Tunisie: Interdiction des transactions liquides supérieures à 5.000 dinars à partir de juin prochain    Les DRIVING NIGHTS by PEUGEOT    Ligue 1 : Un arbitre égyptien pour le Classique CSS-ESS    Tennis : Malek Jaziri continue de reculer au classement ATP et Ons Jabeur garde sa place    Repas d'Iftar au profit des centres de protection sociale à la Manouba    En photos : Dorra Zarrouk resplendissante, sa robe rose enflamme le Tapis rouge à Cannes    La marque tunisienne DELICIOUS lance sa nouvelle collection Capsule ‘Boho Clic' pour l'été 2019    Etats-Unis: Un milliardaire diplômé rembourse les dettes étudiantes de toute sa promotion    Le Tunisien Hamdi Harbaoui désigné meilleur buteur du championnat Belge    Le Tunisien Mansour Barnaoui remporte 1 million de dollars: ‘'J'achèterai une maison...''    Le premier téléviseur intelligent à commande vocale en arabe est lancé par LG    Le ministère des Affaires locales et de l'Environnement annonce de nouvelles nominations    La Synagogue El Ghriba à Djerba sous haute surveillance – Prés de 7000 visiteurs attendus pour le pèlerinage juif    Dr Sonia Ben Cheikh participe à l'ouverture de la 72ème session de l'OMS à Genève    Retour de Craxi à Hammamet et émotion de Hamida    Musée Bardo Up : Une application pour explorer le musée avec la réalité augmentée (Vidéo)    Youssef Chahed préside un CMR consacré spécialement au secteur des Transports et à Tunisair    Khémaïes Jhinaoui entame aujourd'hui sa visite officielle à Oslo, en Norvège    Football : Programme des plus importants matchs de ce lundi et retransmission TV    Nous demandons à la France et à la Banque Mondiale d'indemniser les victimes de leurs abus, déclare Ben Sedrine    Tunisie: Nouvelles nominations au ministère des Affaires locales et de l'Environnement    Suppression des faux comptes par la société Facebook : Précisions de l'ISIE    Coupe de la CAF (Finale aller) : La RS Berkane s'imopse face au Zamalek    Tunisie – Météo : Ciel nuageux avec quelques pluies isolées sur l'extrême sud    Tunisie- Un accident de la route fait sept blessés à Tataouine    Prix Marc-Vivien Foé : l'Ivoirien Nicolas Pépé remporte l'édition 2019, Whabi Khazri deuxième    Manchester City : Kompany annonce son départ    Tunisie: Saisie de marchandises de contrebande d'une valeur de 90 millions de dinars dont 14 millions en or    Tadjikistan 32 morts dont 24 éléments de Daech lors d'une mutinerie dans une prison    Vers un arrangement à l'amiable pour la concession HalK El Menzel    En photos : Quand deux célébrités portent la même robe à Cannes...    Tunisie: Levée par la force du blocage de la voie ferrée, organisé par des habitants de Skiet Ezzit à Sfax    Le double impératif de l'instant : L'utilité du vote… Et le vote utile !    Suites aux sanctions de Trump, Huawei Android risque d'être privé des services de google    Le Hollandais Duncan Laurence remporte la 64e édition de l'Eurovision    Libye: La Turquie envoie 30 voitures blindées en soutien aux forces anti-Hafter    Allemagne : Messoud Ozil s'attire la foudre des allemands à cause de sa proximité du « dictateur » Erdogan    Egypte: Un bus touristique ciblé par une explosion devant un musée au Caire    LG: Le premier téléviseur intelligent à commande vocale en arabe    En vidéo : Dorra Zarrouk à la soirée Chopard à Cannes, que pensez-vous de son look ?    La France s'explique sur les accusations d'«ingérence» en Algérie    Ciné Social au CinéMadart : 1ère édition du 22 au 26 mai 2019 (Programme)    Festival “Notre quartier est artiste” par Mass'Art: 8ème Edition du 16 au 26 Mai 2019    En Italie, une amende de 3500 à 5500 euros pour chaque vie sauvée    Tunisie- L'association “le chemin de l'autiste” organise le nouveau spectacle du comédien Jaafer El Guesmi    Une mosquée incendiée dimanche dernier dans l'Etat du Connecticut aux Etats-Unis    Le Président américain Donald Trump offre à la Maison Blanche un « Dîner de l'Iftar » aux diplomates musulmans et prend place à côté de l'ambassadeur tunisien    En Arabie Saoudite, des drones houthis attaquent des installations pétrolières    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tout est dans la mise en application
Loi organique d'accès à l'information
Publié dans La Presse de Tunisie le 20 - 05 - 2016

A peine adoptée, non sans difficulté, la nouvelle loi organique sur le droit d'accès à l'information a fait, récemment à Tunis, l'objet d'un débat poussé suscité par des organisations internationales et des composantes de la société civile nationale. Les tenants et les aboutissants de la loi n'ont pas fini de nourrir les discussions et les réflexions sur les modalités de son application.
