Ahmed Souab : Mehdi Ben Gharbia est le bouc émissaire parfait !    Le Président Kais Saied [VIDEO]: « Nous lancerons un dialogue national impartial pour soulever ces questions »    Ephéméride – 20 octobre 2011 : Les rebelles islamistes assassinent Mouammar Khadafi    UEFA Europa Conference League : L'AS Roma de Mourinho humiliée 6-1    Europa League : Aymen Abdennour, consultant chez Bein Sports    Monde- Daily brief du 21 octobre 2021: La Turquie menace d'expulser 10 ambassadeurs occidentaux    Analyse financière : La dernière notation Moody's fait exploser le coût des titres de dette tunisienne à l'international    Une résolution du Parlement européen "pas trop mauvaise" pour Kaïs Saïed    Vient de paraître - Un nouveau recueil poétique de Abdelaziz Kacem : «Quatrains en déshérence»    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    Qui est Hassan Bedhief conseiller du président de la République chargé des Affaires économiques ?    "Rouhaniyet" Nefta sous le signe "Hanin" du 4 au 7 novembre 2021    Ligue 1(CS Sfaxien) : le Mauritanien Ismail Diakité officiellement qualifié    Abir Moussi: Je suis celle qui a révélé aux tunisiens ce qui ce passait à l'ARP    Le Yachting Festival de Gammarth, du 21 au 24 octobre, au Port Marina de Gammarth    Le Parc d'activités économiques de Zarzis s'ouvre à l'investissement des TRE    La bibliothèque présidentielle: une institution américaine    Quel avenir pour la culture du colza en Tunisie ?    Moody's baisse la notation des dépôts bancaires à long terme de quatre banques tunisiennes    Les ministères de l'Equipement et des Domaines de l'Etat veulent mieux coopérer    Tunisie Covid-19 : Vaccination complète pour 66% de la population âgée de 75 ans et plus    Ami Assurances : Pas d'obligation d'OPA pour la BNA    Crise de l'huile subventionnée à Sfax, le directeur régional du commerce se prononce    Des avocats manifestent pour demander la libération de Seïf Eddine Makhlouf    Reportage photo Sfax, la capitale du Sud, une poubelle à ciel ouvert    UEFA Champions League : Equipe type de la J3    Ministère des Affaires Sociales: Versement des aides scolaires et universitaires très prochainement    Les relations tuniso-libyennes: Cafouillage diplomatique    Kébili: Manifestation des agents de la société l'Environnement, de Plantation et de Jardinage    TRANSTU: Le métro léger n°4 roulera sur une seule voie du 22 au 28 octobre 2021    8ème Sfax Marathon International 2021, dimanche 7 Novembre    Entretien téléphonique Najla Bouden-Abdelhamid Dbeibah    Sommet virtuel de la FIFA le 20 décembre    ATB : Un PNB de 206,4 Millions de dinars à fin septembre    Europa League (Poules / 3è J) : les matches de ce jeudi    Samar Samoud : Nous ne devons pas crier victoire face à la situation pandémique !    Djaili Amadou Amal lauréate de la sixième édition du prix Goncourt en tournée en Tunisie    Monde- Daily brief du 20 octobre 2021: Poutine décrète une semaine chômée payée pour freiner l'épidémie de Covid-19    Sénateur Bernie Sanders: Palestinians lives matter    La scène artistique tunisienne perdre le scénographe et artiste pluridisciplinaire Kais Rostom    Donald Blome proposé ambassadeur auprès de la République Islamique du Pakistan    Zammour Trekking de retour pour une 4e édition du 4 au 8 novembre 2021 à Médenine    Barcelone vs Dynamo Kiev : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    Kairouan: Le ministre du Tourisme appelle à renforcer davantage le tourisme religieux et spirituel    La légende de Carthage en superstar à la Fashion Fair de Stockholm    Mahdia Des tensions suite au naufrage d'un bateau transportant des clandestins    Moncef Marzouki confond Khaled Mechaal et Ismaïl Haniyeh!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Trump met la pression, Biden promet un "jour nouveau"
Publié dans Le Temps le 06 - 01 - 2021

Le président élu Joe Biden et le président sortant Donald Trump ont tenu des meetings en Géorgie pour inciter les électeurs de l'Etat à voter massivement lors du second tour de sénatoriales, hier, qui détermineront le contrôle du Sénat américain lorsque le démocrate succédera au républicain.
