Tunisie : Saied et Abbes supervisent la cérémonie d'inauguration du nouveau siège de l'Ambassade de Palestine en Tunisie    Inauguration du nouveau siège de l'ambassade de l'Etat de Palestine en Tunisie    Tunisie-Le Directeur Régional de la Santé à Kairouan [VIDEO] : « Voici la date officielle du lancement des travaux de l'Hôpital Roi Salmane »    Tunisie-Abdellatif Mekki : « Délirant celui qui croit encore en Kais Saied »    Zaghouan : Récupération d'une terre domaniale agricole de 120 hectares à Djebel Oust    La Proparco et l'UIB renforcent leur soutien aux entrepreneurs tunisiens affectés par la crise sanitaire    Ali Laârayedh s'offre une sortie qui évoque le dernier repas du condamné    Importation de véhicules en Algérie: Le problème serait-il en voie de règlement?    Tunisie : Rached Ghannouchi reçoit l'ambassadeur de France    Kais Saied: Nous n'avons pas de problèmes avec les juifs mais plutôt avec les colonisateurs    France : 3 ministres épinglés pour dissimulation de revenus ça fait beaucoup!    Le marché boursier termine la séance de mercredi, sur une note morose    L'administration publique, un ''obstacle'' pour 3/4 des PME    Précisions du ministère de la Justice concernant le pass vaccinal    Affaire Khashoggi : le Saoudien arrêté à Paris ne serait pas le bon, Macron soulagé    Médenine: 36 élèves contaminés par le coronavirus    Coupe Arabe FIFA 2021 : Programme des quarts de finale les 11 et 12 décembre    Les pays où les habitants ont été le plus souvent ivres    Dr Rim Belhassine Cherif: Président du groupe régional pour l'Afrique de la Commission d'Etudes 13    TRANSTU: Changement du trafic du métro sur la ligne 1, entre les stations "Mohamed Ali" et "Kabaria"    NBA : Lakers et Knicks à la relance, Dallas renversé par Brooklyn    UCL : Le Barça pourrait se qualifier ce mercredi ?    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 08 Décembre 2021 à 11H00    Les accords commerciaux avec l'Afrique : Le continent d'avenir    Vers la vaccination des enfants de 5 ans et plus ?    Mandat de dépôt contre le policier ayant agressé le directeur du lycée 9 avril à Sidi Bouzid    Exposition photos, films, concerts et arts numériques au programme de la 1ère édition du "Nawaat Festival"    Programme TV du mercredi 08 décembre    Variant «Omicron» — Reprise économique: L'imprévisibilité...!    L'entreprise autrement: Le retard est devenu fatal    JTC: Les spectacles au programme du 8 décembre 2021    Sfax: Concert afro-tunisien au théâtre municipal [Vidéo]    Tunisie-officiel : Nouvelle date d'un jour férié    CONDOLEANCES    Comment rendre le système éducatif plus efficace en Tunisie ? Ridha Zahrouni s'exprime sur le sujet [Vidéo]    NEWS: Héni Amamou passe à l'EST    Handball — Mondial Dames d'Espagne — Congo-Tunisie (33-24): Un goût d'inachevé    L'équipe de Tunisie se ressaisit: Sursaut rageur et coup d'éclat    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 8 au 18 décembre 2021: Le cinéma fête le théâtre    Les JTC 2021 rendent hommage à la Troupe de la ville de Tunis : Une consécration pour l'Histoire et le parcours    «Corde inconnue, fragment 1» de Fatma ben Aissa à Atelier Y: Déambulation artistique    Tunisie: Augmentation de 14% des prix du fer de construction    Tunisie : Signature d'un contrat de concession pour la restauration «d'El Karaka » de la Goulette et sa transformation en musée de la céramique artisanale    Connect International : Une visite à la capitale sénégalaise Dakar    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    JO d'hiver 2022 : Le Kremlin appelle à des JO libres de toute politique    Malheureusement, la justice l'a innocent酠   Tunisie : Focus sur le projet de réaménagement du musée de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie : Budget de la dignité, un mécanisme pour garantir un minimum de niveau de vie
Publié dans WMC actualités le 14 - 05 - 2019

Ce budget, qui sera prêt en septembre 2019, est élaboré pour une famille composée d'un couple d'adultes et de deux enfants et est calculé non pas en fonction du paramètre de la privation mais de celui du besoin.
