Youssef Chahed examine les moyens et méthodes de collecte, stockage et protection de la récolte « record » des céréales    Tunisie – Le Front Populaire publie ses têtes de listes électorales    Températures jusqu'à 39°C, demain    Ligue des Champions : l'Ajax hérite du PAOK Salonique au 3e tour préliminaire    Les soldes d'été démarrent le 7 août    Festival Carthage 2019 : Le rappeur algérien Soolking performe à Carthage à guichets fermés (vidéos)    Premier Demo Day de ZEN LAB : Présentation de l'évolution des projets des jeunes entrepreneurs    Le Président de la République se concerte avec le ministre de la Défense Abdelkrim Zbidi    Fin juillet : délai fixé par Chahed pour résoudre les problèmes des céréales    Chahed et Cie pourissent la vie politique, déclare Hamma Hammami    Match amical : l'ES Sahel bat le champion de la Côte d'Ivoire FC San Pedro 3-0    Basket-AfroCAN : la Tunisie domine l'Egypte    La coalition Front Populaire dénonce la création du parti Front Populaire    Mustapha Kamel Nabli répond aux question de Hichem Ben Yaïche dans « Magazine de l'Afrique »    La fête à Carthage vendredi 02 août pour commémorer la bataille de Cannes (Programme)    Championnat d'Afrique de Volley-ball : la Tunisie lance sa CAN en surclassant le Tchad    Ce que l'on sait de l'attérissage d'urgence d'un avion militaire libyen à Médenine    Tunisie- Mosbah Helali: “La SONEDE a accordé 4.000 millions de dinars à la réalisation de méga-projets”    Tunisie- Mosbah Helali” Depuis huit ans, les agents de la SONEDE sont exposés à des agressions verbales et physiques”    La douane tunisienne dévoile un réseau maghrébion de contrebande    Championnat d'Afrique de Volley-ball : La Tunisie l'emporte 3 sets à 0 sur le Tchad – Programme du lundi    La situation économique en Tunisie sujette à des secousses extérieures.    Le Bureau politique d'Al Badil Ettounsi approuve à l'unanimité toutes ses listes électorales dans 33 circonscriptions    Tunisie: Programme des vols de Tunisair pour le Hajj    LC d'Afrique (tour préliminaire) : l'Etoile du Sahel face à Hafia Conakry (Guinée)    Tunisie: Interpellation de neuf personnes dans une campagne sécuritaire à Sousse    L'EST n'en a pas fini avec la CAF qui lui inflige une amende de 15 mille dollars pour des incidents survenus à Rabat lors de la finale aller de la Ligue des Champions    Un avion de combat libyen atterrit ce lundi matin à Béni Khedech !    Mercato : Ghaylene Chaâlali quitte l'Espérance de Tunis    Tunisie: Saisie par la douane de lingots d'or d'une valeur de 5 millions de dinars    Youssef Chahed répond par un tweet à la situation politique actuelle    Le Laico Tunis : Une atmosphère luxueuse…Une élégance sans pareil !    Un incendie ravage des locaux d'une usine de vêtements de friperie    Khémaïes Jhinaoui participe à Washington à la 2ème Conférence ministérielle annuelle autour du renforcement des libertés religieuses    Rached Ghannouchi « Tête de liste » de la Circonscription de Tunis 1 : C'est officiel ! Le leader d'Ennahdha vise la présidence de la prochaine ARP    Tunisie: Non ratification de la loi électorale, BCE s'expliquera, selon Hafedh Caïed Essebsi    En photos : Où et comment les célébrités tunisiennes passent-elles leurs vacances ?    En Afghanistan, une explosion près d'une université fait six morts    FIFAK 2019 : 55 ans de promotion du cinéma amateur Tunisien et d'ailleurs    MYRATH « Shehili » au Festival International d'Hammamet: Une expérience incroyablement magique!    Appel à candidature à l'Ecole Pratique des Métiers de la scène : Section Acteur – Session d'Octobre 2019 à fin Juin 2021    Donald Trump s'attire les foudres des internautes    Des armes de guerre saisies chez des néonazis italiens    OMS, 1093 morts et 5752 blessés à Tripoli    Youssef Chahed se penche sur le Brexit (sortie de la Grande-Bretagne de l'UE) et ses répercussions possibles sur la Tunisie    Bendirman porte plainte contre le parti Ennahdha    Libye : Haftar se prépare à annoncer l'assaut final pour « libérer » Tripoli    Colère aux Etats-Unis après l'arrivée en Turquie de la 1ère livraison de missiles russes S-400    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tout est dans la mise en application
Loi organique d'accès à l'information
Publié dans La Presse de Tunisie le 20 - 05 - 2016

A peine adoptée, non sans difficulté, la nouvelle loi organique sur le droit d'accès à l'information a fait, récemment à Tunis, l'objet d'un débat poussé suscité par des organisations internationales et des composantes de la société civile nationale. Les tenants et les aboutissants de la loi n'ont pas fini de nourrir les discussions et les réflexions sur les modalités de son application.
