Officiel : La Ligue 1 reprendra le 2 août    Ligue 2 : le calendrier des play-offs dévoilé    Le procès de la bloggeuse Emna Chargui reporté au 2 juin    ANSI : Mise en garde contre des vulnérabilités critiques dans les systèmes d'exploitation mobiles Android 8, 9 et 10    Le mécanisme de garantie de l'Etat, désormais opérationnel    444 MDT    La Tunisie n'a pas à choisir dans l'absurdité de la guerre    Le coup de grâce…    Elyès Fakhfakh dans un cul-de-sac ?    Décisions contradictoires de la FIFA et de la FTF, concernant les joueurs en fin de contrat, le 30 juin !    3,5 millions de dinars à partager entre l'EST, l'ESS, le CSS et l'USBG    L'acteur égyptien Hassan Hosni tire sa révérence    Les photos fuyantes de Mahmoud Chalbi    L'humoriste et comédien Guy Bedos est mort    Le patrimoine culturel, grand axe du programme «Tounes Wijhetouna»    Ligue1 : la JS Kairouan reprend les entraînements jeudi prochain    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 30 mai à 11H00    Le Club Africain lance à partir de lundi la vente des cartes d'adhérents    Coronavirus : 5 nouveaux cas importés et 950 guérisons    Covid 19 | Etablissements scolaires privés : Relations tendues avec les parents d'élèves    REMERCIEMENTS ET 40e JOUR : Fatma Bent feu Cheikh Mohamed ANNABI et feu Hédia TORDJMAN    Huile d'olive : exportations record durant les cinq premiers mois de la campagne    Djerba | Mouvements de protestation des employés d'hôtels : Les précisions de la fédération régionale des hôteliers    Stratégie nationale de promotion de l'industrie et de l'innovation : L'industrie intelligente, une exigence    Documentaire « MAKHDOUMINE » de Maher Abu Samra : « Mon cinéma est politique… »    Météo : Températures en baisse    MEMOIRE : Noureddine ARFA    L'USM programme la reprise : Des groupes de 7 joueurs    Panoro augmente sa production en Tunisie et planifie le forage de 2 puits    CONDOLEANCES    Tunisie: Nouvelle nomination au ministère des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières    Tunisie: Ouverture exceptionnelle des caisses par la SONEDE pour faciliter le payement des factures    5 nouveaux cas de coronavirus en Tunisie    Une cellule d'accompagnement pour aider les PME    Facebook chante ''Bella Ciao'' pour Bendir man, Mekki et d'autres    Tunisie: Les pots-de-vins coûtent annuellement entre 400 et 500 millions de dinars, selon Chawki Tabib    Tunisie : L'Etat d'urgence prolongé de 6 mois    Tunisie: Perte de 28% de ses revenus par Tunisair    Le désengagement total des USA    Allah n'est pas obligé…    Appel de la Suisse à agir contre la chute des transferts de fonds vers les pays à faible revenu    Raffia Arshad, la première femme en hijab qui devient juge au Royaume-Uni    Houcine Jaïdi - Décès d'Albert Memmi : le silence du ministère des Affaires culturelles est injustifiable et inadmissible    L'ancien Premier ministre marocain Abderrahman Youssoufi n'est plus    Chemins de l'herméneutique | Epilogue…    La Tunisienne Nour Belkhiria remporte le Canadian Screen Award    Zarzis : Mieux vaut tard que jamais !    Tunisie: Poursuite par le ministère de la Défense des recherches de migrants clandestins naufragés au large de Sfax    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une marionnette de 9 mètres, manipulée par 20 personnes !
Publié dans Le Temps le 29 - 03 - 2020

Impressionnant Tchangara le géant d'Afrique quand on la voit. Une marionnette de neuf mètres de haut, manipulée par vingt personnes. On a l'impression d'être les Lilliputiens face à Gulliver !
Pour célébrer de la Journée mondiale de la marionnette, qui se tient, tous les ans depuis 2003, le 21 mars, la compagnie Ivoire Marionnettes a présenté une marionnette de neuf mètres de hauteur, manipulée par pas moins de vingt personnes, et ce, à l'occasion du Marché des Arts du Spectacle d'Abidjan, et en exclusivité mondiale. Cette célébration était anticipée puisqu'elle a eu lieu le vendredi 13 mars ; le MASA se clôturant le lendemain.
Cette marionnette à fil possède le même mécanisme qu'une petite marionnette à fil, avec la seule différence, et de taille, que son poids est soutenu par un chariot industriel qui permet de faciliter la manipulation, comme l'a expliqué Badrissa Soro, entre autres, fondateur de la Compagnie et de l'Académie Ivoire Marionnettes et président par intérim de la Commission Afrique de l'UNIMA au sein du Comité Exécutif de l'UNIMA Internationale.
Baptisé Tchangara le géant d'Afrique, il a pour mission de «rassembler les peuples en leurs donnant un nouveau sourire, la joie de vivre, l'espoir». D'ailleurs, il parle aussi. Son premier texte, intitulé «Paix dans le monde», écrit par Badrissa Soro, est inspiré des citations de grands penseurs du monde, comme, entre autres, Martin Luther King, Mère Thérésa, Mahatma Gandhi, Koffi Annan, Felix Houphouët-Boigny, Bouddha.
Ebahis par sa superbe, les spectateurs ont pu entendre Tchangara le géant d'Afrique déclamer, avec une voix caverne, qui sied à un géant de la sorte : «Je suis Tchangara le géant d'Afrique. Je viens du grand foret sacré d'Afrique. Ma mission c'est de rassembler les peuples. Tous les peuples se retrouvent en moi et vice versa. Je suis au-dessus des partis politiques, au-dessus des ethnies, au-dessus des religions. Appelez-moi Tchangara le géant d'Afrique (...) Tout acte d'amour est une œuvre de paix, si petit soit-il. C'est simple de vivre en paix, on regarde l'autre et on l'accepte comme il est (…) Peuples du monde paix sur vous, je vous exhorte à cultiver la paix (…).
Mais Tchangara ne s'arrête pas là puisque «la réponse est soufflée dans le vent» ; une réponse tirée de l'œuvre de Bob Dylan, «Blowing in the wind» : «Sur combien de chemin un homme doit-il marcher avant de devenir sage ? Combien de mers la colombe doit-elle survoler avant de dormir sur la plage ? Oui, et combien de bombes font encore exploser avant que ne cesse le carnage ? La réponse, mon ami, est soufflée par le vent. La réponse est soufflée par le vent (…) Combien de fois un homme peut-il lever la tête avant de voir le soleil ? Et combien de temps avant qu'il n'entende les cris des peuples affamés ? Et combien de temps avant de comprendre qu'il y a eu trop d'êtres sacrifiés ? (...)».
Tchangara est vraiment une marionnette impressionnante. Elle arrive même à faire des clins d'œil ! Il faut comprendre que sa création a demandé un sacré boulot. Et l'on ne peut écrire que «chapeau !».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.