Nouvelles nominations à la présidence de la République    Accord pour la prolongation de la période de délégation de pouvoir au chef du gouvernement    BTS Bank : mesures exceptionnelles pour aider à faire face à la crise du Covid-19    Tunisie : Liste des gouvernorats affectés par le coronavirus – Mise à jour de 02 avril    DERNIERE MINUTE – Coronavirus – Algérie : 83 morts et 986 cas confirmés    Coronavirus: Le cap des 10.000 morts franchi en Espagne    Covid-19 : l'UIB rassure sur la solidité de son bilan et reporte ses assemblées    Coronavirus : le championnat belge annulé    Finalement, un consensus entre les blocs parlementaires et le gouvernement    Coronavirus – France : Canal + et beIN Sports suspendent le paiement des droits TV    Coronavirus : l'US Open maintenu aux dates prévues    Découverte de cellules d'appui et de soutien aux éléments terroristes    Mouna Kraïem Dridi: L'état d'exception ne se déduit pas, il se déclare et s'assume    Le Roi du Royaume d'Arabie saoudite Salman bin Abdelaziz soutient l'initiative présentée par le Président tunisien aux Nations-Unies    Le CNOT maintient son soutien et celui du CIO aux athlètes d'élite jusqu'à la fin des J.O. Tokyo    Facebook lance un outil d'entraide Community Help (vidéo)    Football : Youcef Belaïli pourrait résilier son contrat avec Al Ahli    Report jusqu'à nouvel ordre des cours dans les écoles coraniques    Coronavirus: l'Espagne dépasse la barre des 10.000 morts    Baccalauréat : Les candidats libres dispensés de l'éducation physique    Tunisie : Mandat de dépôt à l'encontre d'un grossiste à Jendouba    Le report des prêts engendrera des frais supplémentaires pour les emprunteurs    Covid-19, : un millier de victimes en 24h aux USA, dont un nouveau-né    Tunisie-Météo : Vent fort et pluies isolées    Nouvelles nominations à la tête de plusieurs institutions culturelles    Tunisie: L'infirmier militaire infecté au virus corona à Médenine s'était rendu à Djerba en empruntant le transport public    Tunisie – Prise de position de Kaïs Saïed dans le conflit du Yémen    La France recense 509 nouveaux décès en 24 heures    Entraînements en ligne aux joueurs    Une ombre sur le déroulement de la présidentielle le 3 novembre    Le FMI présente des recommandations pour préserver la sûreté du système bancaire    Dérapages dangereux du législatif    Le moral des troupes…    Une perte d'emplois implacable en vue et le risque de stagflation plane    La Tunisie émettra un emprunt obligataire sur le marché international    Marseille pleure Pape Diouf    Doit-on alléger les restrictions sur les cours particuliers ?    La FIFA a tranché, la FTF doit suivre !    Le coronavirus vu par les artistes-peintres    Du sacré pour les profanes    Impact certain sur les festivals internationaux    Festival international de Carthage 2020 | La programmation sera purement tunisienne !    Artify conclut un partenariat avec Festival GABES CINEMA FEN en faveur de la diffusion en ligne gratuite du festival du 3 Avril jusqu'au 11 avril    Des artistes au temps du corona: « Ça serait bien d'assister à une belle chute du système capitaliste et à l'avènement d'une ère écologique…»    Première Transaction via Instex irano-européenne    Le Covid-19 s'ajoute à la crise humanitaire    Coronavirus: plus de 210 morts en Turquie    Dreams Chebeb 2020: Prolongation de l'appel à projets    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Tunisie au 2ème Forum Carbone d'Afrique
Publié dans L'expert le 26 - 04 - 2010

Bien que jugé «insuffisant», l'Accord de Copenhague a eu le mérite d'enrôler pour la première fois les deux plus grands pollueurs de la planète, à savoir la Chine et les USA. Le document de trois pages fixe, en effet, comme objectif de limiter le réchauffement planétaire à 2°C, sans décliner pour autant le mode d'emploi pour y parvenir. Il se contente d'appeler les pays industrialisés et les pays en développement à affirmer leurs engagements de réduction de gaz à effet de serre et de prévoir des mécanismes garantissant la transparence de leur mise en œuvre.
