Le CSS dément le décès de Moncef Khemakhem    Tunisie : Nominations au sein du cabinet du ministre des Finances Ali Kooli    Youssef Chahed: « La Tunisie dispose de tous les moyens pour évincer le Coronavirus »    Tunisie : Moncef Khemakhem se porte bien    France-Coronavirus : Vers la fin de la troisième vague    L'UGTT dément sa participation aux négociations avec le FMI    BNA : PNB en hausse de 15,1% au 1er trimestre    Les Etats-Unis disposés à appuyer la Tunisie dans ses prochaines négociations avec le FMI et la BM    Industrie de l'armement : «Nous ambitionnons d'acquérir de l'expertise dans l'industrie maritime», déclare brahim Bartagi    En chiffres - Avancement de la campagne de vaccination    Ligue 2 : L'ES Hammam-Sousse retrouve l'élite    Monde: Daily brief du 22 avril 2021    Aucune demande de levée de l'immunité au député Rached Khiari n'a été déposée    Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture jeudi dans le vert    Tunisie: Rached Khiari appelle des médias étrangers à la rescousse [vidéo]    Tunisie: Rached Khiari dévoile de quoi il a été accusé    Vaccin Coronavirus: Plus de 265 mille personnes vaccinées en 40 jours    l'Union tunisienne des propriétaires d'établissements privés d'enseignement et de formation déplore la généralisation de la suspension des cours du 17 au 30 avril 2021    L'UTIPEF mobilise 284 millions de dinars pour l'entretien de nombre d'établissements scolaires publics    Earth Day 2021 Doodle: Découvrez le Google Doodle spécial Journée de la Terre    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 22 Avril 2021 à 11H00    Un vieux problème qui touche le sport le plus populaire : Jeûne et football, l'éternel dilemme !    Mohamed Fadhel Kraïem : La Tunisie est un pays en pénurie d'eau    DECES : Professeur Moncef Gargouri    Pas d'inquiétude pour les Tunisiens au Tchad    Perturbations sur la plateforme Evax : l'ANSI met en garde contre les fake news    L'ANSI met en garde contre les fake news concernant la plateforme Evax    Projet Tarabot/Documentary Challenge : Appel à candidature "Soutna – Génération solidaire"    Tunisie-Ministère des Finances: Rééchelonnement des dettes des entreprises touchées par le Coronavirus    News | Moncef Khemakhem pris d'un malaise    «El Foundou» de Saoussen Jomni : Récit d'un désigné coupable    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie-météo: Météo: Températures en baisse et pluies éparses attendues    BM : les prix des produits de base devraient se stabiliser à la faveur de la reprise économique mondiale    Les répercussions de la crise du Covid-19 se poursuivent chez Tunisair : les chiffres du premier trimestre 2021    Tunisie- Affaire Rached Khiari: L'Ambassade Américaine sort de son silence!    « Mahdia, chroniques d'une ville heureuse », le récit enchanteur de Alya Hamza    Syrie : Bashar Al-Assad présente sa demande de candidature aux élections présidentielles    Monde: Daily brief du 21 avril 2021    Foot-Europe: le programme du jour    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TUNISIE : Montada anime l'esprit patrimonial de Kairouan
Publié dans WMC actualités le 20 - 08 - 2010

Grâce à un programme financé par l'Union européenne, les habitants de cette ville du centre de la Tunisie valorisent leur patrimoine architectural et prennent conscience de la nécessité de le sauvegarder. L'eau et les ouvertures de Kairouan constituent les deux thématiques autour desquelles plusieurs activités seront organisées : concours de photographie, cours de formation pour les jeunes, conférences, expositions...
KAIROUAN - Enseigner Kairouan aux Kairouanais ? C'est une action programmée pour la rentrée 2010 dans quatre écoles de cette ville du centre de la Tunisie. En effet, un outil pédagogique et didactique, élaboré par le projet Montada, sera mis à la disposition des enseignants kairouanais, dans le cadre d'un projet financé par l'Union européenne au profit de six villes maghrébines (Salé et Marrakech au Maroc, Ghardaïa et Dellys en Algérie, Kairouan et Sousse en Tunisie). Objectif : sensibiliser les habitants, à commencer par les plus jeunes, à l'importance de la sauvegarde du patrimoine architectural.
Baptisé Montada, ce projet est entrepris dans le cadre du programme «Euromed Heritage» doté d'un budget global de 17 millions d'euros et destiné à aider les populations locales «à s'approprier leur patrimoine culturel».
