High Tech et Innovation    Bourse de Tunis : La BIAT passe le cap du milliard de dinars de PNB    Tunisie : Un nouveau bilan    Nouvelles de Kairouan    Pass vaccinal — Manque de rigueur lors du contrôle d'accès dans les lieux et espaces publics: Une mesure inefficace ?    Chèvre aux pattes amputées sauvagement: Quelle atrocité !    Ukraine: Un soldat tue cinq de ses collègues avant de s'enfuir    Météo: Températures en légère hausse, ce jeudi    Fuite des cerveaux: 39 mille ingénieurs ont quitté la Tunisie    Par Ben Gamra : La Tunisie fait face actuellement à l'une des plus graves crises de liquidités et les réserves en devises chutent de plain-pied    CAN 2021 : Programme complet et définitif des 1/4 de finale    Tunisie-Affaire des déchets d'Italie : Le renvoi des conteneurs de déchets, au cœur d'une séance de travail au ministère des Transports    Ligue 1 Pro : un nouveau bureau directeur nommé dans ce grand club    L'étrange "évasion" d'Abdelkoddous Saâdaoui, qui en plus nargue sa patrie    Kaïs Saïed reçoit Najla Bouden    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    Les salariés de Cactus prod menacent d'escalade    EN : un joueur testé négatif, deux autres encore positifs !!    Côte d'Ivoire vs Egypte : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Match Côte d'Ivoire vs Egypte : Les chaines qui diffusent le match Choc de la CAN 2022 du 26 janvier    Land'Or obtient un nouveau prêt d'environ 4 millions $    La vraie chambre noire, c'est le palais de Carthage !    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Corruption : La Tunisie au 70e rang mondial    Indice de perception de la corruption : la Tunisie classée au 70ème rang mondial    Tunisie Telecom en chiffres    Kasserine: Mandat de dépôt contre un ancien gouverneur, pour corruption    Moody's évoque la Tunisie    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    L'UGTT veut décréter le 26 janvier une journée nationale    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    AS Soliman : l'Algérien Frifer Boumedyen engagé pour deux ans et demi    Tunisie – Coronavirus: 17 décès et plus de 9000 contaminations selon le dernier bilan    REMERCIEMENTS ET FARK : Mongi BEN AMOR    Entreprises publiques en difficulté | Crises en cascade    Echo Afrique    Groupe Chimique Tunisien à Mdhilla 2: Levée d'une grève entamée depuis 2 ans    CAN 2021 | Huitièmes de finale – Suite et fin – Côte d'Ivoire-Egypte : La guerre des étoiles    CAN 2021 | Une qualification significative : ls ont changé leur destin…    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    Dilou : Saied est en train de démanteler l'Etat Tunisien    Tunisie : Départ des vols depuis l'aéroport d'Istanbul via une seule piste    Le film documentaire "Angle mort" de Lotfi Achour primé au Fipadoc à Biarritz    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Gordon Gray commente la démission de Nadia Akacha et parle des causes probables de cette décision    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le tourisme culturel
Publié dans L'expert le 16 - 09 - 2009

La Tunisie constitue une destination prisée par les touristes de par le monde, grâce à sa position géographique stratégique, au climat de stabilité politique et sociale, à ses belles plages dorées, ses hôtels splendides, récents ou rénovés, tout le long du littoral, à côté d'un grand choix de clubs luxueux, à ses stations balnéaires offrant de nombreux loisirs et à ses activités sportives, de bien-être et de thalasso.


Forte de tous ces atouts, la Tunisie est également une terre chargée d'histoire, un carrefour de toutes les civilisations de Méditerranée.
Ses spécificités culturelles et civilisationnelles constituent, aussi, un facteur d'attraction des touristes afin de découvrir: les sites archéologiques, les monuments historiques et les musées et prendre connaissance des Arts et de l'Artisanat ou assister aux manifestations culturelles comme les festivals, les expositions et même les conférences.
C'est que le patrimoine attire un grand nombre de touristes et qu'on peut visiter tout au long de l'année.

