Slim Riahi est concerné par le référendum et les élections législatives    Noureddine Ben Ayed: Kais Saied m'a demandé d'écarter Abdelmajid Ezzar de la présidence de l'UTAP    Ukraine : La boulette signée Bush, il condamne sa guerre en Irak…    Football : Sur quelles chaînes suivre les matches de jeudi ?    Parution de l'ouvrage "Les dérives contraires en Tunisie" de Hatem M'rad    La BCT relève son taux directeur pour maitriser l'inflation : Coup dur pour les ménages et les entreprises !    L'investissement étranger n'a pas retrouvé son niveau d'avant la pandémie    USBG : Dans la peau d'un trouble-fête...    EST :Continuer à faire le plein    Ligue 1 | Play-out – 3e journée : L'OB retrouve son rang de leader    Tunisie – météo : Temps clair à peu nuageux    High Tech & Innovation    Le journaliste Mahmoud Ben Jemâa n'est plus    Ce soir, à la Salle Tahar-Cheriaa à la Cité de la Culture Chedli-Kélibi : Courez (re)voir «Le pas suspendu de la cigogne» d'Angelopoulos !    Tolérance et ouverture...Ce qu'a dit l'ambassadeur de France à propos de la Tunisie    Zied Mallouli : à Sfax, nous avons des sangliers en plus des ordures    Démarrage à Djerba du pèlerinage juif après deux années d'interruption : Un message de paix et de tolérance    Comité de défense de Slim Riahi: Conférence de presse [Vidéo en direct]    EXCLUSIF: Najla Bouden participe au Forum de Davos    Artes propose la distribution d'un dividende de 0,8 dinar par action    Ghazi Maherzi: Le représentant du géant ukrainien de produits métallurgiques    NBA – Finale Conférence Ouest : Golden State maîtrise Dallas pour le 1er match    Près de 135 mille candidats passeront les épreuves du baccalauréat    Des Israéliens à la Ghriba    Ezzahrouni: Arrestation d'un individu condamné à 15 ans de prison pour trafic de drogue    FTF : Un nouveau renfort pour l'EN avant le mondial (photos)    Prévenir la pénurie alimentaire    Bassem Trifi : il faut qu'il y ait un vrai dialogue pour en parler    Le président de l'Instance générale des prisons et de la rééducation démis de ses fonctions    Match amical: USA-Maroc le 1er juin à Cincinnati    Isie, USAID, commission de Venise …Les 5 infos de la journée    Libye : Bach Agha annonce Syrte comme siège de son gouvernement    Le PDL saisit la Commission de Venise pour dénoncer des ''irrégularités'' dans le processus électoral    match Eintracht Francfort vs Glasgow Rangers: Regarder la finale de l'Europa League 2022    Motus après le missile de l'USAID, Tunis attend qu'on coupe le robinet du FMI    Imed Hammami: Un remaniement ministériel est nécessaire    Le Festival de l'Amandier débute ce vendredi à Sfax    Tahar Bekri: Aboulkacem Chebbi et la revue Forge    Ben Slama : le projet de calendrier du référendum a été élaboré par des parties étrangères à l'Isie !    La hausse du taux directeur ne nous aidera pas    Master International Film Festival : Un nouveau festival cinématographique tunisien en juin à Hammamet    Du Cap-Vert, au Cap Bon, Elisabeth Moreno part à la conquête des électeurs français de Tunisie    La nuit des musées tunisiens: Ouverture exceptionnelle de 15 musées la nuit le 18 mai    L'artiste Mondher Jebabli n'est plus    Le consulat tunisien à Tripoli appelle les Tunisiens à la vigilance    Taïeb Dridi: Toujours à Odessa pour exporter des céréales et des féculents    Des amis d'enfance juifs ouvrent un restaurant de couscous tunisien à Paris    Lancement du PREMIER MEDIA FEMINISTE de la MEDITERRANEE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Trafic de drogue à grande échelle
Publié dans Le Temps le 25 - 04 - 2012

Cette affaire concentre six personnes en état d'arrestation, treize en liberté provisoire et cinq en liberté en fuite.
Ils sont poursuivis pour :
- Consommation, détention et trafic de drogue
- Pour consommation, Détention et trafic de drogue
- Organisation d'une association de dealers à échelle internationale
- Réservation et utilisation de lieux pour l'exploitation des produits stupéfiants
- Importation et exportation de produits stupéfiants dans le but de les commercialiser
Des informations parvenues à la Brigade des stupéfiants précisaient l'existence d'une association de malfaiteurs dont les membres participaient d'une manière collective à la consommation, au trafic illicite de la drogue à grande échelle.
