousse    Météo : Pluies attendues sur le Nord et le Centre    Coupe de Tunisie (1/2 finales) : le programme et programme TV    Sihem Ayadi visite les infrastructures sportive à Bizerte    « 1000Kelmawkelma » 100% online dévoile son palmarès : Sept prix et de belles découvertes d'écrivains en herbe    Cyclisme | Grands prix de la BH Bank et la municipalité de Ksar Said : La palme à Habouria, Kammoun et Tliba    News : Ben Halima rejoint le CA    Tunisie: Coupures d'eau ce mercredi sur ces zones de Tunis    Commentaire | La poudrière libanaise : quand il n'y en a plus, il y en a encore !    Prix Littéraires "COMAR D'OR": "Merminus infinitif "remporte le Comar d'or (Lauréats de l'édition 2020)    Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés    Deuxième édition de "Les Cordes Méditerranéennes" du 24 au 31 octobre 2020    Des tunisiens et des turcs forment les officiers de police ivoiriens    Pandémie de la Covid-19 : Les saints seraient-ils fâchés ?    Kamel Chaabouni: Et si la Tunisie adhérait à l'union des Etats-Unis d'Amérique !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Meddah: Qui était Hassouna Klibi, père de Chédli Klibi?
Publié dans Leaders le 04 - 08 - 2020

Par Mohamed Meddah - Dans le sillage de la récente cérémonie du quarantième jour du décès de mon cher et regretté oncle, Si Chédli Klibi, je me propose de donner une idée sur l'environnement, notamment familial, dans lequel il a vécu et qui a, bien évidemment, été pour beaucoup dans le célèbre personnage qu'il est devenu!
À tout Seigneur, tout Honneur ! Commençons par le Chef de famille, son père, Si Hassouna Klibi, plus communément et affectueusement connu comme "Baba Hassouna "!
En effet, il était tellement bon, généreux, aimable et serviable que tout le monde le considérait comme un père!
Il était né vers 1885 (Je n'ai malheureusement pas le reste de la date de sa naissance) et il est décédé le 2 Décembre 1952. Il a été enterré au cimetière du Jellaz le 3 Décembre 1952. Cette date d'inhumation, en l'occurrence, est très importante, au point de vue national, car le jour du Fark (5 Décembre 1952) de Baba Hassouna a coïncidé avec l'assassinat du leader syndicaliste Farhat Hached (Allah Yarhamou)!
Baba Hassouna avait entamé ses études auprès du meddeb Belloum (Tout le monde l'appelait simplement par son nom de famille et non par son prénom). Il était si réputé dans le voisinage par son érudition qu'il était considéré plus qu'un meddeb et même plus qu'un instituteur! Il était si brillant qu'il était, en pratique, une sorte de " précepteur " et toutes les grandes familles de l'époque accouraient pour lui confier leurs enfants!
Donc, Baba Hassouna a été formé à la «Bonne Ecole Belloum "!D'ailleurs, Baba Hassouna a été le meilleur élève de Si Belloum, au point que ce dernier l'a pratiquement adopté comme son propre fils! C'est au cours de cette période que Baba Hassouna a fait la connaissance et s'est lié de grande amitié avec Si Hédi Mebazaa (certainement un parent de Si Fouad Mebazaa).
Après cela, on n'a pas réussi à savoir si Baba Hassouna a intégré probablement à l'Ecole de la Zitouna.
Toujours est- il qu'il est devenu fonctionnaire au Caïdat (l'équivalent du Gouvernorat de nos jours) et qu'il a dû, en cette qualité, être muté d'une ville à l'autre. Il a ainsi travaillé à Sfax, à Djerba, au Sers et à Siliana.
Durant l'été 1969, je me rappelle que j'avais, à l'issue de ma réussite à la Licence - Ès - Lettres Anglaises ,effectué un Stage à la Coopérative de Siliana (Le Ministre Ahmed Ben Salah, à l'époque, avait décidé que chaque nouveau licencié devait, au préalable, présenter un rapport de stage dans une Coopérative avant que son diplôme officiel ne lui soit remis ) et là, au Gouvernorat de Siliana, j'ai rencontré un très vieux huissier qui m'a révélé avoir connu Baba Hassouna quand il était fonctionnaire au Caïdat de Siliana et il ne tarissait pas d'éloges sur lui!
Quelques années plus tard, en 1975, mon frère Habib, devenu Professeur de Français, a entamé sa carrière d'enseignant au Lycée de Siliana! La coïncidence était frappante que deux des petits - fils de Baba Hassouna soient aussi passés par Siliana!
Comme je le disais plus haut, Baba Hassouna était très bon, généreux, aimable et serviable ! Il est vrai que ses obligations professionnelles au Caïdat le maintenaient assez souvent loin de la famille mais il s'était fait un point d'honneur que toute sa progéniture, filles ou garçons, ne manquât absolument de rien ! À cette fin, il leur envoyait très fréquemment des colis de toutes sortes!