La conférence, initiée par les bureaux de l'Unesco et du Haut commissariat aux droits de l'homme (Hcdh) à Tunis, a vu la participation d'un ensemble d'ONG et de structures de la corporation médiatique.
Elle s'inscrit dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, placée, cette année, sous le signe «Accès à l'information et aux libertés fondamentales, c'est votre droit !». Et c'est justement autour de cette question majeure que vont s'articuler les différentes interventions, avec pour fil conducteur la toute récente loi datant du 24 mars 2016 portant sur le droit d'accès à l'information, le pourquoi d'une telle loi et comment la traduire dans les faits, avec toutes les garanties possibles aussi bien pour les professionnels des médias que pour le citoyen ordinaire. Ainsi, Haica, Snjt, TAP, Capjc, Ctlp, Ipsi, Coalition civile pour la défense de la liberté d'expression, association «Vigilance pour la démocratie», RSF, l'Union tunisienne des médias associatifs (Utma), Article 19, tous y sont intervenus pour remettre les pendules à l'heure et aborder l'avenir d'un métier mal en point. Son état des lieux en dit long sur la cacophonie médiatique y prévalant et l'anarchie dans laquelle se débat tout le secteur.
A l'ouverture, M. Kamel Jendoubi, ministre chargé des Relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et les organisations des droits de l'homme, a souligné la portée significative de la journée mondiale de la liberté de la presse dont la célébration, sous nos cieux, coïncide avec le bon positionnement de la Tunisie à une grande échelle en matière de liberté de la presse. Un tel honneur rime avec la teneur d'un droit déjà constitutionnalisé donnant accès à l'information. «Ce choix démocratique veut que la presse soit un pouvoir indépendant, libre et responsable, mais qui ne soit guère au-dessus de la loi...», affirme-t-il. Et malgré cette avancée constitutionnelle, le secteur rencontre encore des problèmes liés notamment aux questions de régulation, d'autorégulation et des conditions de travail au sein des entreprises médiatiques. «Raison pour laquelle une large consultation aura lieu, au cours du mois prochain, pour la création d'un statut régissant la Haica...», promet-il. De son côté, le représentant du Hcdh à Tunis a relevé que la liberté de la presse fait partie intégrante des droits de l'homme dans leur acception la plus large. Et d'ajouter que le droit d'accès à l'information, en tant que thème choisi pour la journée de cette année, correspond ainsi aux orientations futures des Nations unies, marquant ainsi le début d'un nouveau cycle de 15 ans pour les nouveaux Objectifs de développement durable (ODD). Le journaliste y étant, désormais, un vecteur principal.
Adopter une loi, est-ce suffisant ?
Mais, d'après lui, cette loi d'accès à l'information tire sa juste valeur de ses modes opératoires. De fait, les mécanismes exécutifs y afférents demeurent une condition sine qua non pour son optimisation. Cela semble très important, du moment que le journaliste s'engage, lui aussi, dans la guerre antiterrorisme. En ces temps particuliers, la guerre est, avant tout, médiatique, où l'information vaut son pesant d'or. Est-il suffisant d'adopter une loi pour tout permettre aux médias? Ainsi s'interroge le président du Snjt, M. Neji Bghouri, jugeant bon d'instituer, a priori, un pareil cadre législatif qui n'aurait aucunement d'impact sans d'autres mécanismes opérationnels d'appoint. «Sans information, on ne peut qualifier un journaliste en tant que tel...», révèle-t-il, mettant le doigt sur les maux de la profession, à savoir la mauvaise gestion financière, l'absence d'instances d'autorégulation dans la presse écrite et électronique, la corruption, l'emploi précaire. La société civile devrait rester vigilante pour faire face à tous ces abus. Pour M. Nouri Lajmi, président de la Haica, la mise en place des instances constitutionnelles de contrôle et de régulation ne doit pas occulter les défis posés à tous les niveaux. Et bien que des pas aient été franchis sur ce point, on n'en est pas encore à l'autorégulation. Du reste, il a tout résumé en ces termes: «La liberté de la presse est la clé de voûte de toutes les libertés...». C'est que l'application de la nouvelle loi en question constitue l'opportunité ou jamais pour relever les défis auxquels fait face le journaliste d'aujourd'hui.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.