Kais Saïed – Elyès Fakhfakh : Des concertations tous azimuts    Orange Tunisie et ses partenaires lancent plusieurs initiatives numériques pour limiter la propagation du Covid-19    Coronavirus : les joueurs du FC Barcelone acceptent de réduire leurs salaires    Coronavirus | Ariana : 7 cas nouveaux contaminés    Raouf Chatty: de quoi sera fait le monde d'après coranavirus    Tunisie – Coronavirus: Les marchés de gros seront rouverts tous les jours de la semaine    Par Vidéoconférence, le Premier Ministre Indien transmet ses voeux au gouvernement tunisien    Coronavirus : Un nouveau cas à Gabes    Ligue 1 : Les statistiques de l'Etoile du Sahel après 16 journées    Coronavirus [Vidéo] : témoignages des citoyens confinés dans le centre des stages de Borj Cédria    Tunisie: Une organisation financière indépendante demande la généralisation du report du payement des prêts bancaires    Elyès Fakhfakh se penche sur l'achèvement de l'année scolaire et universitaire à l'horizon de la fin de la quarantaine sanitaire globale ou de sa prolongation    Les JO de Tokyo 2021 auront lieu du 23 juillet au 8 août    Accès gratuit aux plateformes de l'enseignement à distance    Urgent : Nouveau décès d'une femme à Bizerte    Evolution de la pandémie du Coronavirus en Europe : Bilan par pays au 30 Mars (cas confirmés, nombre de décès, nombre de cas guéris)    Le groupe Metallica offrira chaque lundi un concert à ses fans (vidéo)    Tunisie – Coronavirus: Application “DON via TPE” pour le fonds national 1818    La série HUAWEI P40 marque l'ère de la photographie visionnaire    Coronavirus |Football : Ali Maaloul se ravise et reste en Egypte    Tunisie-Météo: Températures en légère hausse    Tijani Makni, ancien député-maire de Sfax est décédé    Le Groupe de la Banque mondiale et le Fonds monétaire international appellent le G20 à agir pour alléger le poids de la dette des pays pauvres    Tunisie: Chokri Hamouda révèle l'utilisation de la chloroquine pour certains patients et le résultat    Achat de matériels médicaux périmés : Des descentes dans les entrepôts de l'homme d'affaires derrière “le deal de la mort”    AV-Test décerne un Award 2019 à ESET Endpoint Security    Mekki : La durée du confinement pourrait durer jusqu'à la fin de l'année    Samir Gharbi: Lettre ouverte à M. le Président de la République    Coronavirus: Al Ahly d'Egypte autorise Ali Maaloul à rentrer en Tunisie    Coronavirus : l'Italie franchit le cap des 10 000 morts    Libye: Un général de l'armée de Haftar tué lors de combats près de Misrata    L'ancien Président algérien est toujours en vie : la fausse rumeur lancée sur Twitter a enflammé la toile    Coronavirus: un bébé succombe aux Etats-Unis    En vidéo : Quand la Tunisie vole haut, très haut    Une marionnette de 9 mètres, manipulée par 20 personnes !    Quatre guerres à la fois    L'épidémie de Covid-19 rebat beaucoup de cartes    Nous ne serons pas dépassés…    Le défenseur algérien Ben Ayada proche de l'EST    Quand la classe politique fait le lit du Corona !    Du côté du prétoire    Un million de DT de la Fondation BIAT et 200 mille DT de la Fondation Rambourg pour le FRC    Le confinement ne démoralise pas les stars et c'est tant mieux pour les fans !    Comment oublier Uderzo, Goscinny et leurs héros?    Du drame cinématographique à l'humour théâtral    Quand les Chinois sauvent la planète Terre    Le Festival Gabès Cinéma Fen 2020 aura bien lieu du 3 au 11 avril…Online!    Hommage à… Manu Dibango, terrassé par le Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Par Rym Mourali : La lutte contre le financement du terrorisme est aussi une volonté politique
Publié dans Tunisie Numérique le 16 - 08 - 2018

La Tunisie a été blacklistée par l'Union Européenne et mise sur la liste grise du GAFI. Les responsables de la CTAF et du gouvernement Chahed ont eu tendance à minimiser l'impact de notre mise à l'index. Il est facile de s'embourber dans les débats d'experts sur un sujet aussi ténébreux que le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.
Il est préférable de s'en tenir aux résultats de l'évaluation et écarter les arguments non factuels du gouvernement. En effet, la Tunisie a été évaluée par le GAFI, cette évaluation est une image horrifiante et catastrophique de l'état du dispositif de la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.
Pour la premiere fois, la Tunisie n'a pas été évaluée sur la conformité technique de son dispositif à savoir la qualité de sa législation mais, sur l'effectivité réelle de son dispositif et c'est là où le bât blesse.
L'enseignement majeur de la cette évaluation est la faiblesse inquiétante de notre dispositif de lutte contre le financement du terrorisme, les résultats nationaux démontrent un manque de volonté politique, un manque de cohérence dans le dispositif national, une indolence nationale sur cette question et malheureusement un manque de moyens financiers et humains dans les institutions clés.
Je passe outre sur le manque d'ambition nationale et la méconnaissance de ce sujet par nos décideurs qui ne cessent, depuis notre mise à l'index, de renforcer le sentiment que les leaders tunisiens confondent le GAFI et Gafi.
Par faiblesse du dispositif, il faut comprendre inexistant ou encore totalement défaillant, la Tunisie qui se drape dans les 3000 ans d'Histoire et qui se déclare en guerre contre le terrorisme, ne fait absolument rien pour lutter contre le financement du terrorisme.
Alors que les soldats et les policiers tunisiens se font tuer dans les forêts et les montagnes, la Tunisie laisse les terroristes faire usage de son système bancaire et financier pour faire circuler des capitaux et financer leurs actions. Il est difficile dans ces conditions de tenir pour crédible les excuses propagandistes de la CTAF et du gouvernement Chahed selon lesquels, la présence de la Tunisie dans les deux listes s'expliquent par la haine des partis d'extrême droite européens ou encore par la jalousie des pays d'Europe de l'Est face au boom économique tunisien. La Tunisie est une plaque tournante du financement du terrorisme.
Le Schéma qui ressort de l'évaluation du GAFI est celui d'un pays moyennement conforme aux standards législatifs mais qui, sur le terrain, refuse de se donner les moyens de combattre effectivement le financement du terrorisme.
Selon les scores de notre évaluation et les éléments fournis par le GAFI, la Tunisie n'est pas apte à détecter, poursuivre et juger les auteurs d'actes de financement du terrorisme. La Tunisie n'est pas apte à agir efficacement pour contrer le financement du terrorisme et cela même de manière symbolique.
La Tunisie n'est pas non plus capable de respecter les résolutions des Nations Unis sur le financement du terrorisme, à savoir celles relatives aux Talibans, à Al-Qaida et à l'Etat Islamique.
Les instances internationales ne voient point d'un bon œil cette manière qu'a la Kasbah de gérer le dossier du financement du terrorisme par dessus la jambe, l'absence de volonté politique étant avérée, le capital sympathie de la Tunisie en a largement souffert ces dernières semaines … Il y aurait comme un véritable orage dans l'air pour les prochains jours.
Rym Mourali, – Secrétaire générale du mouvement de l'indépendance tunisienne


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.