Le scrutin oppose respectivement les sénateurs républicains sortants Kelly Loeffler et David Perdue aux démocrates Raphael Warnock et Jon Ossoff, dans un Etat où Joe Biden a créé la surprise en novembre en devançant Donald Trump lors de l'élection présidentielle.
Joe Biden souhaite que les démocrates remportent les deux sièges au Sénat afin de contrôler les deux chambres du Congrès lorsqu'il sera investi à la Maison blanche le 20 janvier, tandis que Donald Trump veut que les républicains restent majoritaires à la chambre haute pour entraver le programme de son rival.
L'actuel locataire républicain de la Maison blanche, qui n'a toujours pas reconnu la victoire de Joe Biden lors du scrutin du 3 novembre, a profité de sa visite en Géorgie pour laisser entendre qu'il allait tenter de s'accrocher au pouvoir.
"Ils ne vont pas prendre la Maison blanche. Nous allons nous battre comme des diables", a-t-il dit devant une foule en liesse à Dalton, ville du nord-ouest de l'Etat votant majoritairement à droite. Des partisans ont scandé "Battons-nous pour Trump !".
Joe Biden a critiqué la gestion par l'administration sortante de l'épidémie de coronavirus et promis un nouveau départ pour les Etats-Unis avec les démocrates au contrôle.
"C'est une nouvelle année, et demain peut-être un nouveau jour pour Atlanta, pour la Géorgie et pour l'Amérique", a-t-il dit lors d'un événement organisé dans la capitale de Géorgie.
Le président élu a déploré les retards de l'administration Trump dans le déploiement des vaccins contre le coronavirus, reprochant au président sortant de passer "davantage de temps à gémir et à se plaindre qu'à faire quelque chose pour résoudre le problème".
Une victoire des deux candidats démocrates, a ajouté Joe Biden, permettrait de garantir qu'une aide directe de 2.000 dollars sera envoyée aux Américains, alors que la crise sanitaire a causé plus de 350.000 décès et mis des millions de personnes au chômage.
Donald Trump a fait pression lundi soir sur son vice-président Mike Pence en lui demandant d'agir en sa faveur lorsqu'il sera chargé mercredi de superviser la certification par le Congrès des résultats de l'élection présidentielle. Joe Biden a remporté 306 voix au Collège électoral contre 232 pour le président sortant.
"J'espère que Mike Pence va répondre présent pour nous", a dit Donald Trump lors du meeting à Dalton, décrivant son vice-président comme un homme "génial". "Si ce n'est pas le cas, je ne vais plus l'aimer autant", a ajouté le président républicain.
Virage historique
Traditionnellement un bastion républicain, la Géorgie a surpris en soutenant lors de l'élection présidentielle un candidat démocrate pour la première fois en près de trois décennies. Cela a renforcé les espoirs de Raphael Warnock et Jon Ossoff, même si le défi reste majeur.
Les déplacements de Joe Biden et de Donald Trump illustrent l'importance du scrutin de mardi, pour lequel plus de 3 millions d'électeurs ont voté par anticipation.
En cas de "coup double" des démocrates, le Sénat sera divisé en deux avec 50 sièges pour chaque camp mais la vice-présidente élue Kamala Harris aura le dernier mot pour trancher en cas d'égalité, donnant de facto la majorité aux démocrates, qui contrôlent déjà la Chambre des représentants.
Donald Trump continue de dénoncer sans preuve une fraude électorale pour expliquer sa défaite lors de l'élection présidentielle du 3 novembre - des accusations rejetées par des représentants électoraux, des tribunaux et le département américain de la Justice.
Au cours d'un entretien téléphonique, le président sortant a fait pression samedi sur le secrétaire d'Etat de Géorgie, le républicain Brad Raffensperger, pour que celui-ci "trouve" suffisamment de voix pour inverser sa défaite face à Joe Biden, a rapporté le Washington Post, qui s'est procuré un enregistrement de la conversation.
Donald Trump a aussi laissé entendre durant cet échange que la décision de Brad Raffensperger de ne pas modifier les résultats en sa faveur pourrait affecter la participation des républicains aux sénatoriales de Géorgie.
Joe Biden n'a pas directement fait référence à cet entretien téléphonique lorsqu'il s'est exprimé lundi. Des démocrates et des experts juridiques estiment qu'il est fort probable que Donald Trump a enfreint la loi en agissant de la sorte.
Kelly Loeffler a déclaré lundi soir qu'elle s'opposerait mercredi à la certification par le Congrès américain de la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle, imitant plus d'une dizaine d'autres sénateurs et plus d'une centaine d'élus républicains. Cette fronde ne devrait pas empêcher la certification des résultats.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.