Gouvernement : Elyes Fakhfakh entame son bras de fer avec Ennahdha    Tunisie – Dette extérieure : Le système serait-t-il déjà dans un état avancé d'insolvabilité ?    ENNAKL automobile renouvelle sa confiance à Ooredoo    TUNISAIR : Le plan de sauvetage d'Anouar Maarouf    Le Courant populaire met en garde contre l'effondrement des institutions de l'Etat    Mechichi : grace au S17 on a su protégé des millions de citoyens    Les «softs skils» à l'université pour améliorer l'employabilité des diplômés    Club Africain : Mohamed Ali Boughdiri, l'unique candidat à la présidence    Tunisie: Lobna Jribi: Le gouvernement était déja au courant de la situation difficile du pays lorsqu'il avait pris le pouvoir    Tunisie: Slim Azzabi: Le rétablissement de l'économie sera plus long que prévu    La Tunisie ambitionne de conclure un nouveau programme de financement avec le FMI    Tunisie : Dates limites de dépôt des déclarations d'impôt    Loi sur l'économie sociale et solidaire : Quelles garanties pour le bon fonctionnement ?    Transition énergétique : Projets pilotes au profit de 7 communes pour obtenir le label « ACTE »    Tunisie- Bac 2020 : Examens des matières principales ‘Arabe','Maths' et ‘Gestion' du lundi 13 juillet    Djerba au patrimoine mondial : La commission technique lance une large opération participative    Ridha Tlili: A quoi servent les politiques culturelles?    Les eaux usées asphyxient toujours Tazarka et Haouaria, sans que cela n'interpelle les autorités    Tunisie : Arrêt des travaux au Stade Olympique de Sousse    Tounes Clean-Up organise une grande journée de nettoyage le 26 juillet, dans toute la Tunisie    La fille de Nelson Mandela, Zindzi, meurt à 59 ans    Revues d'effectifs : Le ST et le CSS se neutralisent (1-1)        Mercato : David Silva proche d'un club qatari    Karaté | 13 karatekas en stage au Cap-bon : Cap sur Hammamet    4 fins possibles au Fakhfakh Gate    La démarche de retrait de confiance visant le Président du Parlement Rached Ghannouchi entamée ce lundi pourra-t-elle porter ses fruits ?    Météo : temps chaud    Tunisie : Une nouvelle guérison au centre covid-19 à Monastir    Les centres covid-19 à Kasserine évacués par décision du gouvernorat    Usage illicite des voitures administratives :Les ministères de l'Agriculture et de l'Equipement enregistrent les taux les plus élevés d'infractions liées à l'usage des voitures administratives    Suspicion de conflit d'intérêt : Valis disculpe Fakhfakh dans l'"Appel d'offres international 32/2019″    Tunisie : La manifestation "les soirées de Hammamet" se déroulera du 25 juillet au 22 août avec 350 spectateurs par spectacle    Tunisie: Quatre blocs parlementaires entament les procédures de retrait de confiance à Rached Ghannouchi    Manifestation « Les Soirées de Hammamet » : 350 spectateurs autorisés par spectacle    Appel au respect des droits d'auteur    Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République Concernant l'annonce officielle de la Présidence de la République de la création de la « cité médicale » de Kairouan.    Methnani approché par Al Ismaily    A Idleb, les déplacés syriens craignent le pire    Les musulmans de Bosnie pleurent leurs morts    «Depuis quand les Nègres sont des artistes ! ?»    Hichem Ben Ammar peut-il quitter le vaisseau?    Libye: Haftar pose des conditions pour lever le blocus des ports et champs pétroliers    Foot-Europe: le programme du jour    La Russie bloquera-t-elle à nouveau cette assistance vitale ?    Un avertissement sans frais à Netanyahou    Algérie : Interdiction de circulation automobile entre 29 wilayas    469 nouveaux cas en Algérie en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coordination tous azimuts et mutation qualitative.. Assécher les sources intellectuelles et spirituelles à caractère politico-islamiste du terrorisme
Publié dans Le Temps le 29 - 08 - 2014

L'amélioration de la situation sécuritaire et la consolidation des points marqués contre les terroristes et les groupes armés illégaux continuent de figurer au centre des préoccupations du gouvernement.
D'après le porte parole du gouvernement, Nidhal Ouerfelli, rendant compte d'un exposé fait, à ce sujet, au Conseil des ministres, au cours de sa réunion périodique, mercredi 27 août, par le ministre de la défense nationale, le ministre de l'intérieur et le ministre chargé de la sécurité, les indicateurs sont positifs, après l'aggravation de la menace terroriste, suite à l'attaque terroriste perpétrée, au mois de ramadan, en juillet dernier, contre deux postes militaires installés au mont Châambi, dans la région de Kasserine, et ayant causé la mort de 15 soldats.
L'exposé a fait état d'une mutation qualitative au niveau de la conduite des opérations et de la coordination entre l'armée, les forces de l'ordre, la garde nationale et les services de sécurité.
Les menaces persistent, cependant, notamment en cette période électorale, visant en particulier les hommes politiques, dans l'objectif de faire avorter les prochaines élections législatives et présidentielle (respectivement le 26 octobre et le 23 décembre 2014), comme ceci s'était produit, en pareilles occasions, dans d'autres pays arabes et islamiques, devenus, en ce moment, la cible principale du terrorisme international d'obédience islamiste.
Emissaires d'agressivités
La vigilance est de mise. La cellule de crise, créée à cet effet, après l'attaque terroriste signalée, au mont Châambi, travaille, sans interruption, sous la présidence du chef du gouvernement, afin d'intercepter et de déjouer les projets terroristes, à l'avance, en misant sur le renforcement de la coordination entre l'armée et les forces de sécurité, au niveau opérationnel, favorisé par l'unification du commandement dans les zones déclarées officiellement zones d'opérations militaires, au Sud et au Nord ouest du pays. Le Sud est choisi en raison des frontières communes avec la Libye, en proie à un affaiblissement général de l'Etat face aux groupes armés quasi autonomes, hérités de la révolution libyenne, qui y sévissent et qui sont restés incontrôlés et massivement infiltrés par les organisations politico-terroristes d'inspiration islamiste, à l'instar de l'organisation libyenne « ansar échariâa », et les ramifications locales du réseau Al Qaida. Dans le Nord ouest, comme on le sait, s'activent, depuis plus de trois années, des groupuscules armés rattachés au réseau Al Qaida, tel l'AQMI (Al Qaida au Maghreb islamique), opérant principalement, en Algérie, et ses autres ramifications.
La Tunisie déploie, en même temps, un grand effort pour assécher les sources « intellectuelles et spirituelles » alimentant le terrorisme à caractère politico- islamiste, à travers la propagation des idées fanatiques et extrémistes dans les mosquées et sur l'Internet en vue de susciter les conversions à ces idées et recruter les volontaires gagnés à la cause.
Or, des spécialistes des pays occidentaux, confrontés à ce phénomène, mettent en garde contre ce qu'ils appellent « les nombreux cas de conversions brusques s'opérant avec un faible niveau doctrinal, dans la mesure où ce que recherchent ces jihadistes néophytes, c'est une occasion d'employer une énergie agressive qui bouillonne en eux. La justification théologique viendra toujours après et n'a pas besoin d'être élaborée. »
L'adhésion à la cause terroriste constitue pour eux une sorte d'émissaire et un moyen pour extérioriser leur agressivité.
Cet aspect lié à la dimension psychologique du terrorisme de tout bord est, souvent, négligé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.