Le CSS dément le décès de Moncef Khemakhem    Tunisie : Nominations au sein du cabinet du ministre des Finances Ali Kooli    Youssef Chahed: « La Tunisie dispose de tous les moyens pour évincer le Coronavirus »    Tunisie : Moncef Khemakhem se porte bien    France-Coronavirus : Vers la fin de la troisième vague    L'UGTT dément sa participation aux négociations avec le FMI    BNA : PNB en hausse de 15,1% au 1er trimestre    Les Etats-Unis disposés à appuyer la Tunisie dans ses prochaines négociations avec le FMI et la BM    Industrie de l'armement : «Nous ambitionnons d'acquérir de l'expertise dans l'industrie maritime», déclare brahim Bartagi    En chiffres - Avancement de la campagne de vaccination    Ligue 2 : L'ES Hammam-Sousse retrouve l'élite    Monde: Daily brief du 22 avril 2021    Aucune demande de levée de l'immunité au député Rached Khiari n'a été déposée    Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture jeudi dans le vert    Tunisie: Rached Khiari appelle des médias étrangers à la rescousse [vidéo]    Tunisie: Rached Khiari dévoile de quoi il a été accusé    Vaccin Coronavirus: Plus de 265 mille personnes vaccinées en 40 jours    l'Union tunisienne des propriétaires d'établissements privés d'enseignement et de formation déplore la généralisation de la suspension des cours du 17 au 30 avril 2021    L'UTIPEF mobilise 284 millions de dinars pour l'entretien de nombre d'établissements scolaires publics    Earth Day 2021 Doodle: Découvrez le Google Doodle spécial Journée de la Terre    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 22 Avril 2021 à 11H00    Un vieux problème qui touche le sport le plus populaire : Jeûne et football, l'éternel dilemme !    Mohamed Fadhel Kraïem : La Tunisie est un pays en pénurie d'eau    DECES : Professeur Moncef Gargouri    Pas d'inquiétude pour les Tunisiens au Tchad    Perturbations sur la plateforme Evax : l'ANSI met en garde contre les fake news    L'ANSI met en garde contre les fake news concernant la plateforme Evax    Projet Tarabot/Documentary Challenge : Appel à candidature "Soutna – Génération solidaire"    Tunisie-Ministère des Finances: Rééchelonnement des dettes des entreprises touchées par le Coronavirus    News | Moncef Khemakhem pris d'un malaise    «El Foundou» de Saoussen Jomni : Récit d'un désigné coupable    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie-météo: Météo: Températures en baisse et pluies éparses attendues    BM : les prix des produits de base devraient se stabiliser à la faveur de la reprise économique mondiale    Les répercussions de la crise du Covid-19 se poursuivent chez Tunisair : les chiffres du premier trimestre 2021    Tunisie- Affaire Rached Khiari: L'Ambassade Américaine sort de son silence!    « Mahdia, chroniques d'une ville heureuse », le récit enchanteur de Alya Hamza    Syrie : Bashar Al-Assad présente sa demande de candidature aux élections présidentielles    Monde: Daily brief du 21 avril 2021    Foot-Europe: le programme du jour    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Halte à l'abattage des chiens errants !
Reportage — Clinique vétérinaire de stérilisation du BeLvédère
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 12 - 2017

Les chiens stérilisés dans le centre portent une boucle d'identification de couleur orange afin d'être repérés par la police municipale.
Dans notre pays, l'abattage des chiens errants a fait couler beaucoup d'encre et continue à mobiliser la société civile qui veut mettre fin à cette pratique jugée «barbare».
Dix heures. Nous nous trouvons devant la clinique vétérinaire du Belvédère spécialisée dans la vaccination et la stérilisation des chiens abandonnés et placée sous la tutelle de la municipalité de Tunis.
Cette clinique a vu le jour en mai dernier à l'initiative du Dr Soumaya Ben Chida, médecin vétérinaire et directrice de la Protection de l'environnement publique relevant de la municipalité de Tunis: «C'est un projet pilote. Il s'agit de procéder à la capture des chiens errants de les stériliser pour éviter leur prolifération car l'abattage ne constitue pas une solution en soi d'autant plus que ce n'est pas humain. Notre image de marque auprès des touristes a été entachée par de telles pratiques», dit-elle d'une voix confiante et pleine d'assurance. «Le maire de Tunis a été très coopératif. Il a très vite adhéré à l'idée de monter une clinique vétérinaire et d'opter pour la stérilisation au lieu de l'abattage», continue-t-elle.
Ainsi, toute une équipe collabore à ce travail de capture avec des moyens sophistiqués qui incluent un fusil anesthésique et des cages de capture. La clinique est , par ailleurs, dotée d'une salle d'opération pour opérer les chiens errants et les stériliser. Les internes de l'école vétérinaire de Sidi Thabet, chapeautés par un professeur en chirurgie, réalisent eux-mêmes cet acte chirurgical qui consiste en une ovariectomie pour les femelles et une castration pour les mâles. Après leur réveil, l'équipe se charge de les relâcher à l'endroit où ils ont été capturés.
C'est Marouen Ben Kilani, formé à la capture des chiens difficiles, qui se charge d'attraper les chiens errants, assisté par des étudiants pour le dosage de l'anesthésie.
«Les chiens sont relâchés dans le même endroit, et ce, pour occuper leur territoire et éviter la prolifération d'autres animaux», souligne Marouen, enthousiaste et passionné des animaux. 250 chiens errants ont été castrés, a affirmé ce dernier en ajoutant, par ailleurs, que 95% des cas de rage humain sont dus à des morsures de chiens. «Cette clinique est considérée comme le premier centre municipal à vaccination anti-rage pour les chiens errants et les chiens à propriétaires», souligne Dr Ben Chida qui chapeaute toute l'équipe.
L'équipe de la clinique procède également à la stérilisation des chiens de l'Inat, des sociétés et des propriétés privées. Dans la salle d'opération très «clean», les étudiants s'attellent à leur propre tâche avec beaucoup de savoir-faire. Une fois opérés, les chiens portent une boucle d'identification de couleur orange. «Pour cette année, nous avons opté pour la couleur orange fournie gratuitement par la "centrale canine"», révèle le Dr Ben Chida.
Des boules de poils débarquent des quatre coins des environs à la clinique, portant une muselière. «Une fois opérés, ils portent la boucle d'identification, deviennent plus dociles et moins agressifs. Ils sont reconnaissables par la police municipale qui est chargée d'abattre les chiens errants», explique-t-elle.
Ces chiens capturés sont également vermifugés dans ce centre. Le vermifuge, nous fait savoir la spécialiste, est un don de la OSE (Organisation mondiale de la santé animale). Il est, par ailleurs, à noter que le coût du traitement de la rage revient à 4 milliards par an. Il est urgent de généraliser cette action pilote de la municipalité de Tunis, à toutes les autres municipalités. «616 animaux à propriétaires ont été vaccinés par notre centre. En 2017, on a enregistré un seul cas de rage humaine contre 6 en 2015. L'action de stérilisation des chiens errants est une action de la municipalité de Tunis qu'il faut généraliser à d'autres communes», conclut Dr Ben Chida


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.