La Tunisie fait encore un faux pas face au Maroc cette fois-ci au stade olympique de Radés    Tunisie – Les réserves en devises de la BCT retombent à 78 jours d'importation    Nidaa Tounès revient à de meilleurs sentiments    Grève sauvage et mécontentement des curistes    La même rengaine du mouvement islamiste    Syndicat du secondaire et ministère passent aux menaces    Débrayage et blocage des notes par le syndicat IJABA    Tunisie: Rupture entre UGTT et gouvernement, le FMI a mis son veto à l'augmentation salariale, selon Sami Tahri    Hatem Bourial en Virgile haïkuteur    Le poète Abdelhamid Khrayef, sa vie, sa littérature et ses écrits pour la presse    Mahmoud ben Mahmoud : « Le film donne une idée de la complexité de la ville »    Tunisie – VIDEO : Ennahdha menace ses opposants : « Tous ceux qui nous ont approchés meurent d'une façon ou d'une autre »    Espérance: Yaakoubi absent trois semaines    Les Tunisiens pour 572 millions de dinars en aliments par an    Tunisie: Arrêt des unités de production du phosphate de la CPG    Tunisie – Maroc : Quelle réaction des Aigles de Carthage après leur défaite contre les Pharaons ?    Riadh Mouakher nommé secrétaire général du gouvernement    «Les documents se trouvent dans un bureau réservé à la conservation des archives»    Tunisie – Vidéo : Ons Hattab en appelle à BCE, et la vice-présidente de l'ARP lui coupe la parole    Ça se bouscule derrière Chaouat    Pour le plaisir des yeux !    Des entraîneurs complexés    Garantir et protéger les droits de l'enfant    Les professionnels sur leur lancée    Les semences locales au podium des produits exposés    Quand rester chez soi devient plus «cool» !    Zoom sur l'Alzheimer, le diabète et les plantes antihypertensives    «Le village d'enfants SOS Siliana ne sera pas fermé»    34.247    Libye: Les Etats-Unis sanctionnent le chef d'une milice accusé de compromettre la paix    Le bateau Bourassine accoste au port    Arts visuels et plastiques    Une nouvelle distinction pour le cinéma tunisien    L'improbable face-à-face    Tunisie: Le syndicat de la télévision et de la radio fixe les procédés de la grève générale du 22 novembre    René Trabelsi commence à faire ‘plein gaz' !    Tunisie: Affaire des martyrs Belaid et Brahmi, Machrou Tounes appelle à une enquête sérieuse et indépendante    Belgique: Un policier attaqué au couteau au cri d'Allahu Akbar    Météo: Prévisions pour Mardi 20 Novembre 2018    Dans une lettre émouvante, Naomi Campbell rend hommage à Azzedine Alaïa    Programme TV du lundi 19 novembre    En photos : Le look sans-faute de Dorra Zarrouk au Liban…    Armes et munitions trouvées à la frontière tuniso-algérienne    CAN-2019 (Eliminatoires – 5e journée) : les résultats complets    Assassinat de Jamal Khashoggi, Trump dit détenir un enregistrement “horrible à écouter”    Le loup solitaire était une meute    Bye bye Avigdor !    L'Afirque future 'Poubelle' des voitures Diesel Européennes ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le phénomène Bousbiaâ !
Publié dans WMC actualités le 10 - 06 - 2009

Pourquoi les derniers propos de Hamadi Bousbiaâ ont-ils provoqué un tel tollé ? Pourquoi tout le monde a repris encore et encore la polémique alors que ce qu'il a dit ne sort pas du cadre des soucis d'un chef d'entreprise ?
Au centre de la polémique, le fait que le P-DG du groupe SFBT (qui produit près des trois quarts du marché) ait réitéré sa demande aux autorités financières de conduire une politique fiscale ‘'incitative'' pour le segment des boissons gazeuses (spécialement celles en verre consigné dont la taxation dépasse les 47%). Il va même jusqu'à proposer une solution de rechange : ‘'balancer'' les charges fiscales vers les emballages moins respectueux de l'environnement.
Pourquoi une telle insistance de M. Bousbiaâ ? Certes, dans ce segment, les ventes des trois usines de la SFBT ont augmenté de 4% d'une année à l'autre. Mais il faut comprendre qu'avant la reprise enregistrée depuis le mois de mai (alors que l'été commençait à montrer le bout de son nez), la SFBT est passée par deux mois (janvier et février) très rudes.
Nous sommes manifestement devant un dilemme de rentabilité, voire de survie, du secteur des boissons gazeuses. Et il était tout à fait normal que M. Bousbiaâ monte au créneau pour que chacun comprenne que nous nous trouvons au seuil de difficultés sérieuses pour la SFBT. Des difficultés qui, soyons clairs, peuvent se répercuter sur les emplois du groupe.
Un chef d'entreprise qui dit les vérités de manière nette, sans qu'il reste la moindre équivoque dans les esprits. Voilà le phénomène Bousbiaâ, tout simplement. Cela ne justifie pas une polémique mais plutôt un examen attentif de cette revendication par les autorités financières.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.