«Le budget de la dignité» -un concept budgétaire innovant visant à garantir à tout Tunisien un niveau de vie minimum acceptable- est actuellement en cours d'élaboration par deux chercheurs, le Français altermondialiste, Pierre Concialdi de l'Institut de recherches économiques et sociales (IRES) pour la coordination, et la politologue tunisienne Olfa Lamloum de l'International Alert Tunisie (IA), une ONG engagée dans l'étude de terrain sur les ressorts de la marginalisation dans les quartiers populaires et les régions de l'intérieur de la Tunisie.
Ce budget, qui sera prêt en septembre 2019, est élaboré pour une famille composée d'un couple d'adultes et de deux enfants et est calculé non pas en fonction du paramètre de la privation mais de celui du besoin. Il se distingue des seuils de pauvreté par sa méthode de construction.
La démarche consiste, en effet, non pas à simplement définir un seuil de revenu, mais à élaborer de façon très concrète le contenu d'un panier de biens et services dont tous les citoyens devraient pouvoir disposer, au minimum, pour vivre dignement dans la société tunisienne d'aujourd'hui.
Une exigence du soulèvement du 14 janvier 2011
Il vient consacrer « une revendication centrale des mobilisations révolutionnaires de décembre 2010-janvier 2011 », en l'occurrence la dignité pour tous les Tunisiens. Les chercheurs rappellent pour mémoire que cette exigence de la dignité figure dans la devise de la République tunisienne et la Constitution de 2014. Cette dernière précise que l'Etat assure aux citoyens « les conditions d'une vie digne ».
Selon les chercheurs, les conditions d'une vie digne englobent en effet de multiples dimensions : la liberté d'expression, le sentiment de sécurité, l'accès à l'emploi, le droit à la santé, l'organisation de pouvoirs démocratiques représentatifs des intérêts de la population...
Conséquence, ce projet vient consacrer cet engagement constitutionnel sous l'aspect principalement matériel de ces conditions de vie.
D'inspiration britannique
Financé par la fondation allemande Friedrich Ebert Stiftung Tunisie, le budget de la dignité est déterminé sur la base d‘une méthodologie innovante britannique, Minimum Income Standards "MIS". Il s'agit d'une norme de revenu minimum pour un niveau de vie minimum acceptable.
La principale caractéristique de la méthodologie MIS est d'associer les citoyens à la définition du panier de biens et services auquel ils doivent pouvoir accéder pour faire face aux nécessités de la vie quotidienne et vivre dignement dans la société tunisienne.
Certains experts sont aussi mobilisés sur des points précis pour éclairer les choix des participants, mais ces derniers restent maîtres de la décision finale concernant le contenu du panier de biens et services.
C'est ce panier détaillé (en quantité et en qualité) qui constitue l'objet central de discussion des groupes. Les arguments avancés par les participants au cours des discussions fournissent aussi une information qualitative importante qui permet de contextualiser les décisions prises par les groupes.
Dans ce projet pilote, il est aussi envisagé de chiffrer le coût monétaire des principaux postes budgétaires, notamment pour l'alimentation, le logement, les transports, la santé et l'habillement. Ces cinq postes représentent environ 80% du budget moyen d'un ménage tunisien, ce qui devrait permettre de fournir un ordre de grandeur raisonnable du coût total du budget de la dignité pour un couple avec deux enfants.
Cet indicateur monétaire résumé apportera un repère nouveau pour éclairer le débat public sur les questions de pouvoir d'achat et de salaire, notent les chercheurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.