Le Ministère public a demandé l'ouverture d'une enquête.
Celle-ci a permis l'arrestation d'un certain Adel C. C'est le présumé Boss de cette association. Une descente à son domicile a permis aux enquêteurs de mettre la main sur une énorme quantité : l'équivalent de Cinq kilogrammes du produit qu'on prénomme ZATLA et des sommes importantes d'argent. Son interrogatoire a permis l'arrestation de tous les membres de ce réseau.
L'instruction a permis de connaître les procédés utilisés par les dealers qui leur permettaient de donner libre cours à leurs activités illicites dans l'impunité la plus totale. C'est grâce à la vigilance des auxiliaires de la justice qu'ils ont été mis hors d'état de nuire.
Adel a commencé à consommer le produit depuis l'année 2008. Voyant que l'exploitation de ce produit à but commercial pourrait rapporter gros, il a décidé de tout faire pour l'octroi de grosses quantités. C'est par l'intermédiaire d'un certain KH qu'il pu trouver un dealer résident à Sousse . Ce dernier lui a fourni 5 kg de Zatla contre la somme de 7500 Dinars. Une fois en possession du produit, il s'est dirigé vers la capitale auprès d'un certain Tarak plus connu sous le pseudonyme de Libyen. Il lui a vendu la marchandise pour l'équivalent de 12.000 Dinars soit un gain de 5000 Dinars.
Huit mois plus tard il a renouvelé la commande mais en passant de 5 à 10 Kg de ce produit. Il a payé 15000 Dinars. Il l'a revendu de la même manière au Libyen avec un bénéfice de 8500 dinars. La fois d'après c'était également 10 Kg opérés de la même façon et lui rapportant le même gain. Cette dernière opération s'est déroulée deux mois avant son arrestation.
Tous les inculpés dans cette affaire ont été impliqués à des degrés différends. Certains ont été incarcérés, d'autres ont été laissés en liberté provisoire et d'autres n'ont pas encore été arrêtés.
Parmi les inculpés une dame mariée, gérante d'un fond de commerce dans la cité périphérique de la capitale Cité Ettadhamen ». K.R. Lors de son interrogatoire elle a nié son appartenance au monde des dealers. Elle a nié toute implication dans cette affaire. Elle a déclaré avoir été surprise de voir les policiers débarquer chez elle pour l'arrêter et fouiller son domicile. Au cours de son interrogatoire, elle a été confrontée aux déclarations de l'inculpé principal Adel. Ce dernier a déclaré à la police qu'il a, à maintes reprises, négocié avec elle des opérations de ventes illicites.
Au cours de l'instruction, elle a été confrontée à ses déclarations données au cours de l'enquête préliminaire où elle a reconnu les faits qui lui étaient reprochés. Elle a fait savoir qu'à la suite de l'incarcération de son mari et sa condamnation à une longue peine de prison pour les mêmes motifs, elle a pris sa relève et s'est même déplacée à maintes reprises en Algérie où elle a contacté un des dealers sur place qui l'a ravitaillée à maintes reprises. Ces opérations lui ont rapporté la somme de 37.400.000 dinars. Cela lui a permis de s'approprier un fond de commerce à la cité sus indiquée et par la même avoir donné à la famille de son mari emprisonné la somme de 20.000 Dinars. Elle a changé de domicile et s'est déplacée à la cité Etadhamen où elle a poursuivi son commerce avec Adel. Plusieurs transactions ont été effectuées par l'inculpée qui ne faisait que se déplacer en Algérie pour se ravitailler et mettre par la suite la marchandise en circulation sur le marché local.
Le rapport de fin d'enquête relate en détails les rôles joués par chaque membre de ce réseau.
L'affaire a été traitée par la 3ème chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis. Ont comparu les inculpés en état d'arrestation. Ceux qui étaient en liberté n'étaient pas présents à l'audience. Les convocations à l'audience ne leurs étaient pas parvenues.
Un des avocats de l'inculpé Adel a demandé au juge la possibilité de mettre devant le tribunal la marchandise saisie à savoir l'équivalent de 5kg. L'avocat a déclaré que cette énorme quantité n'a pas été visualisée par le juge d'instruction. De ce fait et vu la gravité du cas il serait préférable pour tous les intervenants de voir de près cette marchandise saisie.
Cela n'est pas courant dans les procédures en vigueur toutefois le juge a décidé d'étudier cette demande à la fin de l'audience pour désigner la date de la prochaine audience.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.