Le patrimoine, un capital à valoriser
Pour atteindre cet objectif, Montada a programmé plusieurs activités (communication via un site web dédié et les journaux, rencontres-débats, assistance technique à la réhabilitation d'édifices, sensibilisation et formation, initiatives culturelles pour la valorisation du patrimoine, etc.) visant à faire prendre conscience à la population de l'importance de ce capital d'un point de vue culturel, social, historique et économique.
Celui de Kairouan prend racine dans l'histoire islamique. Créée en 670 par Okba Ibn Nafaa, commandant des troupes musulmanes lancées à la conquête de l'Ifriqiya pour le compte de Muawiya, le calife omeyyade, cette ville qui a donné son nom au gouvernorat du centre de la Tunisie dont elle est le chef-lieu a prospéré sous la dynastie aghlabide, au IXe siècle.
Les nombreux vestiges de cette époque notamment des monuments religieux (dont la Grande Mosquée, la Mosquée des Trois Portes et la Mosquée du Barbier) et des bassins aghlabides ayant servi à alimenter la ville en eau lui ont valu d'être classée en 1988 patrimoine mondial de l'UNESCO.
Lorsque l'ASMK (Association de Sauvegarde de la Médina de Kairouan) voit le jour en 1977, le patrimoine architectural était, comme dans les autres cités historiques de la Tunisie, gravement menacé. L'action menée depuis par cette association, avec le soutien des autorités et des institutions patrimoniales, a permis d'en arrêter la dégradation.
Toutefois, il reste beaucoup à faire en matière de sauvegarde et de valorisation. Et cet effort supplémentaire requiert en particulier la sensibilisation de la population avec toutes ses composantes, observe Mourad Rammah, docteur en archéologie islamique et auteur d'une thèse sur Sousse. D'où l'importance de tous les programmes financés à cet effet par l'Union européenne Discover Islamic Art, Rehabimed, Qantara, et notamment du plus récent parmi eux, Montada et auxquels Kairouan a pris part.
L'eau et les ouvertures de Kairouan
Comme dans les cinq autres villes maghrébines engagées, ce projet prévoit en particulier la constitution, à Kairouan, de forums locaux, une version moderne via Internet de l'Agora de la Grèce antique. Encadrés par une «Equipe internationale et multidisciplinaire d'experts (EIDEIM)», ces forums ont pour finalité d'impliquer les citoyens dans le débat sur la préservation du patrimoine et de garantir «la pertinence et la durabilité de l'action, l'enracinement à la réalité de chaque endroit et le succès et la qualité des activités». Cela a été fait après discussion avec diverses associations et organismes publics. Piloté à partir de mars 2009 par l'ASMK, le brainstorming a abouti au choix de deux axes devant guider son action de sensibilisation.
Pour Kairouan, ce sera le thème de l'eau «parce que cette ville, édifiée dans une zone semi-aride, constitue sous cet angle un défi lancé à la nature. Kairouan qui fut appelée au Moyen-âge la ville des citernes, a su développer un système hydraulique ingénieux qui lui a permis de lutter contre la soif et le manque en eau», clame M. Mourad Rammah, président de l'ASMK, et le patrimoine architectural représenté par les ouvertures : les portes et leur encadrement en pierres sculptées et décorées, fenêtres et «Gannarias» (galeries saillantes en bois) qui dominent les terrasses avoisinantes et offrent une vue panoramique de la ville.
Sur le premier thème, l'ASMK compte mettre au point une signalétique et un itinéraire de visite basés sur les principales installations hydrauliques : bassins des Aghlabides, bassins de Raqqada, citernes de la Grande Mosquée , citernes du puits Bir Barrouta, etc. Une exposition permanente sur le thème de l'eau sera réalisée sur le site des bassins des Aghlabides, au mois de janvier 2011, en plus d'un colloque sur l'eau au Maghreb au Moyen-âge.
Sur le second thème, l'ASMK a réalisé un concours de photographie pour des jeunes qui ont pu découvrir la richesse du répertoire architectural kairouanais. Car, estime Mourad Rammah, «on ne peut pas combler les faiblesses et éviter la déperdition du patrimoine sans un travail en amont pour que les générations futures soient plus conscientes de ces problèmes». En outre, des actions de réhabilitation modèles de portes et fenêtres de l'architecture vernaculaire kairouanaise seront menées par l'ASMK en collaboration avec les citoyens propriétaires de maisons menacées de défiguration.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.