Notre patrimoine antique… une richesse exceptionnelle
Après des années d'oubli, le tourisme culturel commence petit à petit à prendre forme en Tunisie. Les richesses patrimoniales de la Tunisie sont très importantes et couvrent une grande partie des civilisations de la Méditerranée: berbère, punique, romaine, byzantine, arabes, turque, andalouse…
Avec la plus importante collection au monde de mosaïques romaines (musée du Bardo), les principaux vestiges de la civilisation de Carthage, d'innombrables sites antiques, des médinas remarquablement conservées et des monuments exceptionnels (Colisée d'El Jem, Mausolée et Capitole de Dougga, Grandes Mosquées de Kairouan et Tunis…), la Tunisie est une destination de premier plan pour le tourisme culturel. Elle possède, l'un des plus grands musées archéologiques au monde, des monuments antiques de premier plan, la première mosquée fondée au Maghreb, des médinas parmi les mieux conservées du monde arabe et pas moins de sept sites et monuments inscrits par l'Unesco sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité.
Le paysage culturel et patrimonial de notre pays est marqué par la richesse et les particularités de leur histoire. Ces richesses peuvent constituer un levier pour «booster» le produit touristique national à savoir: Carthage, qui est fondée par les Phéniciens, est l'une des plus grandes cités du monde antique. De sa première époque, les touristes peuvent visiter le sanctuaire du «Baal» et «Tanit» ainsi que plusieurs quartiers d'habitation, l'époque romaine a laissé des vestiges impressionnants comme les immenses thermes d'Antonin, des colonnes et chapiteaux sculptés, des citernes, théâtre et amphithéâtre de vastes dimensions… Quant à la ville de Dougga, elle est entièrement conservée avec des monuments de toutes beautés (le Capitole, le Théâtre et un exceptionnel mausolée numide).
Pour l'amphithéâtre d'El Jem, Colossal monument de pierre blonde, il est le troisième du monde romain par ses dimensions et l'un des mieux conservés.
En outre, Bulla Regia est célèbre pour ses belles maisons romaines comportant un étage souterrain…, etc.
A cet égard, le tourisme culturel ne tient pas au seul fait de poser le touriste devant un monument, mais il doit être développé autour d'un programme de mise en valeur des sites et musées, d'un encadrement de qualité destiné à faire connaître un patrimoine, une histoire et mieux comprendre ainsi les spécificités actuelles de la Tunisie.

Promouvoir les richesses du patrimoine tunisien
Dans le cadre de l'intérêt accru porté au tourisme culturel dans le monde et à son rôle dans l'enrichissement du secteur touristique, la Tunisie s'est employée à promouvoir ce secteur au service du développement économique, surtout que les indicateurs du développement prennent désormais en compte la capacité des pays à exploiter la composante culturelle dans les plans de développement.
De ce fait, la Tunisie a choisi de mettre la culture au service du secteur touristique, dans le cadre d'une approche visant à intégrer la culture dans le circuit économique, tout en veillant à préserver les attributs de l'identité nationale et ses spécificités culturelles et civilisationnelles.
La sauvegarde du patrimoine et sa mise en valeur culturellement au service du tourisme, constitue un pari à relever pour la Tunisie en vue de promouvoir le tourisme culturel, particulièrement ce qui concerne la protection des sites archéologiques, au service du tourisme culturel et écologique.
Pour mettre en valeur, ce patrimoine, le ministère du Tourisme s'active, de sa part, à inventorier toutes les composantes de ce patrimoine matériel et immatériel et ce en collaboration avec les ministères de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine et celui de l'environnement et du développement durable.
Pour ce faire une étude très ambitieuse entamée depuis juillet 2008, prévoit dans sa phase finale, prévue pour fin 2009, de mettre en place un Système d'Information Géographique (SIG) avec une carte interactive comportant des bases de données du tourisme culturel et naturel de la Tunisie. Cette carte du tourisme culturel et naturel sera un outil de travail et un document de référence, ainsi elle va permettre à tout le monde (promoteurs, acteurs et opérateurs du secteur) de voir le tourisme culturel de façon plus claire et constituer en quelque sorte sa feuille de route.
Par ailleurs, un plan national a été mis en œuvre, depuis l'an 2000, visant la promotion du tourisme culturel comportant l'aménagement des sites archéologiques, la restauration des monuments historiques et la mie en place d'un programme visant l'intégration des diverses composantes du patrimoine dans les circuits touristiques afin d'attirer le plus grand nombre de touristes et de pénétrer de nouveaux marchés.
Parmi les sites ciblés, figurent les parcs archéologiques de Carthage, Oudhna, Dougga et Sbeïtla, outre le parc environnemental d'Ennahli, le parc La falaise de Monastir et les parcs nationaux d'Ichkeul, Bouhedma et Chaâmbi, les sites archéologiques d'Utique, Bulla Regia et Kerkouane, outre la restauration de pièces de musées et leur traitement par les services compétents du laboratoire du patrimoine. Les travaux de restauration ont englobé les musées d'El Jem et de Djerba, outre la création de nouveaux musées et l'ouverture de plusieurs sites archéologiques aux visiteurs en vue de diversifier l'offre dans le domaine du patrimoine.
Dans ce contexte, l'Agence de mise en valeur du patrimoine et du développement culturel s'emploie à consacrer le principe de la décentralisation en matière de sauvegarde du riche patrimoine national, tout en intégrant les industries culturelles pour faire connaître le patrimoine à travers les répliques des pièces archéologiques, les dépliants et les cartes postales…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.