Et quand il était à Tunis, il se rattrapait en les entourant, toutes et tous, de sa sincère tendresse. Il avait un grand faible pour les petits enfants et j'en ai fait moi - même l'heureuse expérience! Quelques années avant sa retraite, Baba Hassouna a été muté à Tunis, en tant que Chef de Service auprès de " Cheikh Médinet Tournés " (l'équivalent du Gouverneur - Maire de Tunis aujourd'hui!).
Mais Baba Hassouna avait deux traits marquants qui n'ont pas manqué de laisser leurs traces indélébiles sur toute sa descendance, y compris sur Si Chédli Klibi!
Il avait l'esprit très ouvert et était très en avance sur son temps ! Etait- ce parce qu'au niveau de son travail dans les différents Caïdats, il avait forcément eu à faire avec des personnes de tous bords ou est - ce parce qu'il aurait tant aimé avoir l'occasion de faire lui - même des études plus poussées (ou peut - être est - cette une combinaison de ces deux raisons)?
Toujours est- il qu'il accordait une importance capitale à la poursuite des études, aussi bien de ses propres enfants que de ceux des autres membres de la famille Klibi!
Il y accordait tellement d'importance que, paraît-il, il ne cessait de répéter à chaque occasion: "Je suis tout à fait disposé à vendre jusqu'à ma dernière jebba pour que vous puissiez poursuivre vos études"!
Et effectivement, il a tenu parole ! Après que Si Chédli ait réussi à son Baccalauréat à Sadiki, il ne lui a pas demandé d'arrêter à ce niveau et d'aller travailler ! Il l'a envoyé à Paris, malgré les sacrifices que cela pouvait lui coûter, pour y poursuivre ses études supérieures!
Et c'est Baba Hassouna qui jouera I'intermédiaire entre Si Mahmoud Messaadi et Si Chédli pour que ce dernier renonce in - extremis aux études en médecine et s'inscrive en Lettres Arabes et en Philosophie!
Vous noterez que Si Chédli Klibi a hérité ce trait puisqu'il a tenu lui - même à ce que ses deux filles et son fils réussissent brillamment dans leurs études !
Par ailleurs, Baba Hassouna était une personne très pieuse, sans être dévote ! C'était un Soufi par excellence ! Quand il était à Tunis, il ne ratait aucune occasion de rendre visite au mausolée de Sidi Bel Hassen El Chédli ! C'était d'ailleurs le propre de tous les membres de la famille Klibi ! Et Baba Hassouna avait tenu que son fils porte le prénom de Chédli comme le Saint Homme et comme son propre père!
D'ailleurs, Baba Hassouna est décédé durant la soirée du Mouled Nabawi Chérif! Il avait été à La Manouba (chez un très proche parent de la famille Klibi) avec ses frères Kilani, Abderrazak et Brahim pour à la fois assister à la circoncision de son petit - fils Mohamed Larbi (fils de son fils Hamadi) et réciter ensemble des prières à l'occasion du Mouled (Sirdat El Mouled).
À la fin de cette cérémonie religieuse, il avait regagné avec ses frères Tunis, à la Rue Ben Abi Dhiaf ! Aussitôt arrivé, il a rejoint son lit! Et cinq minutes plus tard, il était déjà passé dans l'autre monde, Allah Yarhamou Wi Naamou!
Si Chédli a aussi hérité ce trait puisqu'il a été également un pur Soufi. Cela me rappelle, à juste titre, l'excellent article qu'a écrit récemment Si Abdelaziz Kacem sur Si Chédli intitulé " Le dernier des suffètes " dans lequel il fait bien ressortir cette caractéristique de Si Chédli!
D'autre part, je n'ai aucun doute que Baba Hassouna ait été un grand amateur des Belles - Lettres et des Arts et que cela ait été certainement transmis à Si Chédli. Ce point que je viens d'évoquer était propre à tous les membres de la famille Klibi!
Il en était de même pour la politique car les Klibi étaient tous des nationalistes convaincus! Il ne faut pas oublier que Si Mohieddine Klibi a été l'un des pionniers de la politique nationaliste en Tunisie!
Il n'est pas, non plus, question d'oublier l'humour à la fois «fin et taquin», si particulier à tous les membres de la famille Klibi, qui leur est devenu quasi légendaire!
En conclusion, j'espère vous avoir donné un aperçu instructif sur Baba Hassouna père de Si Chédli Klibi, père qui n'avait ménagé aucun effort pour que son fils réussisse dans ses études et pour qu'il soit mis sur la bonne voie! Il ne sera cependant pas témoin de ses responsabilités en tant que Directeur de la Radio, Ministre et Secrétaire Général de la Ligue des Etats Arabes! Il n'aura vécu avec lui que deux ans (1950 à 1952) alors que Si Chédli exerçait sa fonction d'enseignant en Lettres Arabes mais il est parti tout en étant sans doute convaincu qu'il avait largement accompli sa noble mission de père de famille!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.