La conférence, initiée par les bureaux de l'Unesco et du Haut commissariat aux droits de l'homme (Hcdh) à Tunis, a vu la participation d'un ensemble d'ONG et de structures de la corporation médiatique.
Elle s'inscrit dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, placée, cette année, sous le signe «Accès à l'information et aux libertés fondamentales, c'est votre droit !». Et c'est justement autour de cette question majeure que vont s'articuler les différentes interventions, avec pour fil conducteur la toute récente loi datant du 24 mars 2016 portant sur le droit d'accès à l'information, le pourquoi d'une telle loi et comment la traduire dans les faits, avec toutes les garanties possibles aussi bien pour les professionnels des médias que pour le citoyen ordinaire. Ainsi, Haica, Snjt, TAP, Capjc, Ctlp, Ipsi, Coalition civile pour la défense de la liberté d'expression, association «Vigilance pour la démocratie», RSF, l'Union tunisienne des médias associatifs (Utma), Article 19, tous y sont intervenus pour remettre les pendules à l'heure et aborder l'avenir d'un métier mal en point. Son état des lieux en dit long sur la cacophonie médiatique y prévalant et l'anarchie dans laquelle se débat tout le secteur.
A l'ouverture, M. Kamel Jendoubi, ministre chargé des Relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et les organisations des droits de l'homme, a souligné la portée significative de la journée mondiale de la liberté de la presse dont la célébration, sous nos cieux, coïncide avec le bon positionnement de la Tunisie à une grande échelle en matière de liberté de la presse. Un tel honneur rime avec la teneur d'un droit déjà constitutionnalisé donnant accès à l'information. «Ce choix démocratique veut que la presse soit un pouvoir indépendant, libre et responsable, mais qui ne soit guère au-dessus de la loi...», affirme-t-il. Et malgré cette avancée constitutionnelle, le secteur rencontre encore des problèmes liés notamment aux questions de régulation, d'autorégulation et des conditions de travail au sein des entreprises médiatiques. «Raison pour laquelle une large consultation aura lieu, au cours du mois prochain, pour la création d'un statut régissant la Haica...», promet-il. De son côté, le représentant du Hcdh à Tunis a relevé que la liberté de la presse fait partie intégrante des droits de l'homme dans leur acception la plus large. Et d'ajouter que le droit d'accès à l'information, en tant que thème choisi pour la journée de cette année, correspond ainsi aux orientations futures des Nations unies, marquant ainsi le début d'un nouveau cycle de 15 ans pour les nouveaux Objectifs de développement durable (ODD). Le journaliste y étant, désormais, un vecteur principal.
Adopter une loi, est-ce suffisant ?
Mais, d'après lui, cette loi d'accès à l'information tire sa juste valeur de ses modes opératoires. De fait, les mécanismes exécutifs y afférents demeurent une condition sine qua non pour son optimisation. Cela semble très important, du moment que le journaliste s'engage, lui aussi, dans la guerre antiterrorisme. En ces temps particuliers, la guerre est, avant tout, médiatique, où l'information vaut son pesant d'or. Est-il suffisant d'adopter une loi pour tout permettre aux médias? Ainsi s'interroge le président du Snjt, M. Neji Bghouri, jugeant bon d'instituer, a priori, un pareil cadre législatif qui n'aurait aucunement d'impact sans d'autres mécanismes opérationnels d'appoint. «Sans information, on ne peut qualifier un journaliste en tant que tel...», révèle-t-il, mettant le doigt sur les maux de la profession, à savoir la mauvaise gestion financière, l'absence d'instances d'autorégulation dans la presse écrite et électronique, la corruption, l'emploi précaire. La société civile devrait rester vigilante pour faire face à tous ces abus. Pour M. Nouri Lajmi, président de la Haica, la mise en place des instances constitutionnelles de contrôle et de régulation ne doit pas occulter les défis posés à tous les niveaux. Et bien que des pas aient été franchis sur ce point, on n'en est pas encore à l'autorégulation. Du reste, il a tout résumé en ces termes: «La liberté de la presse est la clé de voûte de toutes les libertés...». C'est que l'application de la nouvelle loi en question constitue l'opportunité ou jamais pour relever les défis auxquels fait face le journaliste d'aujourd'hui.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.