Mais il ne fixe pas de date pour «un pic» au-delà duquel les émissions commenceraient à décroître. Il prévoit d'autre part la mobilisation de trente milliards de dollars US à court terme, c'est-à-dire pour les années 2010-2011-2012, pour soutenir l'effort des pays en développement, dans les domaines d'atténuation et d'adaptation au changement climatique. Ce montant devrait arriver à cent milliards de dollars d'ici à 2020. Ces fonds devront aider les pays les plus vulnérables à s'adapter aux impacts du dérèglement climatique.
Malgré la persistance de pays pollueurs qui continuent à détourner la question de la réduction dans le but de continuer le développement de leurs industries émettrices de gaz à effet de serre et échapper à leurs obligations, les pays les plus vulnérables ont confirmé leur détermination à s'attaquer aux sources du mal. On peut citer à titre d'exemple, les pays africains qui s'organisent de mieux en mieux pour profiter des opportunités offertes par le Protocole de Kyoto et dans l'attente des accords auxquels parviendront les divers pays pour l'après 2011.
Consciente des enjeux, l'Afrique a décidé d'œuvrer en vue de renforcer sa position sur le Marché Carbone et mettre l'accent sur le Mécanisme de Développement Propre (MDP).
L'Afrique vient d'organiser dans le cadre de ce mécanisme, à Nairobi capitale de Kenya, son deuxième forum carbone auquel prirent part cinquante sept pays africains, dont la Tunisie. Ce Forum vise à donner une plus grande impulsion au marché, encourager les vendeurs de carbone à présenter leurs projets et offrir aux acheteurs une opportunité supplémentaire pour effectuer leurs choix.
L'organisation de ce Forum est d'autant plus urgente que l'Afrique reste loin derrière d'autres continents en ce qui concerne l'élaboration de projets MDP. En effet, sur 4.600 projets MDP élaborés à travers les divers continents, l'Afrique n'en compte que 122 projets.
La délégation tunisienne présente à ce forum, composée de huit membres, a présenté dans un stand appuyé par l'office de la coopération technique allemande, la GTZ, six projets.
Ces projets MDP, menés par l'Agence Nationale de Maîtrise de l'Energie, sont relatifs aux lampes de basse consommation, aux réfrigérateurs à faible consommation d'énergie et aux bâtiments performants énergétiquement.
L'ANGED a présenté des projets de valorisation de déchets de décharges de Mahdia, Tozeur et Zaghouan ainsi qu'un projet de production de l'électricité à partir des fientes de volaille.
Enfin la CIOK, la cimenterie du Kef a proposé un projet d'autoproduction d'électricité à partir de l'énergie éolienne.
Mais le Forum n'a pas constitué qu'une simple rencontre entre porteurs de projets MDP et acheteurs. Il a aussi constitué une opportunité pour l'information et l'amélioration des capacités des participants dans le domaine de l'approche programmatique MDP et de discussions de ce type de projets.
Le Forum a mis l'accent sur la nécessité de l'implication du secteur privé à la promotion du marché carbone et au développement des projets d'adaptation et d'atténuation. Il a été constaté à ce sujet que le secteur privé en Afrique est plutôt mal informé et n'arrive pas à se positionner sur ce type de marché.
Un important problème a été aussi traité au cours de ce Forum. Il s'agit de la déforestation qui a joué un rôle important dans la dégradation des sols et de la désertification et par voie de conséquence de la perte d'importantes ressources naturelles, animales et végétales. La déforestation peut et doit être évitée en Afrique, car ce continent abrite 630 millions d'hectares de forêts et la tonne de carbone stockée est estimée à près de trois euros.
Nul doute que l'organisation de pareilles rencontres constitue un élément indispensable pour démarcher les projets entrant dans le cadre du marché carbone et promouvoir leur développement et rapprocher davantage les porteurs de projets des acheteurs. La Tunisie qui a adopté des stratégies environnementale et énergétique dispose d'un important portefeuille de projets MDP qui la place au troisième rang des pays africains bénéficiant de potentialités connues et inventoriées susceptibles de constituer un important acquis pour lui permettre d'accueillir une aussi importante manifestation que le forum carbone. Si les deux précédents forums se sont tenus respectivement à Dakar en 2008 et à Nairobi en 2010, on peut espérer que le troisième se tienne en Tunisie en 2012.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.